33e édition des „Fêtes des arts Apollonia"

Photo: fest-bg.com

C’est par une œuvre spécialement composée par le jeune Pétar Kerkélov et intitulée « Fenêtres et oranges » que c’est ouverte la 33e édition des Fêtes de la culture Apollonia à Sozopol sur le littoral sud de la mer Noire. L’interprétation de cette œuvre a été confiée aux « Solistes de Sofia », sous la baguette de Plamen Djourov, qui ont aussi interprété une œuvre inédite sur la scène bulgare – le Double concerto pour guitare, accordéon et orchestre à cordes d’Astor Piazzolla.

 

Sinon, l’Amphithéâtre de la station balnéaire a ouvert sa scène aux spectacles du Mystère des Voix bulgares, à la compagnie de danse « Arabesque », sans oublier le récital du chanteur de jazz Vassil Pétrov, rendant hommage à Al Jarreau.

СнимкаDes concerts de musique de chambre étaient organisés tous les soirs sur l’esplanade du Muséum d’Archéologie de Sozopol. La pianiste Dora Délyiska a impressionné par son nouveau concept dont elle a bien voulu nous dire quelques mots :

Cela fait 10 ans que je travaille sur ce concept de récital, qui m’a été insufflé par les symphonies et quatuors de Dimitri Chostakovitch. J’ai été très impressionné par le style de ses compositions, surtout pour claviers. En 1950, Chostakovitch faisait partie du jury du concours d’interprétation d’œuvres de Jean-Sébastien Bach à Leipzig, dont il s’inspire pour composer un nouveau cycle de préludes et de fugues.  J’ai étudié et analysé pendant des années ces deux cycles de ces deux immenses compositeurs, essayant de trouver ce qui les rapprochait dans leur concept de la musique…Le lien avec Chopin a été tout à fait intuitif. Lui aussi a composé des préludes et des pièces courtes qui se distinguent par leur douceur. J’ai découvert  que les tonalités B-A-C-H / si bémol, la, do et si/ donnaient le nom du grand Jean-Sébastien Bach, et c’est ainsi que mon projet a vu le jour…




СнимкаLes Fêtes des arts Appolonia, c’est aussi le duo Lora Tchékoratova, piano, et Guéorgui Valchev, violon, qui travaillent à New-York, et qui ont présenté un programme fort intéressant, à la fois classique et moderne. Ainsi, ils ont charmé le public par leur interprétation de de trois œuvres de Dobrinka Tabakova qui vit à Londres.

Voici ce que nous a dit Lora Tchékoratova :

Lorsque nous avons conçu le programme nous avons voulu miser sur l’éclectisme, autrement dit proposer des œuvres de différentes époque et styles. Ainsi, la première partie de notre concert est composée de sonates classiques de Mozart et Brahms, alors que la deuxième est dédiée aux compositeurs modernes. Nous autres musiciens qui vivons et travaillons en Amérique, nous revenons toujours avec plaisir en Bulgarie pour proposer des œuvres de compositeurs américains que le public bulgare connaît peu. Ainsi, nous avons choisi les « Quatre souvenirs » de Paul Schoenfeld, ou encore « Modetudes », « Rhodopes » et« Through the Cold Smoke » de Dobrinka Tabakova.




Les mélomanes qui ont assisté au festival de la culture Apollonia ont aussi pu assister aux concerts d’Antony Donchev Trio, de JP3, Jazz Surpise, The Golden Project, Jazz Cats, le Quartette Minimum et Myxtet, associé au nom du trompettiste Mikhaïl Yossifov, qui a bien voulu nous dire quelques mots de son dernier projet :

СнимкаPresque toutes les pièces du programme que nous avons interprété sont des compositions personnelles. A l’exception d’un morceau de notre pianiste Vassil Spassov que je me suis « approprié ». C’est toute la musique que j’ai composée au fil des années et qui n’avait pas été interprétée jusqu’ici. Elle attendait le moment venu pour s’affirmer. Sinon, la partition repose sur quelques instruments seulement – le piano, les percussions, la guitare et la trompette. Myxtet est aussi intéressant parce que c’est un produit multimédia, grâce entre autres à Guéorgui Guéorguiev et Miléna Valnarova, qui ont créé une installation dédiée. Myxtet est un projet ouvert que j’ai l’intention de développer à l’avenir…


 


Photos: fest-bg.com
Tous les articles
Vladimir Velitchkov (2e de droite à gauche) avec l'ensemble Jarava.

Une formation d’étudiants bulgares fait son entrée dans Еthnocloud

Qui ne connaît le folklore bulgare et la magie qu’il exerce sur des générations entières ? C’est un des fleurons de la Bulgarie, une valeur sûre, comme diraient nos anciens. A preuve, les motifs, refrains ou chants traditionnels entiers que l’on..

Publié le 15/09/17 à 16:05
Valkana Stoyanova

Valkana Stoyanova: „ J’aime les chansons qui exaltent l’amour, le courage et la bonté“

Valkana Stoyanova c’est la Voix de la Thrace, l’égérie du folklore de cette plaine, appelée le grenier de la Bulgarie, qui envoûte le public avec la beauté et la force irrésistible de son art. Le talent de ciseler les ornementations compliquées de la..

Publié le 14/08/17 à 12:04

Un Oratorio pour le grand Apôtre

C’est par un grand concert à Sofia que la Bulgarie célèbrera ce soir le 180e anniversaire de la naissance de celui que toutes les générations appelent l’Apôtre de la liberté. Une scène spéciale a été aménagée à ciel ouvert dans le parc de l’Académie..

Publié le 17/07/17 à 12:01