Pétar Pétrov : 85 ans de tubes…

Photo: archives

Le 29 novembre, nous marquons le 85 anniversaire d’un grand artiste bulgare, forte personnalité et musicien de jazz hors pair – Pétar Pétrov, clarinettiste, saxophoniste et fondateur des « Rencontres du Jazz » à Roussé. On lui avait donné ce sobriquet sympathique, le Tube, qui lui collait à la peau pour magnifier son talent…

Nous avons rencontré Iglika Pééva, qui vient de sortir un livre qui lui est consacré – « Pétar Pétrov - le Tube, ou la liberté de l’esprit ».

Après des études classiques en Bulgarie, et des années de spécialisation à l’étranger, Pétar Pétrov travaille depuis 1957 jusqu’à son départ à la retraite comme clarinettiste au Philharmonique de Roussé. En 1959, il fonde son premier orchestre de jazz, qui quelques années plus tard devient le « Quartette Pétrov ». Parce que tous les musiciens portent le même nom de famille Pétrov – Pétar Pétrov /saxophoniste/, Pétar Pétrov, le Coq /trompette/, Zlatko Pétrov /contrebasse/ et Ilko Pétrov à la batterie. Par la suite, Pétar Pétrov prend la tête de l’orchestre « Roussé » qui lui ouvre la voie des grandes tournées internationales : au Mexique, en Russie, en Pologne, en Hongrie, en Italie et en Inde. Il fait le tour du monde, mais il reste aussi fidèle à sa ville natale où il anime des programmes pédagogiques, intervenant en sa qualité de clarinettiste, de saxophoniste et de conférencier à la fois. Il anime un « Jazz club » à Roussé et organise, depuis 1977, le festival annuel du jazz dans sa ville, pour lequel il invite des stars mondiales – Yildiz Ibrahimova, Théodossi Spassov, Camélia Todorova, Antony Donchev… C’est en 2012 qu’il organise pour la dernière fois le festival du Jazz à Roussé, car il meurt deux mois plus tard, le 24 janvier 2013.

Ce qui compte pour moi, disait Pétar Pétrov, c’est le quotidien, qui prépare le prochain concert. C’est une façon d’entretenir en bonne forme les musiciens, mais aussi de ne pas se faire oublier par le public. Nous sommes extrêmement reconnaissants à la Ville de Roussé de nous aider pour les concerts et le festival. Notre Club de jazz est un haut-lieu de la culture, on y invite des musiciens, mais aussi des écrivains, poètes et autres intellectuels. Quant aux séquences pédagogiques, elles sont censées indiquer le chemin des talents en herbe, pour qu’ils aient la chance de réussir dans leur vie…

De nos jours encore, le club fondé par Pétar Pétrov poursuit son activité, tout comme le festival, le flambeau ayant été repris par son fils Boris Pétrov. Bien plus, plusieurs intellectuels de Roussé ont créé une fondation qui porte le nom de Pétar Pétrov.

Tous les articles

La Bulgarie s'associe à la "Musique de l’Europe"

L’Union européenne compte 28 pays et ce sera le nombre des concerts prévus dans le cycle " La Musique de l’Europe ". Rappelons que cette initiative a débuté par une soirée consacrée à l’Estonie, le pays qui a passé la main à la Bulgarie le 1..

Publié le 23/02/18 à 13:07

L’Orchestre de musique traditionnelle de la Radio lance le cycle des "Classiques de la musique de mariage"

Les amateurs de musique traditionnelle sont invités ce soir à la Maison de la Radio pour le nouveau concert de l’Orchestre de musique folklorique, axé sur la musique de mariages. Une « formation de virtuoses », comme on l’appelle couramment,..

Publié le 22/02/18 à 10:52

Quand les polyphonies corses croisent les voix bulgares…

En octobre1978, unis par leur amour du chant polyphonique corse, six chanteurs fondent en Balagne le groupe A FILETTA, perpétuant la tradition orale de l’île de Beauté. Attaché à la tradition du chant polyphonique corse, le..

Publié le 20/02/18 à 15:59