"Le rituel de la Route" réunit des artistes de huit pays à Gorna Lipnitza

La grosse canicule de ce mois d’août n’a pas découragé les artistes de huit pays à venir à Gorna Lipnitza, joli village non loin de la ville de Veliko Tarnovo. Ils s’y sont réunis pour présenter leur conception de la Route sous son aspect rituel et participer à la 8e édition de la Résidence de l’Art, joliment nommée l’Ancienne Ecole.

«Dans le dossier que nous avons adressé aux artistes parmi d’autres figuraient des questions telles que : Où commence la route? Est-elle une ligne droite ou suit-elle une courbe sacrée, faisons-nous une halte sur la route ou nous en écartons nous, à quelle vitesse progressons nous? A l’exposition de clôture, l’œuvre de chacun d’eux doit donner la réponse sur le but du voyage de l’artiste, plus globalement le but du voyage de chacun de nous depuis notre venue au monde et jusqu’à la fin », - dit Dimitar Palov, l’homme auquel nous devons l’idée de cette Résidence de l’Art, appelée encore l’Ancienne Ecole. Dimitar Palov /au centre/ et le maire de Gorna Lipnitza  /à gauche/ ouvrent le festival.Longtemps plongé dans le silence, le bâtiment de l’ancienne école ouvre de nouveau ses portes en 2012, mais cette fois à l’art rituel contemporain. Quelque 80 artistes bulgares et étrangers ont été accueillis dans les ateliers et la cour de l’Ancienne Ecole. L’actuelle édition, abritée dans cette Résidence, la 8e du genre, réunit des artistes se trouvant à des étapes différentes de la route de la vie et de la création. La cour de l’ancienne école réunit les artistes.« Rafi Műnz est le doyen des participants, il vient d’Israël, il est âgé de 78 ans. Le plus jeune, est âgé lui de 28 ans. Les artistes viennent de différents pays et ils travaillent côte à côte avec des artistes locaux, que nous avons surnommés artistes rituels. Nous n’avons pas failli à la tradition et cette année encore nous avons une très forte représentation d’enfants – plus d’une trentaine. Tous planchent sur le thème de la Route, les projets sont extrêmement intéressants » - explique Dimitar Palov et il poursuit:

Снимка

Nous avons une photographe – Julie Glassberg qui nous vient de Paris, un artiste visuel Adam Hines-Green, de Grande-Bretagne. Et encore l’Américain Jason Kofke qui ne jure que par les installations. Susanne Berkenheger, elle, est Allemande mais aussi journaliste au Frankfurter Allgemeine Zeitung. L’actuelle édition de la Résidence se tient du 4 au 14 août et comme nous avons réceptionné plus de 80 candidatures, nous avons décidé de faire en sorte que les projets soient en rapport avec la vie du village, son histoire et qui intègrent aussi des habitants du cru. Par exemple le projet de Susanne s’inscrit parfaitement dans le sujet – elle a déniché une vieille photo d’un édifice situé quelque part à Gorna Lipnitza. Très motivée, elle prend sa photo et fait le tour du village interrogeant les habitants pour essayer de le localiser. Au final, Susanne réussit à obtenir les informations avec l’aide du traducteur Google, elle introduit même les erreurs dans la traduction dans le récit qu’elle rédige et qu’elle fera publier dans le journal pour lequel elle travaille. » On souhaite la bienvenue aux participants à la Résidence de l’Art avec une galette de pain et du miel.Les habitants de Gorna Lipnitza se prêtent au jeu avec un réel plaisir et participent avec joie aux manifestations hors festival. Les danseuses du groupe folklorique du village ont souhaité la bienvenue aux artistes avec la traditionnelle galette de froment accompagnée de miel et du sel aux herbes maison. On a prévu aussi une fête du pain, à laquelle les femmes du village feront preuve de leur savoir-faire. « Cette année nous avons à la Résidence de l’art deux commissaires – Théodora Constantinova et Radoslav Mekhandjyiski qui ont préparé une série de conférences en bulgare et en anglais consacrées à l’art moderne et aux pratiques rituelles dont il s’enrichit. Au programme il y aura aussi des concerts et une riche palette d’autres événements. Pour plus d’informations, allez à notre site: oldschoolresidence.com  »

Les chanteurs folkloriques du village ont régalé les artistes avec leurs belles chansons et leurs costumes traditionnels.Dimitar Palov est fermement convaincu que le but de tout événement artistique est d’aider et de faire le maximum au nom du bien. C’est d’ailleurs son ambition à long terme qui trouve sa réalisation dans la Résidence de l’Art l’Ancienne Ecole. « C’est ma profonde conviction et je constate que nous avons choisi la bonne route. Tout ce que nous avons fait jusqu’à présente le prouve - l’effet bénéfique sur le village, sur la collectivité, même sur les enfants et les adolescents. Cette fête de l’art, les rencontres avec les artistes leur ouvre une nouvelle fenêtre sur le monde, leur apprend plein de choses et en premier lieu la bonté et la beauté. » 


Photos: Eléna Karkalanova


Version française Roumiana Markova
Tous les articles

Le peintre Vassil Ivanov immortalise l’Univers

Son âme, intrépide voyageuse entrevoit des mondes qu’il recrée sur fond noir. Le cosmos avec ses secrets infinis se laisse dévoiler sous les doigts du peintre à une époque où l’abstrait et le fantastique sont étouffés dans le carcan du..

Publié le 16/08/17 à 11:10

Plovdiv lance une campagne participative pour restaurer des tableaux de grands maîtres

Fascinés par la beauté des tableaux anciens que nous contemplons dans les galeries, nous pensons rarement au travail de restauration et conservation qui rend possible leur survie et maintient leur splendeur. D’ailleurs, beaucoup de chef..

Publié le 01/08/17 à 10:22

Le Musée ethnographique à Sofia ouvre ses portes aux jeunes apprentis

Le Musée ethnographique national qui se trouve à Sofia est la mémoire vivante de notre pays, ce qui ne l’empêche pas de s’ouvrir aux jeunes en leur proposant pendant l’été des activités aussi intéressantes que passionnantes…Telles les formations..

Publié le 28/07/17 à 15:27