Dynamisme renforcé des relations bilatérales avec la Turquie

Le dernier contact bulgaro-turc pour l'instant au niveau officiel a été la rencontre du premier ministre Boyko Borissov avec le ministre turc des affaires européennes et principal négociateur, Omer Celik.
Photo: BТА

Depuis début septembre dernier, un dynamisme renforcé est observé dans les relations bulgaro-turques. Depuis l’automne dernier à ce jour quatre ministres ont visité notre pays et des entretiens importants ont été menés.

« La Turquie coopèrera avec la Bulgarie en vue de la garantie de la sécurité énergétique », a promis le ministre de l’Energie et des Ressources naturelles Berat Albayrak lors de sa visite le 6 septembre à Sofia. Au cours des entretiens avec le premier ministre Boyko Borissov et la ministre de l’Energie Temenoujka Petkova, Albayrak a assuré que « la République de Turquie est prête à toute sorte de coopération énergétique avec la République de Bulgarie qui garantirait la sécurité des livraisons ». En effet, il y a été question de l’approfondissement de la coopération énergétique bilatérale aussi bien dans le domaine du gaz naturel que de l’énergie électrique. La partie turque a manifesté un intérêt particulier pour l’examen des possibilités de mettre en place des lignes supplémentaires de transfert d’électricité qui assurent une augmentation de la capacité des exportations d’énergie électrique depuis la Bulgarie vers la Turquie.

Un mois plus tard, le 16 octobre s’est rendu à Sofia le ministre turc des Douanes et du Commerce Bulent Tufenkci. Le trafic renforcé à la frontière bulgaro-turque et surtout la file de poids lourds qui se forme au poste-frontière de  Kapitan Andréevo-Kapikule ont aussi fait l’objet des entretiens. Lors de son rendez-vous avec ce dernier, Boyko Borissov a évoqué l’importante croissance des échanges commerciaux du début de l’année en cours. Borissov a attiré l’attention également sur le montant des investissements turcs en Bulgarie, s’élevant à 24,5 millions d’euros pour le premier trimestre de 2017 et a accentué sur l’aspiration du cabinet d’améliorer le climat d’affaires dans le pays. Lors de la rencontre a aussi été examinée la coopération entre les services des douanes, ainsi que l’importance de l’échange en temps utile d’information dans le secteur. Les mesures que les deux pays prennent dans la lutte contre la contrebande et en vue de la protection des frontières ont aussi été débattues.

Le mois de novembre a été marqué par une autre visite ministérielle d’une importance particulière pour le développement des relations bilatérales. Dans le cadre d’un important forum à Sofia, plus de 500 représentants des milieux bulgares et turcs de l’agro-alimentaire ont aussi tenu des rencontres bilatérales dans le but d’échanger de l’expérience et de bonnes pratiques. La délégation turque de 150 membres était dirigée par le ministre de l’Agriculture Ahmet Eşref Fakıbaba. Au terme de la visite, il a été annoncé que la Bulgarie et la Turquie étaient en train de rétablir le commerce d’animaux. Ce dernier avait été suspendu en 2012 en raison de problèmes découlant de maladies du bétail.

Un jour plus tôt, le 26 novembre, le premier ministre Boyko Borissov s’est entretenu au téléphone avec le Président turc Recep Tayyip Erdoğan. Les deux interlocuteurs ont hautement apprécié le développement des relations bilatérales entre la Bulgarie et la Turquie, la coopération dans le cadre de l’OTAN et les efforts visant à assurer la sécurité des frontières extérieures de l’Union européenne. A aussi été évoquée la mise en place des liens de connexion entre la Bulgarie, la Turquie et la Grèce qui doivent garantir l’indépendance énergétique de notre pays. Erdogan a salué Borissov pour sa réélection à la tête du parti GERB et a souligné que cette décision représente une garantie pour le développement des bonnes relations bilatérales.

Le 1er décembre en visite officielle en Bulgarie s’est rendu le ministre turc en charge des affaires européennes et principal négociateur avec l’UE, Ömer Çelik. Lors de son entretien avec le premier ministre Boyko Borissov a une nouvelle fois été constaté que le développement de relations bilatérales stables et durables est prioritaire pour la politique étrangère bulgare. Borissov a souligné que le dialogue actif et constructif à différents niveaux, tenu ces derniers mois, contribue à la création d’un climat favorable à l’élargissement et à l’approfondissement de la coopération bilatérale.

Ces jours-ci le nouvel ambassadeur de Turquie en Bulgarie, Hasan Ulusoy doit remettre ses lettres de créance au Président Roumen Radev. Ce dynamisme dans les relations bilatérales bulgaro-turques se poursuivra très probablement en 2018 également. Le 7 janvier prochain, le premier ministre Boyko Borissov se rendra à Istanbul où il inaugurera avec le Président turc Recep Tayyip Erdoğan l’église orthodoxe bulgare restaurée « St Stefan ».

La Présidence bulgare du Conseil européen et ses ambitions concernant l’intégration des Balkans occidentaux constituent aussi un préalable en vue du renforcement des rapports avec notre voisine sud.

Version française : Nina Kounova


Tous les articles

Le développement des relations entre la Bulgarie et la Macédoine prend les devants sur la ratification du Traité d’amitié et de bon-voisinage

Quand début août dernier les premiers ministres bulgare et macédonien Boyko Borissov et Zoran Zaev ont signé le Traité d’amitié, de bon-voisinage et de coopération entre les deux pays, certains observateurs ont exprimé des réserves par rapport..

Publié le 24/11/17 à 14:00

Un pays gouverné sans problèmes: à gauche des manœuvres tactiques, à droite une nouvelle tentative d’unité

A la fin de la semaine dernière le PS a lancé un ultimatum en menaçant notamment de ne plus prendre part aux sessions plénières du parlement, sauf pour voter la démission de son président Dimitar Glavtchev, l’examen et le vote de la Loi de finances..

Publié le 20/11/17 à 13:20

Le rapport de la CE sur la Bulgarie a provoqué des réactions diamétralement opposées au sein des forces politiques

Le dernier, dix-septième rapport de suivi de la CE sur le progrès de la Bulgarie dans le domaine de la justice et de l’ordre intérieur diffusé hier a provoqué des réactions diamétralement opposées au sein des forces politiques. Pour le parti..

Publié le 16/11/17 à 14:29