A la découverte des multiples visages de Sofia

Par:

Les 100 visages de Sofia, telle est l'intitulé d’une initiative, lancée par un conseiller municipal de la Ville de Sofia, à la veille du 17 septembre, fête de Sainte Sophie et de ses trois filles, Foi, Amour et Espérance, et de la capitale de la Bulgarie, qui porte le nom de la sainte. Une initiative qui se fait l’écho des nombreuses suggestions, propositions et doléances, exprimés par les habitants de Sofia, tous désireux que leur ville soit la plus agréable à vivre et la plus belle…Une façon d’aider les autorités municipales qui lancent sans cesse des projets de modernisation et de rénovation des infrastructures, notamment celles des transports en commun avec déjà une troisième ligne du métro qui avance à grands pas.

Sofia est une ville qui devient de plus en plus accessible, grâce entre autres, aux compagnies aériennes à bas coûts, qui, ajoutés aux vols réguliers de tous les coins du monde, ne font qu’amplifier le flux de touristes qui viennent de plus en plus nombreux découvrir la Bulgarie.

Mais revenons à la plate-forme Les 100 visages de Sofia, que nous présente Stéphane Markov, le conseiller municipal qui en est à l’origine :

СнимкаAu départ, notre idée était de présenter la capitale Sofia comme une ville aux multiples facettes, aux 100 visages qui nous donnent une idée concrète des différents aspects du tissu urbain, avec ses particularités et ses problèmes. Nous avons commencé par une page sur Facebook, qui par la suite s’est transformée en un programme en ligne, avec des intervenants qui viennent se succéder et qui interviennent sur des sujets de la réalité urbaine qui les interpellent. Et je dois vous dire que les Sofiotes sont très exigeants, parfois même impatients de voir leur ville changer à des rythmes qu’ils voudraient plus accélérés. La plate-forme a de plus en plus de visiteurs, des Sofiotes lambda, mais aussi des responsables de différentes institutions et surtout d’ONG. Quant à l’émission en ligne, elle passera plusieurs fois par mois, sur des sujets brûlants qui suscitent la controverse…

Stéphane Markov tient à ce que Les 100 visages de Sofia soient sur les réseaux sociaux, car la mobilisation des gens y est très importante. Et puis, Facebook est un vrai carrefour d’informations et d’échanges spontanés. La première émission en direct sur la plate-forme est prévue le 15 septembre à 18H00. Elle durera 30 mn, avec une alternance de questions-réponses.

Pour en revenir à la fête de Sofia, elle est marquée le 17 septembre depuis 1992 seulement. Auparavant, les autorités de la Ville ont oscillé entre le 4 janvier, date à laquelle en 1878, la ville a été libérée de la domination turque, et le 3 avril, lorsqu’en 1879, Sofia a été officiellement proclamée – capitale de la Bulgarie. Le blason de Sofia est l’œuvre du peintre Haralampi Tatchev qui l’a créé à l’occasion de la Grande exposition mondiale à Paris en 1900. On y retrouve un lion, la basilique « Sainte Sophie », la montagne Vitocha et la statue d’Apollon, associée aux nombreuses sources thermales de la ville. Depuis 1911, au bas du blason figure l’inscription « Grandit mais ne vieillit pas » qui est la devise de la capitale de la Bulgarie.

Récit : Sonia Vasséva

Photos: archives personnelles
Tous les articles

Kaléidoscope des Balkans

La Turquie insiste pour l’élimination des “éléments terroristes” Après la réunion tripartite des chefs d’Etats de Russie, Turquie et Iran à Sotchi – Vladimir Poutine, Recep Erdogan et Hassan Rohani, le président turc Erdogan a annoncé..

Publié le 24/11/17 à 10:42

Dans quelle Europe les jeunes Bulgares souhaitent-t-ils vivre ?

Le président du Parlement européen Antonio Tajani a rencontré pour un débat hier des élèves et des étudiants à l’Université de Sofia "St Clément d’Ohrid". La rencontre faisait partie d’une visite de travail du Conseil directeur du Parlement..

Publié le 23/11/17 à 14:10
Zlatina Staïkova, Radoslava Stantchéva et Yordanka Vakrilova

Enseignement gratuit au profit d’enfants malades à la clinique pédiatrique de Plovdiv

Trois enseignantes travaillent bénévolement depuis plus de trois mois déjà à la Clinique de pédiatrie et maladies génétiques de Plovdiv. Après une fermeture de l’école existant auprès de l’établissement médical au début de l’année en cours,..

Publié le 22/11/17 à 14:06