La campagne „Un grain d’amour“ sauve les oiseaux en hiver

Nous aimons tous le chant des oiseaux. Leur gazouillement caresse l’oreille et nous met en bonne humeur. Maintenant que la neige recouvre la terre, on se demande comment ces petits êtres survivent et comment ils trouvent de la nourriture ? Car les oiseaux, eux, ont aussi froid que nous. C’est la raison pour laquelle l’Association bulgare de protection des oiseaux appelle ceux qui aiment la nature à installer des mangeoires pour oiseaux à des endroits déterminés pour leur fournir des grains et les aider ainsi à trouver plus facilement de la nourriture pendant l’hiver rigoureux.

De grandes mésanges noires et bleues, des chardonnerets, des pinsons et des moineaux pourront ainsi se rendre régulièrement auprès de ces mangeoires, ce qui nous permettra par ailleurs d’entrer en plus proche contact avec la nature. C’est aussi le but de la campagne « Un grain d’amour » dont nous parle Mariana Valtchéva qui représente l’Association.

L’idée pour la campagne « Un grain d’amour » est née il y a neuf ans quand nous voulions attirer l’attention des habitants des grandes villes mais aussi des petits villages sur le fait qu’il y ait des oiseaux chanteurs qui passent l’hiver dans notre pays. En été ils mangent des insectes mais en hiver ils ont du mal à se procurer les grains dont ils ont besoin pour cumuler plus de graisse et avoir chaud pendant les journées les plus froides. Chacun de nous a la possibilité, à travers cette campagne et ceci, sans trop d’efforts de notre part, d’assister ces petits habitants chanteurs des parcs et des jardins. Dans le même temps nous nous réjouirons d’entendre leurs chansons et d’observer leurs jeux dans le courant de toute la journée.

Снимка

Les emplacements des mangeoires aux oiseaux sont marqués sur la carte interactive du site de notre association. Celles-ci peuvent être montées aussi bien sur les terrasses que sur les fenêtres des maisons, à proximité des jardins et des parcs. 

Il est facile de préparer une mangeoire, des aptitudes spéciales n’étant guère nécessaires. Je nourris déjà de nombreux moineaux et des mésanges et ai pour cela posé sur ma terrasse un carton avec des grains de tournesol, raconte Mariana Valtchéva.

La mangeoire suspendue est aussi facile à fabriquer. Elle constitue également une bonne solution au problème car ne permettant pas aux pigeons de l’atteindre et de manger ainsi la nourriture des oiseaux chanteurs.

Version française : Nina Kounova


Tous les articles

Nadia Kojouharova : La traite d’êtres humains et l’exploitation de personnes ne pourront être limitées sans que ne soient infligées des peines de prison graves

De plus en plus fréquemment, la traite d’êtres humains est appelée « l’esclavage moderne ». Aujourd’hui quand est marquée la Journée européenne de la lutte contre la traite d’êtres humains (le 18 octobre) des responsables de l’ONU constatent..

Publié le 18/10/18 à 14:48

Kaléidoscope des Balkans

Ouverture des négociations de la Macédoine avec l’OTAN Les négociations de la Macédoine pour l’adhésion à l’OTAN s’ouvriront les 18 et 19 octobre au quartier-général du pacte à Bruxelles, a annoncé le porte-parole du gouvernement à Skopje..

Publié le 16/10/18 à 10:36

La créativité, un gage de réussite pour l’éducation en Bulgarie

„L’idée que l’éducation en Bulgarie applique des méthodes d’apprentissage obsolètes est bien loin de la vérité, compte tenu des avancées indéniables dans ce domaine. En deux ans seulement, ont été ouvertes 294 écoles innovantes dans pas moins..

Publié le 14/10/18 à 08:30