Les monastères du Balkan Central, un retour à la nature et à l’histoire

Le monastère de Drianovo
Photo: bulgariatravel.org

Les monastères  de la partie centrale du Balkan, la Stara Planina s’égrènent en dehors des grandes routes. Des années durant, on peut passer à côté sans les voir jusqu’à ce qu’un beau jour le hasard, la curiosité ou la beauté du paysage ne nous poussent à quitter les sentiers balisés des guides touristiques pour partir sur les chemins sinueux de la montagne et nous plonger dans un monde inconnu et insoupçonné.

Un de ces circuits traverse les plus belles régions du Nord de Bulgarie – à travers une mer de collines et de forêts qui longe le Parc National du Balkan Central. La récompense du randonneur en vaut la peine, croyez – le, il sera envoûté par les sept monastères de la Stara Planina (le Balkan) – le monastère de Glojéné, de Troyan, de Novo Sélo, de Batochévo, de Sokolovo et de Drianovo. Si le temps ne vous presse pas, nous vous recommandons de voir Etara, le musée ethnographique en plein air, aux portes de Gabrovo, la grotte Batcho Kiro et l’éco sentier au-dessus du monastère de Drianovo.

Снимка
Le point de départ de notre expédition est la petite ville de Yablanitza, connue pour le loukoum et le halva. A la sortie de la ville, on prend la route du village Malak Izvor d’où part le chemin qui mène au monastère de Glojéné, la première halte sur notre parcours. Il date du XIII e siècle du règne du tzar Ivan-Assen II.

Снимка

Selon la légende Vassil Levski, que le peuple appelait avec amour et vénération l’Apôtre de la Liberté y aurait trouvé refuge bien des fois, traqué par les soldats ottomans. On peut y aller à pied ou en voiture par un chemin fort escarpé et qui met à l’épreuve nous citadins, fort ramollis. Ce n’est qu’après avoir pénétré dans la cour du monastère qu’on se rend  compte qu’on se trouve au sommet du piton rocheux. De l’intérieur on ne peut voir que le sentier en bas qui mène à la cachette qui accueillait Vassil Levski et, en portant le regard en direction des rochers qui se dressent en face, on a le sentiment d’être suspendu dans les airs.

Снимка
Le moment fort dans notre cas est de nous repérer à travers les ruelles d’Apriltzi pour prendre le bon chemin qui nous mènera au monastère de Novo Sélo, le seul à dater de l’époque du Réveil national (fin 18e – début 19e s.) à la différence de la plupart des autres cloîtres qui sont fiers de leur histoire qui commence bien avant ce moment charnière de l’histoire de Bulgarie.

Снимка

Le monastère de Novo Sélo qui porte le nom d’un des quartiers d’Apriltzi a été construit au XIXe siècle par les notables locaux, les filles de certains d’entre eux ayant été les premières à avoir pris le voile pour se retirer dans son enceinte. Bien que relativement récente, l’histoire du cloître a été témoin d’épisodes terribles – il s’est retrouvé au cœur des combats de l’Insurrection d’Avril contre les ottomans. Neuf jours durant, les vaillants combattants pour la liberté de la patrie ont tenu bon, ils y ont même proclamé la République de Novo Sélo. De nos jours, le monastère offre une image idyllique – la cour aux parterres fleuris avec la fontaine, les quatre épicéas, qu’on dirait jaillis des murs de l’église, un vrai coin de paradis. 

Снимка
Nous quittons Apriltzi et nous nous engageons sur le chemin escarpé qui nous fait monter toujours plus haut pour arriver juste en face du plus haut sommet de la Stara Planina, le sommet qui porte le nom du grand poète Hristo Botev. Le mont Botev culmine à 2376 m d’altitude. En chemin, on peut faire halte et se prendre en photo au Pont aux Lions – il est plus étroit que le pont éponyme de Sofia, avec ses deux lions, grandeur nature. Et nous voilà repartis pour rejoindre le monastère de Batochévo, abrité dans les hauteurs de la montagne, à une dizaine de km de là.

Снимка

Le monastère date du XIIIe s. il est fondé par le patriarche bulgare sous le règne du tzar Mikhaïl Assen II (1246-1256). A l’époque du Réveil national bulgare les moines y ouvrent une des premières écoles mutuelles. Au village de Batochévo, il y a aussi un couvent, situé non loin de la route.

Снимка
Nous arrivons déjà en fin de parcours et nous atteignons le monastère de Sokolovo (sokol veut dire faucon en bulgare), situé à 15 km au Sud-Est de Gabrovo au lieu-dit de la Grotte Sokolova (Grotte des Faucons).Il tient son nom de son emplacement ainsi que du nom de son fondateur et premier hégoumène l’archimandrite Yossif Sokolski.

Снимка

Une fois le portail franchi, on pénètre dans la cour du monastère, une pure merveille avec en son centre la fontaine ronde, œuvre du bâtisseur légendaire, maître Kolio Fitchéto. Les six robinets de la fontaine sont en forme de faucons. Dans le bassin scintillent les monnaies que les visiteurs jettent en partant, en formant le vœu d’y revenir. A la différence des autres monastères, avec leur église au centre de la cour, au monastère de Sokolovo nous admirons la fontaine aux faucons.

Снимка

L’église a été bâtie un peu en contrebas sur une petite esplanade. C’est un bel édifice avec des peintures murales à l’extérieur et à l’intérieur, œuvres de peintres locaux qui datent d’il y a cent cinquante ans. Des chroniques font état de l’existence à cet endroit, du temps du Second Royaume (1185–1396) d’un monastère rupestre cе qui expliquerait le choix d’y faire bâtir un nouveau monastère, le monastère de Sokolovo.

Photos: BGNES, Wikipedia,opoznai.bg,bulgaritravel.org,apriltsi.net


Version française Roumiana Markova

Tous les articles
Des dolmens dans la Sredna Gora

La Porte du Soleil et Les Frères, des mégalithes uniques qui gagnent à être connus et … admirés

S’il vous arrive de partir en randonnée dans la Sredna Gora, la belle chaîne montagneuse en Bulgarie centrale, ne vous étonnez pas de tomber en chemin sur des vestiges de l’époque païenne. Certains ont fait l’objet d’études très poussées,..

Publié le 09/12/17 à 08:00

La Bulgarie à portée de... Viber!

Grâce au ministère du Tourisme, vous pouvez découvrir le charme de la Bulgarie sur Viber, en vous connectant au portail IloveBulgaria . Il s’agit de l’aboutissement du projet«  Viber chat extension  », qui tend à promouvoir des destinations..

Publié le 06/12/17 à 13:17

La Bulgarie et la Turquie feront ensemble la promotion de leurs traditions

Dans différentes villes bulgares se tiendront des journées de la culture qui présenteront au public les traditions turques. La Turquie pour sa part organisera des journées des traditions bulgares dans différentes villes du pays. Cette initiative..

Publié le 11/11/17 à 12:15