Ataka n'a pas pu faire passer son projet réclamant la reconnaissance d'un "génocide des Bulgares sous l'Empire ottoman"

Volen Sidérov, Ataka
Photo: архив

Une fois de plus, les députés d'Ataka n'ont pas réussi à inscrire à l'ordre du jour le débat sur leur proposition de loi qui "condamne le génocide perpétué à l'égard des Bulgares sous l'Empire ottoman (1396-1913)". La session à ce sujet a été reconduite pour une autre date. A la proposition du député DOST Lufti Mestan, 86 députés ont voté "contre" l'inscription de ce débat dans l'ordre du jour, 50 „pour“ et 7 se sont abstenus. Les nationalistes d'Ataka définissent le "génocide contre les Bulgares" comme "la destruction physique, la tuerie de masse d'un grand nombre de Bulgares, ainsi que la conversion à une autre religion et l'assimilation à une autre identité ethnique par la force." 

print Imprimer
Tous les articles

Le renforcement des liens avec les Bulgares de l’étranger est une priorité pour le Président

Lors de sa visite en Roumanie le Président Roumen Radev a rencontré et s’est entretenu avec les leaders de l’Union des Bulgares de Banat et de la Fédération de la communauté bulgare en Roumanie. Le chef de l’Etat a déclaré que le renforcement des..

Publié le 28/06/17 à 16:42

La dette brute bulgare diminue

Selon les derniers chiffres de la Banque nationale de Bulgarie fin avril 2017 la dette brute extérieure s’élève à 34.1 milliards d’euros (70% du PIB prévu). Par rapport à l’année précédente on enregistre une diminution de 530.1 millions d’euros..

Publié le 28/06/17 à 16:23

Le gouvernement a assoupli les règles d’embauche de travailleurs étrangers d’origine bulgare

Lors de sa réunion régulière hebdomadaire, le Conseil des ministres a validé des projets d’accords sur l’émigration de travailleurs d’Arménie, Moldavie et Ukraine. Après la réunion le vice-premier ministre Valeri Siméonov, en charge des expatriés..

Publié le 28/06/17 à 15:03