Les chants sacrés de la Semaine sainte…

Photo: BGNES



Au printemps, avec le réveil de la nature, caressée par les rayons du soleil, les chrétiens célèbrent leur plus belle fête, la Résurrection de Jésus-Christ. Un jour de gloire et de triomphe de la vie sur la mort, symbole d’espoir de la vie éternelle et du salut de l’âme. Tout le long de la Semaine sainte qui commence au lendemain du Dimanche des Rameaux, l’atmosphère de solennité empreint chacun des gestes des humains qui se sentent transformés, portés sur ailes du renouveau. Et la musique sacrée est là pour égrener chacune de ses journées saintes et rappeler le sacrifice de Jésus pour le bien-être du genre humain.

La liturgie en Bulgarie est célébrée selon les rites bulgare, byzantin et russe mais pour ressentir la beauté de la fête il faut comprendre les paroles entonnées par le prêtre, interpréter ses gestes, décrypter la symbolique et s’investir dans le mystère du rituel, révélé par les chants sacrés.

La religion orthodoxe est le patrimoine le plus précieux de la Bulgarie, que nous devons promouvoir et faire partager avec tous ceux qui viennent en pèlerinage en Bulgarie à l’occasion des fêtes pascales. Un patrimoine hors de prix, puisque conservé dans sa plénitude, à travers les icônes, les chants sacrés, les canons dans l’édification des églises, les textes liturgiques. Comme celui du « Brigand repentant », qui aurait confessé ses péchés au Christ avant de se faire crucifier à côté de son dieu…

Le Vendredi Saint est certainement le point d’orgue de la Semaine de la passion. Le prêtre dépose le Corps du Christ après l’avoir enveloppé dans un tissu blanc. Dans une célébration vespérale, appelée le service de la Lamentation au Tombeau, le prêtre sort l’Epitaphios, l’image du Christ mort peinte ou brodée sur une nappe, de l’autel et le porte en procession autour de l’Église, avant de le placer dans le Sépulcre, un catafalque qui symbolise le Tombeau du Christ. Ces faits et gestes sont accomplis alors que les fidèles pleurent leur Sauveur…

Présentation : Roumiana Markova


Tous les articles
Valkana Stoyanova

Valkana Stoyanova: „ J’aime les chansons qui exaltent l’amour, le courage et la bonté“

Valkana Stoyanova c’est la Voix de la Thrace, l’égérie du folklore de cette plaine, appelée le grenier de la Bulgarie, qui envoûte le public avec la beauté et la force irrésistible de son art. Le talent de ciseler les ornementations compliquées de la..

Publié le 14/08/17 à 12:04

Un Oratorio pour le grand Apôtre

C’est par un grand concert à Sofia que la Bulgarie célèbrera ce soir le 180e anniversaire de la naissance de celui que toutes les générations appelent l’Apôtre de la liberté. Une scène spéciale a été aménagée à ciel ouvert dans le parc de l’Académie..

Publié le 17/07/17 à 12:01

Errol Rackipov nous invite à partager ses Rêves à distance…

Il y a 30 ans, un jeune vibraphoniste bulgare rêve de Berkeley et de l’école de Gary Burton. Il y a quelques jours, il découvre le même vibraphone au studio de la Maison de la Radio ou il a enregistré sa cassette démo pour tenter sa chance à..

Publié le 15/07/17 à 08:00