Les divergences régionales en Bulgarie s’approfondissent

Développement économique des régions dans le pays

Une étude toute récente de l’Institut d’économie de marché constate que la croissance économique provoque des écarts de plus en plus sensibles entre les régions bulgares. Après qu’en période de crise économique un ralentissement de ce processus d’espacement avait été enregistré du point de vue du bien-être des habitants, suite au retour de ce cycle vers une nouvelle croissance économique en 2014 et 2015, les différences entre les régions ont à nouveau commencé à s’approfondir. Les divergences liées au bien-être des habitants de la plus riche région (Sofia ville) et la région la plus pauvre (Sliven) est de 4,5 fois. Ce qui différencie le plus les régions économiquement fortes des régions pauvres réside dans le flux élevé d’investissements qui assurent un bon emploi et une croissance des revenus, ce qui mène automatiquement à une augmentation du niveau de vie. Ce qui provoque cependant l’arriération économique comprend respectivement un flux très bas d’investissements qui rend le marché du travail problématique et constitue un préalable pour une sensible diminution des revenus et pour une part importante de la paupérisation.

Au cours du troisième trimestre de l’année le taux de l’emploi dans le pays a atteint le chiffre record de 68,5%. Il a ainsi été supérieur même à son niveau (65%) d’avant la crise, mais la répartition demeure pourtant assez inégale. Le plus grand nombre de nouveaux emplois depuis le début de l’année ont été créés en Bulgarie du sud, dont 70% sont concentrés à la capitale, dans la région de Sofia, Plovdiv et Stara Zagora. Rien qu’à Plovdiv le nombre des nouveaux emplois créés au cours des douze derniers mois est supérieur à celui de toute la Bulgarie du nord.

Suite à la création de nouveaux emplois le taux de chômage a baissé jusqu’à 5,8% pour le troisième trimestre de l’année. Il convient de souligner cependant que les effectifs prêts à commencer à travailler sont actuellement moins nombreux et qu’à partir de là, l’augmentation du nombre des personnes qui seront engagées dépendra du profil de celles qui demeurent sans emploi. Il existe toujours des sans-emploi mais en raison de leur qualification basse ou pour d’autres raisons, ils ne sont pas compétitifs sur le marché du travail.

Les tendances positives existant sur le marché du travail provoquent une augmentation de la moyenne des rémunérations – de plus de 11% pour le dernier trimestre. Uniquement à Sofia, celles-ci sont supérieures aux rémunérations moyennes. Une tendance durable de rapprochement des salaires de leur niveau moyen pour le pays n’est enregistrée qu’à Pleven et Plovdiv, alors que dans des régions comme Vidin, Silistra et Kustendil une tendance d’éloignement de ce niveau moyen de rémunération est constatée en raison des salaires très bas qui y sont perçus.

Au cours des deux dernières années est aussi enregistrée une hausse sensible des taxes et impôts locaux, constate l’Institut d’économie de marché. La raison résiderait dans les difficultés financières que rencontrent presque toutes les régions malgré leur développement économique. C’est pourquoi l’Institut soutient pleinement l’idée de  longue date lancée par les autorités locales qui prévoyait que l’Etat cède aux municipalités 20% de l’impôt sur les revenus des personnes physiques. Les économistes ont calculé que si cela est pour l’année 2018, les municipalités bénéficieraient de 324 millions d’euros supplémentaires, ce qui doublerait leurs propres ressources fiscales et favoriserait l’augmentation des investissements.

Version française : Nina Kounova


Tous les articles
Le vice-président de la Commission européenne ValdisDombrovskis

L’Euro à l’horizon: Mirage ou réalité ?

Les débats sur l’introduction de l’euro en Bulgarie ne datent pas d’aujourd’hui mais pour le moment tout reste au niveau de la rhétorique et rien de bien concret n’a été fait pour l’adoption de la monnaie commune. Sans précipitations et avec..

Publié le 13/12/17 à 10:24

Une année très réussie pour le marché de biens immobiliers en Bulgarie

L’année 2017 est la plus réussie depuis toute une décennie pour le marché des biens immobiliers en Bulgarie. Depuis 2007-2008 nous n’avions pas enregistré un tel progrès sur le marché qui, hormis Sofia, était aussi très actif dans les autres..

Publié le 11/12/17 à 14:01

Le développement inégal des régions et des ressources humaines, point faible de la gouvernance de la Bulgarie

L’institut des études économiques de l’Académie bulgare des Sciences /ABS/ a présenté son rapport sur l’état de l’économie bulgare depuis l’adhésion du pays à l’Union européenne, il y a tout juste 10 ans. La principale conclusion qui en..

Publié le 11/12/17 à 13:32