Marie Pietrzak : "Avec "Madame Bulgaria", je veux mettre en lumière la Bulgarie !"

Photo: archives personnelles

C’est une Française, aussi jolie que charmante, que nous recevons aujourd’hui, qui a décidé de créer, il y a un an, un blog sur la Bulgarie, « Madame Bulgaria », fort apprécié et suivi au demeurant, au point de se transformer depuis deux semaines en un véritable magazine en ligne, géré par une équipe qu’elle orchestre avec talent. Son nom est Marie Pietrzak et son objectif est de promouvoir le potentiel de la Bulgarie dans des domaines aussi divers que variés / l’économie, le tourisme, la gastronomie, la découverte de sites et de personnages insolites, qui dans tous les cas méritent notre respect/. Une tentative de tordre aussi le cou aux clichés sur la Bulgarie et de faire en sorte qu'elle soit mieux connue en Europe occidentale. « Nous pensons que la Bulgarie a un très gros potentiel international et que beaucoup de produits et services bulgares peuvent très bien s'exporter, pour peu qu’ils "s'internationalisent" », pense avec conviction Marie Pietrzak, qui nous parle de « sa » Bulgarie, dans un entretien avec Sonia Vasséva :



Tous les articles

Cliquez pour voir sur l’écran le circuit de votre randonnée en montagne

C’est la haute saison et les vacanciers en profitent sans modération. Toutefois, et nous en sommes sûrs, certains d’entre vous ne sont pas encore partis ou hésitent entre la mer ou la montagne. Et c’est à eux que nous nous adressons: il suffit..

Publié le 20/08/17 à 08:00

„Promenade dans le parc“, un bon geste à l’intention des non-voyants

Prendre sur son temps pour aider une personne dans le besoin,   apporter un peu de joie, de réconfort, être à l’écoute d’un senior qui vit seul. Faire preuve de ces qualités humaines au quotidien demande beaucoup de générosité dans notre..

Publié le 19/08/17 à 08:00

Sauvons l’école de Hvoyna

Christiana Branzalova, une jeune fille moderne et cosmopolite, étudiante à l’Ecole polytechnique de Milan, spécialiste en d’architecture revient au village où deux de ses ancêtres, étaient maîtres d’école dans les années avant et après la Libération..

Publié le 17/08/17 à 13:17