Le Regard du Temps à travers l’objectif du photographe Nikolay Ninov

Bienvenue au royaume des mégalithes, dolmens et autres géants anthropomorphes de la préhistoire. Sortis tout droit des contes et pourtant bien à l’abri, enfouis dans le sol, à l’écart des ruées de touristes pourchassant l’inédit, l’insolite et le buzz en tout genre. Dans son deuxième album Nikolay Ninov ouvre au public de nouveaux tiroirs encastrés dans le temps, lui laisse le loisir de les ouvrir, d’y jeter un regard curieux, de se représenter embarqué dans une machine à remonter le temps. 

Снимка

Des aires réservées aux cérémonies rituelles, des seigneurs protecteurs de l’infini royaume de la nature, des toponymes aux pierres et aux roches en guise de principaux personnages. Percés de part en part, tressés ou encore alignés en double rang, faisant pas loin de 50 à 60 tonnes de matière brute solidement fichée en terre.

L’accès à la plupart de ces merveilles de la nature, que la civilisation s’est en quelque sorte appropriées n’est pas à la portée du commun des mortels, d’où peut-être le gage de leur préservation. 

Снимка

L’ouvrage s’accompagne de paramètres exacts de positionnement GPS et, avec le photographe, nous nous projetons déjà dans un tourisme d’aventure alléchant - des voyages en drone, à titre de divertissement pour l’heure.

Parfois un deuxième visionnage s’impose pour que les photos deviennent parlantes – c’est comme cela qu’a été révélé un des „visages“ du nouvel album, tout comme cet autre, dans ses précédents „ Rêves répétés“. Dans bon nombre de langues Rêve et Songe sont interchangeables. „Le regard du temps“ de Nikolay Ninov s’adresse à tous ceux pour qui le rêve et la vie ne font qu’un et qui se reconnaîtront dans le mégalithe, qui porte le joli nom de Cœur :

Снимка



Tous les articles

Bojidar Manov récompensé au „Sofia Film Fest“

Le critique de cinéma Bojidar Manov est une référence dans l’univers du 7 e art. „ J’étais encore enfant et je connaissais déjà les grands chefs-d’œuvre du cinéma mondial dont je garde toujours le souvenir et qui sont devenus au..

Publié le 25/02/18 à 09:30

Adriana Tchernin – perdue dans l’infini de l’ornement !

Jusqu’au dix mars la Galerie sofiote nouvellement inaugurée « Structure » attire l’attention de ses visiteurs sur l’exposition d’Adriana Tchernin « Ecarts ». On peut y voir des œuvres toutes neuves créées expressément pour l’espace de cette..

Publié le 25/02/18 à 08:00

L’univers magique de l’aquarelle et de la calligraphie en cyrillique

Les « Maitres de l’aquarelle », tel est l’intitulé d’une grande exposition internationale organisée du 1 er au 25 février à Saint Pétersbourg, avec des artistes bulgares qui couvrent tout le diapason de l’art des aquarelles, comme nous..

Publié le 22/02/18 à 13:12