Essor constant du secteur des ONG depuis plus de 20 ans

Lors de la conférence du Programme de soutien des ONG en Bulgarie, la fondation Open Society a présenté les résultats d’une étude sur l’évolution du secteur non-gouvernemental en Bulgarie. Le boom des ONG commence dans les années 90 et depuis il ne cesse de gagner du terrain dans tous les secteurs. On estime que dernièrement on atteint un nouveau pic avec la création de 800 à 900 organisations à but non lucratif par an. Il y a en tout 15 000 ONG enregistrées en Bulgarie dans 900 agglomérations. Plus de 5 000 sоnt sur le territoire de Sofia. La majorité des ONG travaillent dans les domaines de l’éducation, de la culture, du sport et des droits de l’Homme. Mais c’est le sport qui prédomine avec 3 500 clubs d’activités sportives.

Les chercheurs se sont posés la question, pourquoi ce secteur attire autant de gens et pourquoi sa croissance ne cesse pas. Selon certains critiques, c’est du à la possibilité d’accéder à des financements et à l’appropriation de fonds. Beaucoup de gens croient que certaines ONG sont « de riches organisations qui payent beaucoup ». En réalité, les statistiques montrent que les ONG les plus actives ne dépensent pas plus de 10 000 euros par an et que la plupart on des budgets de 2 500 à 3 500 euros par an. La majorité de ces organisations ne peuvent même pas se permettre d’embaucher et dans 60% des cas ils comptent sur le travail des bénévoles.

La majorité des employés dans le secteur non-lucratif sont des femmes qui ont fait des études supérieures et qui maitrisent l’anglais. Mais leur niveau de rémunération est plus bas que dans l’administration et le secteur privé au même niveau de qualification. L’analyse des experts d’Open Society Fondation insiste sur le fait que le secteur des ONG répond à beaucoup de besoins dans le pays et aussi en Europe, c’est pourquoi il est en essor constant.

Or, concluent les analystes avec inquiétude, 80% des citoyens bulgares ne s’impliquent dans aucune activité relevant de la société civile, de l’activisme politique, du syndicalisme ou d' une autre vocation culturelle ou sociale.


Tous les articles
Téménoujka Pétkova en compagnie de ses homologues de Serbie et Grèce lors de leur entretiens à Alexandroupolis

Les projets gaziers sont la grande priorité de la coopération régionale de la Bulgarie

Au lendemain de la signature du mémorandum du projet de corridor de transport entre les ports bulgares et grecs, par le ministre bulgare des transports Ivaylo Moskovski et son collègue grec Christos Spirtzis, c’est au tour de la ministre de..

Publié le 08/09/17 à 12:43

La Bulgarie et la Grèce innovent dans la connectivité des infrastructures

Les projets de développement de la capacité des postes-frontières, l’amélioration des échanges transfrontaliers par route, la connexion des réseaux de distribution de gaz et la mise en place de nouveaux corridors de transport - telles sont les..

Publié le 07/09/17 à 12:37

Ekatérina Zahariéva a terminé sa tournée balkanique à Podgorica, dernière escale mais non des moindres…

Pour la dernière étape de sa tournée à travers les Balkans, la ministre des Affaires étrangères de la Bulgarie, Ekatérina Zahariéva avait choisi le Monténégro, membre depuis juin dernier de l’OTAN et désireux de faire son entrée dans l’Union..

Publié le 04/09/17 à 17:10