Le violoncelliste Mischa Maisky joue à Sofia avec l’Оrchestre symphonique de la Radio nationale

Photo: archives BGNES

Le célèbre violoncelliste Mischa Maisky donnera un concert le 27 janvier prochain à la salle Balgaria avec la Philharmonie de la RNB. Un des plus grands musiciens de notre temps, Maisky est l’élève des deux illustres violoncellistes du XXes. – Mstislav Rostropovitch et Grigory Piatigorski. Sa vie est digne d’un scénario de cinéma. Né en 1948 à Riga en Lettonie, il entre au Conservatoire de Léningrade l’actuel Saint-Petersbourg, en 1962. Trois ans plus tard il fait ses débuts avec la Philharmonie de Saint- Petersbourg du nom du grand Dimitry Chostakovitch. Premier prix au Concours international Piotr Ilitch Tchaikovsky en 1966, Rostropovitch l’invite à Moscou poursuivre ses études dans sa classe. Plus tard, Maisky dira qu’il considère Rostropovitch non seulement comme son maître, mais aussi comme un père.




En 1966, Mischa Maisky remporte le premier prix au Concours national des interprètes, trois ans plus tard sa sœur aînée qui est pianiste part pour Israël. Les autorités craignent que Mischa n’émigre lui aussi et en 1970 il fait quatre mois de prison, et ensuite il est interné pour 14 mois dans un camp de travail pour „trafic de devises“. Or la vérité est toute simple, l’étudiant s’était procuré des devises étrangères pour s’acheter un magnétophone pour enregistrer les cours de Rostropovitch et ainsi les sauvegarder précieusement pour la postérité. „ Au lieu du violoncelle je „ jouais“ de la pelle. Je suis reconnaissant pour cette épreuve qui m’a aidé à me construire, à faire de moi un homme...“ – dira plus tard Mischa Maisky.

En novembre 1972 il quitte l’URSS et débarque du train à Vienne, sans le sou et le plus important sans son instrument. Il ne connaît personne et ne parle pas la langue. Un an plus tard, en 1973 il fait ses débuts à Carnegie Hall avec le symphonique de Pittsburgh – le concert est un triomphe. A l’issue du concert un mécène anonyme lui fait don d’un violoncelle du luthier Domenico Montagnana. En1975 il remporte le premier prix au concours international pour violoncelle Gaspar Cassado de Florence ce qui fait décoller sa carrière internationale. Il joue dans des salles prestigieuses avec les meilleurs orchestres sous la baguette de Leonard Bernstein, Zubin Mehta, Vladimir Ashkenazi, Daniel Barenboïm, fait des duos avec les plus grands artistes: Martha Argerich, Youri Bashmet, Gidon Kremer. En l’an 2000 Mischa Maisky  interprète l’intégralité des œuvres pour violoncelle de Bach au cours d’un Marathon Bach. „Je n’aurai jamais le temps pour apprendre et interpréter tout ce que je veux“ – dit-il.

Le 27 janvier Mischa Maisky jouera les „Variations sur thème rococo pour violoncelle et orchestre“ de Tchaikovsky. A cette date le monde commémore le 261e anniversaire de la naissance de Mozart. En hommage au compositeur de génie seront inclues trois de ses œuvres - l’ouverture de l’opéra “Don Juan”, la „Plaisanterie musicale“ et la Symphonie № 40 sous la direction d’Alexandre Zemtzov que le public bulgare connaît bien et qui est aussi un violiste de talent lauréat de nombreux prix. 




Version française: Roumiana Markova


print Imprimer
Tous les articles

Laurent Assoulin sur le jazz, les parfums et sa relation à la Bulgarie

Le pianiste Laurent Assoulen est vraiment quelqu’un de singulier et on le devine au nom de son projet – MUSIsCENT- qui est un jeu de mots original renvoyant à la „musique“ et au „sentir“. Ce concept artistique fait appel aux deux êtres qui habitent..

Publié le 20/01/17 à 14:29

La Philharmonie de Sofia marque les 10 ans de l’adhésion de la Bulgarie à l’UE

La Philharmonie de Sofia va marquer l’anniversaire des 10 ans de l’adhésion de la Bulgarie à l’UE avec un concert spécial. Le 19 janvier, dans la salle Bulgaria nous pouvons entendre la grande violoniste Clara-Jumi Kang. Elle va jouer sur son..

Publié le 18/01/17 à 16:25

Du jazz pour les petits : le conte „Les joyeux musiciens" avec la musique des frères Vladiguérov

La Philharmonie de Sofia commémore avec un concert le 45e anniversaire de la première de la comédie musicale „Les Joyeux musiciens" d’Alexandre   Vladiguérov.  A l’époque, le spectacle est accueilli avec un enthousiasme sincère. Il enchante..

Publié le 16/01/17 à 14:01