Concert-hommage à Pétar Arnaoudov

Photo: archives personnelles



Le collier de cristal, telle est la plus haute distinction de l’Union des artistes danseurs et musiciens, qui vient d’être décernée à titre posthume au violoniste et pédagogue Pétar Arnaoudov, qui a été pendant de longues années à la tête de l’Ecole nationale de musique du nom de Lubomir Pipkov. Les anciens élèves du grand violoniste ont organisé un concert, Salle « Bulgaria » en l’honneur de leur maître. Le public a également entendu le duo Anguel Stankov – Yossif Radionov :

Pétar Arnaoudov était un excellent interprète et un pédagogue hors norme, se souvient le professeur Anguel Stankov. – Il a consacré 60 ans de sa vie à la formation de jeunes musiciens qui aujourd’hui font la gloire de la Bulgarie à travers le monde. On peut dire qu’il incarne l’histoire de l’école de violon bulgare.

Anguel Stankov (g) et Yossif Radionov

Pétar  Arnaoudov est né en 1924 à Sofia, dans la famille de l’éminent folkloriste Mikhaïl Arnaoudov. De 1988 à 1996, il enseigne à Thessalonique et il a pour élève Vania Milanova, récompensée aux concours « Reine Elisabeth » en Belgique, « Paganini » en Italie, et « Tchaïkovski » en Russie.

Tous ceux qui ont connu Pétar Arnaoudov se souviennent de lui comme d’un homme souriant et très positif. Mais il était aussi très exigeant et soucieux du détail. Ses élèves, il les respectait vraiment, en encourageant l’épanouissement de leur talent. Nous avons rencontré un d’entre eux, arrivé spécialement pour le concert, Simos Papanas :

Simos Papanas

Je suis un élève de Pétar Arnaoudov, et je peux vous dire sans exagérer que suis je suis devenu musicien, c’est grâce à lui. Il a joué un rôle important dans ma vie, en tant que pédagogue. Quand il est arrivé en Grèce, j’étais encore tout jeune et je ne comprenais pas grand-chose à la musique. Mais il a été un père pour moi, et il m’a  tout appris, la musique mais aussi le respect d’autrui. Chaque fois que je me prépare à entrer en scène, j’entends sa voix et ses conseils bienveillants…

Anthonis Sousamoglou est premier violon à l’Orchestre d’Etat de Salonique, et il se souvient avec beaucoup d’émotion de son maître…

Moi aussi, j’ai été un des élèves de Pétar Arnaoudov à Salonique, une ville grecque qui entretient des contacts de longue date avec Sofia, surtout dans la sphère de la musique. Pétar Arnaoudov, il avait la patience et la méthode, et il a réussi à nous faire croire en nous et à la force de notre talent. Un grand homme qui m’accompagnera toujours dans la vie…

Anthonis Sousamoglou

Présenté par B. Guéorguiéva


Tous les articles
Valkana Stoyanova

Valkana Stoyanova: „ J’aime les chansons qui exaltent l’amour, le courage et la bonté“

Valkana Stoyanova c’est la Voix de la Thrace, l’égérie du folklore de cette plaine, appelée le grenier de la Bulgarie, qui envoûte le public avec la beauté et la force irrésistible de son art. Le talent de ciseler les ornementations compliquées de la..

Publié le 14/08/17 à 12:04

Un Oratorio pour le grand Apôtre

C’est par un grand concert à Sofia que la Bulgarie célèbrera ce soir le 180e anniversaire de la naissance de celui que toutes les générations appelent l’Apôtre de la liberté. Une scène spéciale a été aménagée à ciel ouvert dans le parc de l’Académie..

Publié le 17/07/17 à 12:01

Errol Rackipov nous invite à partager ses Rêves à distance…

Il y a 30 ans, un jeune vibraphoniste bulgare rêve de Berkeley et de l’école de Gary Burton. Il y a quelques jours, il découvre le même vibraphone au studio de la Maison de la Radio ou il a enregistré sa cassette démo pour tenter sa chance à..

Publié le 15/07/17 à 08:00