Ephémeride : Saint Jean-Baptiste

Le 7 janvier, l’Eglise orthodoxe bulgare rend hommage à Saint Jean-Baptiste, qui vient sur terre et prépare la voie du Messie par ses sermons et qui célèbre le sacrement du baptême de Jésus-Christ dans les eaux du fleuve Jourdain.

Photo: BGNES
Pour les Bulgares, le prénom Yvan signifie « Grâce de Dieu » et c’est aussi le nom de Saint Jean de Rila qui est le patron céleste de la Bulgarie, symbole de la foi, de l’esprit national, du patriotisme et de l’identité nationale. En ce 7 janvier, nous avons une pensée pour les grands tsars bulgares, Ivan Assen, Ivan Chichman, Ivan Stratsimir, Ivan Alexandre…

Pour les Bulgares, le prénom Ivan est une vraie institution. Un prénom qui se décline différemment selon les langues. On peut même dire que c’est le prénom le plus répandu dans le monde chrétien, qu’ont porté 23 papes, les rois de Pologne, Hongrie, Portugal, France, Russie…Ses variations phonétiques et morphologiques sont nombreuses : Jean en France, John chez les anglo-saxons, Gjon en Albanie, Yahya en Turquie, il donne YueHa en mandarin ou encore Iok-hān à Taïwan, sans oublier sa version japonaise, Jon.

De nos jours, ils sont plus de 300 000 les Bulgares qui ont leur fête le 7 janvier, et l’on peut même dire que cette journée donne lieu à des festivités nationales…

Tout comme la Théophanie, la fête de Saint Jean-Baptiste est porteuse de symboles, mettant un terme aux journées sales qui durent de Noël au 6 janvier.

Photo: sabori.bg
Les bains rituels sont toujours pratiqués et étendus aux jeunes femmes célibataires et mariées et aux petites filles de moins d’un an, pour qu’elles se purifient au contact de l’eau. La table du festin est richement garnie avec les incontournables fruits de la terre – les céréales, la soupe aux haricots secs, les fruits au sirop, la banitsa au fromage, les saucisses grillées, les travers de porc à la choucroute, entre autres…


Tous les articles

Des chercheurs inscrivent sur les cartes les sites et personnalités historiques en Bulgarie

La carte « Sur les traces des temps héroïques » qui contient 100 sites historiques sur le territoire du pays a été présentée dans le Musée régional d’histoire de la ville de Roussé. Cette carte fait partie d’un projet « Sur les traces des temps..

Publié le 21/04/18 à 11:35

L’exposition "Les maladies et leur traitement à travers les siècles" présente la brève histoire de la médecine sur nos terres

Les anciens guérisseurs sur nos terres essayaient d’adoucir la douleur du scalpel par des prières adressées à Dieu et avait surtout cru en la force des plantes. Même leurs héritiers de nos jours sont souvent amenés à puiser de leur expérience..

Publié le 19/04/18 à 10:34

93 ans de l’attentat en la Cathédrale Sainte-Nédélia, l’acte terroriste le plus sanglant de l’histoire de Bulgarie

Le 16 avril 1925 a été perpétré le plus sanglant acte terroriste de notre histoire – l’attentat en la cathédrale Sainte-Nédélia à Sofia. Il a été organisé par l’aile ultragauche du Parti communiste bulgare (PCB) qui, après 1923 avait été..

Publié le 16/04/18 à 13:05