L’ensemble “Danube” : le joyau du Nord-Ouest et du patrimoine folklorique bulgare

Photo: archives personnelles

Ville portuaire au bord du fleuve Danube, Vidin a toujours été un carrefour de différentes cultures et traditions venues de Serbie, Roumanie et plus largement des Balkans.  Au long des siècles, ces différentes influences ont aussi laissé leurs empreintes sur le folklore local – chats, danses, rites et coutumes traditionnels. L’ensemble de chants et danses “Danube” est le fier représentant de cet héritage dans le domaine musical. Cette année nous célébrons l’anniversaire de ses 45 ans et c’est l’occasion de faire une rétrospective sur les différentes périodes de création artistique qui ont marqué les grands moments d’un des plus célèbres ensembles folkloriques bulgares.




Снимка




Gentcho Gentchev est le directeur artistique de l’ensemble “Danube”. Il nous a parlé des différentes étapes de son développement, au long de plus de 4 décennies d’histoire.

Снимка“J’ai rejoins l’ensemble lorsqu’il avait seulement 4 ans d’existence. Le premier chef de cœur était Luben Boldokov et le premier chef d’orchestre Kamen Marinov. En 1975, après avoir terminé mes études au Conservatoire musical, j’ai été engagé dans l’ensemble “Danube”. Les musiciens alors venaient de terminer leur formation en solfège et je travaillais sans partition seulement avec les chanteurs. A l’époque, pas une seule chanteuse traditionnelle ne savait lire les notes. Petit à petit, nous avons recruté des interprètes plus jeunes qui ont fait des études musicales. Évidemment, aujourd’hui c’est différent, tous sont des professionnels. Au début de ma carrière artistique dans l’ensemble, un des fondateurs, le grand Filip Koutev m’a dit : „Tu vas dans cet ensemble, mais il faut que tu lui donnes un style particulier qui soit reconnaissable par le public. C’est-à-dire, non seulement reprendre les motifs de tous le folklores régionaux, mais créer un répertoire à partir de recherches sur les chants et danses de la région de Vidin. Lorsque vous passez à la radio, les gens doivent se dire „ca c’est de Vidin“. A partir de ce jour, c’est devenu mon objectif premier – collecter, conserver et diffuser le folklore authentique du Nord-Ouest. Bien entendu, l’ensemble joue des rythmes d’autres régions de Bulgarie, surtout à l’étranger, lorsque nous représentons toute la Bulgarie. Nous sommes lauréats de beaucoup de prix en Bulgarie. En 1981 nous avons gagné le Grand prix du concours La Hache d’Or à Zakopane, en Pologne. Je citerais les mots du professeur Reifus de l’Université de Cracovie qui a dit : „Vous avez restauré l’hégémonie des ensembles bulgares pour une juste lecture du folklore bulgare“. Ensuite ont suivi de grands succès à Turno Severin en Roumanie, en Italie et en Égypte. En Bulgarie nous sommes lauréats de la Lyre d’Or, en Turquie nous avons gagné le deuxième prix d’un grand concours international avec 20 ensembles en compétition. Aujourd’hui, nous sommes particulièrement reconnaissant à la municipalité de Vidin pour son soutien financier, car comme vous le savez, le Nord-Ouest est une région pauvre et il n’y a pas d’argent pour la musique. »




Version française : Miladina Monova

print Imprimer
Tous les articles

Slavka Sékoutova : „Mes chansons ont nourri mon cœur de l’amour du public“

C’est une des icônes du folklore authentique de Graovo, une région proche de la grande banlieue de Sofia, qui s’étend entre les villes de Pernik, Radomir et Breznik. Et comme le dit Slavka Sékoutova elle-même, "les mots ne suffisent pas..

Publié le 22/07/17 à 08:00

Saint Elie : Le regard pénétrant ne s’arrête pas aux choses visibles…

Le 20 juillet, l’Eglise orthodoxe bulgare célèbre une fête votive qui rend hommage au prophète Elie /Ilya en bulgare/. Ayant vécu en Israël au IXe siècle avant Jésus-Christ, il est l’auteur de nombreux prodiges, avant de s’envoler aux..

Publié le 20/07/17 à 10:37

La magie des danses traditionnelles bulgares fait de plus en plus d’émules…

“ Une force in é puisable ”, “ un impact magn é tique ” – les mots sont faibles pour décrire la beauté des danses traditionnelles bulgares qui échappent à toute tentative de les enfermer dans un cadre rigide. Gardiennes de l’esprit..

Publié le 28/06/17 à 12:11