Vous cherchez du travail ? Tapez KOALAJOB !

Photo: archives personnelles
Nous avons le plaisir de recevoir Alexandre KOLOW, un jeune Français qui a voulu faire un atout de ses lointaines origines bulgares. Depuis quelques semaines, il a lancé Koalajob, une plate-forme de recrutement dont le but est de faire venir des talents étrangers en Bulgarie pour combler le manque de main d'œuvre locale dans certains secteurs, mais aussi de contribuer à convaincre les Bulgares de l'étranger de rentrer en Bulgarie pour favoriser l'internationalisation du pays et lui donner la place qu'il mérite sur la scène internationale. Koalajob est certes une plateforme de recrutement, mais son objectif est aussi de rendre visible des offres à véritables perspectives de carrière (et pas de simples jobs en call-centers) à l'étranger, car ces offres sont trop souvent "invisibles" de l'étranger et que l’équipe de recruteurs veille à l’installation et à l’intégration des étrangers qui ont trouvé un travail en Bulgarie. Car l’expérience montre qu'une expatriation est un grand changement, un vrai bouleversement, et que se voir faciliter les démarches pour s'installer et se créer un réseau pèse indéniablement dans la prise de décision. Ecoutez l’entretien d’Alexandre Kolow avec Sonia Vasséva :



Tous les articles

Nouvelle réglementation sur le financement des écoles bulgares du dimanche à l’étranger

Le gouvernement a adopté une nouvelle réglementation sur le soutien financier aux écoles du dimanche bulgares à l’étranger. Ce financement dépend du mode d’éducation et de la participation des enfants à des activités scolaires complémentaires visant à..

Publié le 27/05/18 à 08:35

Un gâteau « bulgare » pour les journalistes, accrédités au mariage du prince Harry

Le gâteau de mariage du prince Harry et de Meghan Markle, nul doute, était une perle de la plus pure tradition de la cour britannique, pourtant le gâteau « bulgare », destiné aux 300 journalistes, qui ont couvert l’événement, et qui ont eu la..

Publié le 27/05/18 à 08:05

L’image de l’enseignant dans les medias électroniques bulgares

Aujourd’hui on a l’impression que les maîtres d’écoles bulgares ne sont plus aussi respectés qu’au temps de la Renaissance et le siècle dernier, annonce une étude de l’Association des journalistes européens-Bulgarie. L’étude révèle que les avis..

Publié le 26/05/18 à 10:10