Au festival "Balkan Trafik" à Paris, Ivo Papasov joue avec Michel Portal et Ibrahim Maalouf

Ivo Papasov
Photo: apollonia.bg

C’est une occasion unique et une belle surprise pour le public – le grand clarinettiste bulgare Ivo Papasov Аnd His Wedding Band joue avec les virtuoses de la trompette Michel Portal et Ibrahim Maalouf, dans le cadre du festival Balkan Trafik.

Ibrahim Maalouf, Bierut, Festival Django Reinhardt, 2012

L’homme-clarinette Ivo Papasov-Ibriama s’est d’abord imposé dans le style unique de la Musique de Mariage, genre cher aux "Balkaniques", style festif et débridé, traditionnellement joué par des orchestres rom. Bulgare d'origine tzigane turque, Ivo Papasov a su traduire cette musique dans un style ethno-jazz dont lui seul a le secret.

Ivo Papazov et Trakia Band en 2016

Cette année Balkan Trafik se déroule en deux parties : du 20 au 23 mai au BOZART à Bruxelles et du 2 au 3 juin au Palace à Paris. Evènement annuel vieux de 11 ans, Balkan Trafik s’est imposé avec un concept exceptionnel – restituer la diversité balkanique dans toutes ses dimensions : musique, danse, cinéma, gastronomie, expos d’art et de photographie. « C’est un voyage à travers les époques et les styles », pour reprendre l’annonce, avec 10 concerts de l’ethno-jazz à l’électro en passant par les meilleurs brass band. Pour cette édition, les organisateurs ont aussi un message politique : « Alors que nos pays se replient sur leurs frontières, le festival demeure un incontournable espace de dialogues et de découvertes. Cap sur les Balkans ! »

Le programme à Bruxelles compte d’autres artistes bulgares : dimanche 21 mai sera projeté le film « Bezbog » de Ralitsa Petrova, le 22 c’est l’ensemble folklorique « Zlatna Trakia » avec l’orchestre « Haskovo » qui vont emporter le public dans les rythmes de danse traditionnelle.

Tous les articles

Ivan Trichkov, le maître oublié du paysage bulgare …

Vous avez jusqu’au 18 mai pour visiter l’exposition du peintre et célèbre paysagiste bulgare Ivan Trichkov /1892-1959/. Un artiste qui acquiert sa notoriété au début du XXe siècle, sans pour autant faire partie des plus grands maîtres du..

Publié le 26/04/18 à 12:39

“La poésie s’invite dans le métro”, ouvrir grand notre esprit aux mots

La poésie a-t-elle sa place dans le métro, ruche bourdonnante de mille voix ? Affirmatif ! Depuis trois ans l’Institut culturel polonais en tandem avec Litteratouren Vestnik (Journal littéraire) s’emploient à nous immerger ne serait-ce que le..

Publié le 21/04/18 à 08:35

Elissavéta Bagriana ou l’éternel féminin

Cette année nous commémorons le 125e anniversaire de la naissance de la grande poétesse bulgare Elissavéta Bagriana /née le 29.04.1893/. A cette occasion la Bibliothèque de la Ville de Sofia accueille l’exposition „Moi – Bagriana” dans le cadre..

Publié le 18/04/18 à 13:47