En attendant le nouvel album du „Mystère des voix bulgares„

Après une série de concerts en Bulgarie et à l’étranger le „Мystère des voix bulgares“ s’apprête à sortir un nouvel album. Fondé, il y a 65 ans, par Guéorgui Boyadjiev, rédacteur en chef de l’époque du service « Musique traditionnelle » de la Radio nationale, c’est en 1975 que sort le premier album de ce chœur unique que le monde nous envie. Dora Christova est la chef du chœur et le disque est produit par Marcel Cellier. Le nom même du chœur est choisi en 1997, alors que sa Бояна Бунковаcarrière musicale se développe à une vitesse vertigineuse. D’après Boyana Bounkova, productrice du nouvel album, le « Mystère des voix bulgares » s’apprête à nous livrer un vrai mystère…Boyana Bounkova a fait ses études à Sofia, Londres et aux USA. Spécialiste du droit d’auteur, elle travaille dans un cabinet d’avocats pendant dix ans en Californie. Ce qui ne l’empêche pas de créer sa propre compagnie de production. Née à Kardjali, elle nous confie avoir toujours été fascinée par la classe des chanteuses du Mystère…

Tout le monde a entendu parler de ce chœur – nous dit Boyana Bounkova. – Mais la plupart de mes amis, qu’ils soient Bulgares ou étrangers, m’ont toujours demandé pourquoi ils n’arrivent pas à trouver de nouveaux enregistrements ou assister tout simplement à un concert de nos chanteuses exceptionnelles. C’est ainsi, que petit à petit, j’ai senti germer en moi l’idée de ce nouvel album sur lequel nous travaillons depuis 2015.



Lisa GerrardA propos de nouveautés, nous commencerons par la chanteuse australienne Lisa Gerrard, qui a aussi composé les bandes originales de nombreuses fictions.  Elle fait ses débuts avec le groupe « Dead Can Dance », qui remporte le « Golden Globe » de la musique du film „Gladiator ». Un autre artiste, cette fois-ci bulgare, participe aussi à l’enregistrement de l’album. Il s’agit de SkilleR, le champion du monde de beat box. 



СнимкаJ’ai proposé à Pétar Doundakov de composer quelques khoros
– poursuit son récit Boyana. – C’est un jeune compositeur qui a l’expérience des chœurs, des orchestres et de la musique pop. Je comptais sur lui pour modifier quelque peu l’orientation musicale pour rendre plus accessible le Mystère du jeune public. Aux Etats-Unis, il y a des mélomanes qui se souviennent toujours des premiers concerts du chœur. Si nous décidé d’enregistrer cet album, c’est aussi pour promouvoir encore plus le Mystère des voix bulgares en Europe et aux Etats-Unis. Nous avons aussi invité le compositeur irlandais Jules Maxwell. Le chœur chante en accompagnement de différents instruments, et c’est là la nouveauté, on se rapproche de la World Music ! Avec Lisa Gerrard, nous avons déjà eu deux concerts à Sofia et Plovdiv et ce nouveau répertoire a été très bien accueilli. Puis nous avons fait une tournée en Belgique, aux Pays-Bas, en Italie. La tournée continue en 2018…

Côté instruments, l’interprétation est confiée à Pétar Milanov /guitare/, Christina Béléva /rebec/, Kostadin Guénchev /kaval/ et Dimitar Karamfilov /contrebasse/.



Début décembre, le « Mystère des Voix bulgares » diffusera un premier single de leur nouvel album, Pora Sotunda, et son vidéo-clip. Lisa Gerrard y est pour beaucoup et le style peut être apparenté à la tribal music. Pour le reste, il faudra attendre 2018 et la sortie officielle de l’album en mars 2018.

Crédit photos: Nelly Kourteva


Tous les articles

Constantin Kostov, entre "Jazz Migrations" et "Consolation"...

C’est un pianiste de jazz bulgare qui vit et travaille depuis de longues années à Munich, où il enseigne à la « Hochschüle fur Musik und Theater » /Ecole de Musique et de Danse/. Il se produit en concert dans de nombreuses villes d’Allemagne et..

Publié le 16/06/18 à 08:00

Les réseaux sociaux, la voie royale du succès pour les nouvelles stars de la chanson

Le déficit de spécialistes, l’absence de motivation pour intégrer certaines filières de l’enseignement est un problème préoccupant. La raison première pour ce désamour tient au fait que malgré les aptitudes maîtrisées par les étudiants, ayant..

Publié le 06/06/18 à 09:30

Les enfants ne font pas confiance aux yeux qui mentent

Enseigner est une vocation, dictée par l’amour des enfants. Etre enseignant ou médecin, c’est prendre soin de ce monde et penser à son avenir… Ces mots appartiennent à Milka Mitéva, pédagogue et pianiste dont les élèves ont..

Publié le 25/05/18 à 11:13