Des Balkans à l’Irlande du Nord : au rythme de la danse avec "Balkan Alien Sound"

Photo: Hannah Mitchell

Rares sont les Bulgares qui peuvent montrer sur la carte la deuxième plus grande ville en Irlande du Nord mais leur curiosité sera certainement attisée s’ils savaient qu’il existe dans cette ville un endroit où ils peuvent se mettre à danser la ratchénitsa, une des danses traditionnelles bulgares. Depuis 2007 les rythmes des Balkans se font entendre de plus en plus fort sur la scène musicale dans la ville de Derry.

Et surprise, c’est un groupe d’instrumentistes de biographies musicales très variées qui sont les ambassadeurs de notre péninsule. Aucun d’entre eux n’est originaire des Balkans. Sept musiciens irlandais ont concocté un mélange incroyable et très réussi de mélodies balkaniques, roms et irlandaises.

Martin CoyleSelon Martin Coyle, joueur de bouzouki et l’un des fondateurs du groupe, la musique traditionnelle bulgare possède toutes les composantes nécessaires – mélodies sublimes, danses rapides et virtuosité. Comment est née sa passion pour le folklore des Balkans ?

« C’est le musicien irlandais Andy Irvine qui m’a introduit dans l’univers de la musique traditionnelle des Balkans. Pendant les années 70 du XXe siècle son groupe « Planxty » a présenté les mélodies des Balkans en Irlande du Nord. Ces mélodies s’associaient très bien avec la musique et les instruments irlandais. J’ai marché dans les pas d’Andy Irvine et pendant 6-7 ans j’ai fait un voyage à travers l’Europe de l’Est pour collecter les musiques de la Macédoine, de la Roumanie, de la Serbie, de la Slovaquie et bien sûr de la Bulgarie.De retour en Irlande du Nord, j’ai montré cette collection musicale à mes amis musiciens, des mélodies qui étaient en harmonie parfaite avec notre propre style ».

Aideen McGinnLa charmante chanteuse du groupe s’appelle Aideen McGinn et elle relève le défi de chanter en bulgare, serbe et macédonien, des langues qu’elle ne parle pas du tout. « Parfois c’est un sacré casse-tête mais nous y arrivons grâce à des recherches approfondies et aux conseils des musiciens que nous avons rencontrés sur les Balkans », explique Martin Coyle. Et malgré la barrière linguistique, quels sont selon Martin Coyle les points qui rapprochent le folklore irlandais et bulgare ?

« Apparemment c’est la conception même de la musique traditionnelle qui est identique surtout en ce qui concerne les chants qui nous parlent d’amour, de séparation, de rêves. Dans les deux folklores la musique est créée spécialement pour animer des événements importants de la vie de chacun, le mariage notamment. On trouve également des ressemblances dans les instruments de musique qu’on utilise bien que le rythme soit différent », dit Martin Coyle.

СнимкаLes concerts du groupe « Balkan Alien Sound » sont souvent fréquentés par des représentants des communautés des Balkans installées en Irlande du Nord. Et même si les musiciens font régulièrement des collaborations artistiques avec des artistes des Balkans, et même si leur deuxième album fait la part belle au jazz fusion bulgaro-irlandais, ils ne se sont jamais produits sur les Balkans jusqu’à présent.

« Nous essayons d’organiser une tournée l’année prochaine – poursuit Martin Coyle. - Nous désirons monter un projet d’échange culturel avec la Bulgarie. Nous sommes en train de nouer des contacts pour venir jouer devant le public bulgare ».

Version française : Krassimir Koprivenski

Tous les articles

Todor Bakardjiev : „Le prix qui nous a été décerné à Cincinnati nous a beaucoup inspirés“

Il y a une dizaine de jours à Cincinnati (USA) a pris fin la première édition du "Cincinnati Public Schools International Jazz Festival". Des orchestres de 22 écoles américaines y étaient présentes, mais aussi le "Jazz Band de..

Publié le 18/10/19 à 10:52

Après le succès au „Teatro Lirico di Cagliari“, l’Оpéra de Stara Zagora ouvre la saison avec l‘'Italienne à Alger“ de Rossini…

Nous sommes heureux de pouvoir mettre en sc è ne des spectacles int é ressants. Nous sommes reconnaissants à la Ville de Stara Zagora et au ministère de la Culture qui nous ont toujours soutenus… Tel est l’avis..

Publié le 13/10/19 à 08:35

Quoi de neuf du côté de „Version acoustique“ ?

Le 10 octobre, le trio de jazz „Version acoustique“ présente son nouveau programme, conçu spécialement pour le Festival international « Nişville » en Serbie. Le concert est au Sofia Live Club. Compositeurs, interprètes et pédagogues, le..

Publié le 10/10/19 à 13:12