Journée internationale du Bonheur!

Depuis 2013, l’Organisation des Nations Unies célèbre la Journée internationale du bonheur le 20 mars et invite tous les États Membres, les organismes des Nations Unies et les autres organisations internationales et régionales, ainsi que la société civile, y compris les organisations non gouvernementales et les particuliers, à célébrer cette Journée, notamment dans le cadre d’initiatives éducatives et d’activités de sensibilisation. Car la poursuite du bonheur est un objectif fondamental de l'être humain. D'après un rapport de l'ONU, pour la période 2013-2015, c'est le Danemark qui a été le pays le plus heureux, suivi de la Suisse et de l'Islande. Parmi les pays qui cuiltivent le bonheur, nous retrouvons encore le Costa Rica, le Mexique et la Colombie. Une étude de l'Académie bulgare des Sciences montre que même s'ils ne sont pas satisfaits de leurs conditions de vie, les Bulgares réussisent à être heureux, car le bonheur n'est pas associé à l'argent et aux valeurs matérielles, mais à la santé, l'amour, le soleil et d'autres sensations agréables.


Tous les articles

Krassimir Karakatchanov: Il vaut mieux moderniser les MiG-29 russes au lieu d’acheter de nouveaux avions de chasse

Le ministre de la Défense Krassimir Karakatchanov a une nouvelle fois confirmé qu’il estime qu’il vaut mieux moderniser les MiG-29 russes au lieu d’acheter des nouveaux avions de chasse pour les forces armées bulgares. Selon Karakatchanov la..

Publié le 19/09/17 à 17:33
Sotir Tsatsarov, Uri Chaika, Boyko Borissov

Entretiens de Boyko Borissov avec le Procureur général de Russie Yuri Chaika

Au deuxième jour de sa visite officielle, le procureur de Russie Yuri Chaika a été accueilli par le Conseil des ministres où il s'entretient avec le Premier ministre Boyko Borissov. Les deux interlocuteurs ont discuté de la sécurité, de la lutte contre le..

Modifié le 19/09/17 à 17:12

Des amendements législatifs permettront d’embaucher plus facilement des spécialistes qualifiés de pays tiers

Des amendements législatifs facilitant l’embauche de spécialistes qualifiés de pays tiers sont à l’étude. Il s’agit notamment de la « Carte bleue » requise pour les experts étrangers travaillant en Bulgarie. On envisage de rendre valable cette..

Publié le 19/09/17 à 16:33