Au village Djoulunitsa, le festival culinaire bat son plein

Photo: Guergana Mantchéva

En cette saison, le paysage autour du village Djoulunitsa, près de Roussé, ressemble aux jardins du paradis. Les vergers explosent de toutes les couleurs, arbres fruitiers, potagers pèsent du poids des fruits murs. Les cultivateurs disent qu’ici poussent les meilleures tomates et poivrons pour la salade, surtout si on y ajoute des aubergines grillées avec un peu d’oignon et du persil. Les femmes de Djoulunitsa excellent dans l’art culinaire et leurs astuces ont de quoi faire rougir les cordons bleus. C’est peut-être pour cela que le village accueille depuis 9 ans le festival culinaire « La Table des saveurs » qui chaque année attire de plus en plus de participants. Chacun essaye d’impressionner le jury avec ses recettes inspirées de la cuisine traditionnelle. Les villages voisins Laskovets, Kozarevets et la ville Parvomaï participent aussi à l’organisation.

Снимка

La nourriture est offerte généreusement à tous les visiteurs : « En une seule journée nous avons distribué des dizaines de litres de potage au poulet avec 300 toasts à la lutenitsa. Les recettes de préparation se transmettent ici de génération en génération », nous explique  Katia Moskova la directrice de la Maison de la culture locale et continue :

« Cette année aussi nous avons fait l’impossible pour que rien ne manque au menu. Chacun aide comme il peut et apporte ce qu’il a. Le festival est devenu l’emblème du village ».

СнимкаMihni et Marina Mihnev sont parmi les grands enthousiastes, connus pour leur savoir-faire culinaire. Leurs plats, ils les préparent avec des légumes de l’exploitation familiale près du village Djoulunitsa. Cette année les deux se sont présentés séparément, chacun avec une recette faisant partie du patrimoine familial. Mihnica préparé une soupe de poisson qu’il connait de son grand-père. Dans sa famille se sont les hommes qui préparent la soupe de poisson et la recette se transmet de père en fils.

Снимка« Les hommes sont en principe meilleurs cuisiniers que les femmes, c’est pourquoi nous avons décidé de présenter une recette d’homme typique. On l’a appelé la "Chorba du grand-frère Kolio". On la prépare avec du poisson frais, des herbes fraiches du jardin, des tomates, carottes, oignons et pommes de terres finement hachés. L’objectif est d’obtenir un contenu homogène, dans lequel seuls les morceaux de poissons sont apparents. La chorba est une soupe qui accompagne la rakia en apéritif. Moi-même je vis en ville mais à chaque occasion je reviens au village et j’aide dans le jardin. C’est une thérapie contre le stress. Je suis très reconnaissant aux organisateurs de ce festival car ils contribuent à retenir quelques jeunes qui retournent voir leurs proches plus souvent. Hélas, notre village ne fait pas exception à la règle en Bulgarie et il est aussi dépeuplé ».

Marina Mihnéva a concouru avec une recette de moussaka de la Bulgarie du nord.

« C’est une moussaka de Svichtov, ville de la Renaissance nationale au XVIIIe siècle. Lorsque les soldats de l’armée de libération russe sont arrivés ils ont été reçu par les habitants avec ce plat à base d’aubergines, tomates, poivrons, oignions et viande hachée. J’aime ce village et ce festival le rend très vivant. Si je pouvais, je vivrais ici à plein temps, mes enfant auraient été heureux et épanouis ».

Снимка

Version française : Miladina Monova

Photos: Guergana Mantchéva

Tous les articles

Le nombre des Bulgares fortunés augmente de 300 000, les pauvres représentent 72% de la population

Il existe des facteurs positifs ayant contribué à l’amélioration du niveau de vie des Bulgares au cours des 4 derniers mois de l’année dernière. Il s’agit notamment de la croissance stable de l’économie – d’environ 3,6%, la hausse de..

Publié le 21/02/18 à 13:13
 Dr Sofia Ferdinandova et Dr Miléna Tachkova

"La vie au kilo" ou comment combattre les troubles du comportement alimentaire

La vie peut-elle être mesurée en kilos ? Il s’avère que si – au cas où l’image dans la glace et le poids qui s’affiche sur la balance ne correspondraient pas à l’idéal de masse. Derrière chaque trouble du comportement alimentaire /TCA/ est..

Publié le 20/02/18 à 14:02

Au royaume du chocolat avec Ivan et Ivalina

Le chocolat, comme on le sait, est le péché mignon de toute l’humanité. Qu’il soit au lait, noir ou blanc, on ne s’en prive pas, surtout en hiver, pour garder le moral et booster ses neurones. Et pourtant, certains amateurs de..

Publié le 20/02/18 à 12:56