„Lyre d’Or“ pour le ballet de l’Opéra de Sofia

Scène du "Corsaire"

La compagnie de danse de l’Opéra de Sofia s’est vu remettre une prestigieuse récompense, la „Lyre d’Or“ pour ses mérites exceptionnels dans l’art de la danse. La cérémonie a coïncide avec la représentation du ballet « Le Corsaire » d’Adolphe Adam, sur une chorégraphie d’Eldar Aliev, danseur émérite du ballet de Saint Petersburg. Nous avons rencontré la directrice artistique de la troupe des danseurs, Sarah-Nora Krastéva :

Je profite de l’occasion pour exprimer ma reconnaissance  à l’Union des artistes de musique et de danse bulgare, en la personne de son président Stanislav Potchékanski. Cette récompense est un encouragement à poursuive de l’avant, toujours plus haut, et nous sommes tout aussi fiers d’avoir reçu un autre prix, celui de la Ville de Sofia. Je suis heureuse d’avoir pu offrir à notre public fidèle le spectacle du « Corsaire ». Et je tiens à remercier le chorégraphe Eldar Aliev qui, en excellent professionnel, nous a beaucoup aidés à réaliser ce projet. Nous le connaissons depuis longtemps et avons déjà travaillé sur « la Bayadère » de Léon Minkus.

Eldar Aliev en pleine répétitionEn plus de la chorégraphie, Eldar Aliev est aussi l’auteur du livret du spectacle, qui se décline en deux actes. Sarah-Nora Krastéva trouve facilement des « corsaires » pour les scènes de masse. Grâce à ce nouveau spectacle, l’affiche de l’Opéra de Sofia devient encore plus riche et offre une palette complète de chefs d’œuvres du ballet classique. « Le Corsaire » fera une tournée de 8 spectacles en Italie en mars, avant de se produire sur la scène du « Bolchoï » à Moscou.

Nous démarrons cette saison, animés par une forte ambition de donner tout de nous-mêmes et je suis sûr que nous aurons du succès сезон – est catégorique Sarah-Nora Krastéva, qui est heureuse de constater que le ballet suscite de plus en plus d’intérêt depuis quelques années :

A l’Opéra de Sofia, nous jouons toujours à guichets fermés. Surtout pendant la période des fêtes, où nous rajoutons souvent des dates. Dire que l’opéra et le ballet sont des arts élitistes ne correspond plus à la réalité, côté public. L’élitisme, s’il se manifeste, se traduit dans le processus de création et de mise en scène des spectacles, qui demandent beaucoup de moyens. Je suis persuadée qu’après avoir assisté à un spectacle d’art lyrique ou d’opéra, chaque spectateur aura envie de revenir et d’en connaître plus…


Photos: BGNES

Tous les articles

Elissavéta Bagriana ou l’éternel féminin

Cette année nous commémorons le 125e anniversaire de la naissance de la grande poétesse bulgare Elissavéta Bagriana /née le 29.04.1893/. A cette occasion la Bibliothèque de la Ville de Sofia accueille l’exposition „Moi – Bagriana” dans le cadre..

Publié le 18/04/18 à 13:47

Sofia, capitale mondiale des œuvres à base de papier…

A l’occasion du Congrès mondial de l’Association des artistes produisant des œuvres à base de papier /IAPMA/ à Sofia, le Palais national de la Culture organise deux expositions dans le cadre du 8 e SOFIA PAPER ART FEST 2018...

Publié le 15/04/18 à 11:25

Le photographe Nikola Mihov se demande pourquoi la Joconde est en passe de devenir une star du selfie

Les selfies avec la Joconde font un tabac parmi les touristes visitant Le Louvre et qui sont envoûtés par le sourire mystérieux du chef-d’œuvre de Léonard de Vinci. Si les réactions il y a 10 ans se limitaient à la contemplation, aujourd’hui la manie des..

Publié le 15/04/18 à 08:15