Jean-Claude Juncker: "Il faut encore un peu d’efforts pour entrer dans la zone euro"

Par:
Photo: BGNES

La visite de l’élite de l’Union européenne en Bulgarie s’est poursuivie aujourd’hui par une série de rencontres des commissaires européens et leur président Jean-Claude Juncker avec des ministres et des députés bulgares. Après son entretien avec le premier ministre bulgare Boyko Borissov, les deux hommes ont donné une conférence de presse commune qui s’est ouverte sur la signature d’un projet de site industriel dans le domaine de l’agriculture. Sa valeur est de 100 millions d’euros et il est garanti par le Fonds européen d’investissements stratégiques. Cet investissement est supposé créer plus de 200 nouveaux emplois.

En ce qui concerne les sujets débattus par les diplomates haut placés européens avec leurs interlocuteurs bulgares l’accent est tombé sur le budget de l’UE et ses retombées sur la politique de cohésion, l’intégration européenne des Balkans occidentaux et la connectivité gazière de la région.

La présidence bulgare se déroule à un moment clé pour l’Europe et son avenir, a annoncé devant des journalistes Jean-Claude Juncker. Pour nous, représentants de la Commission européenne, l’amélioration de la connectivité avec les Balkans occidentaux et la politique à l’égard de la Turquie sont des sujets de premier ordre. Il n’y a pas de doutes que les Balkans occidentaux en tant que pays sont connectés d’abord entre eux mais nous voulons également les associer au reste de l’Europe. Le président de la CE soutient l’entrée de la Bulgarie dans la zone euro. La Bulgarie est sur la bonne voie, a souligné Juncker. La dette publique est de loin en-dessous des 30% - elle est une de plus faibles en Europe et dans la zone euro, le déficit budgétaire est quelque chose d’inconnu ici, le chômage est en recul et tout cela témoigne qu’en matière de convergence réelle la Bulgarie a fait des progrès notables.

Nous avons aussi passé en revue les livraisons de gaz pour la région. Je sais que c’est un sujet extrêmement important pour la Bulgarie et je dois dire qu'en tant que Commission nous soutenons ces ambitions du gouvernement bulgare. Nous estimons que les livraisons de gaz doivent unir et non pas diviser.

Lors de la conférence de presse le président de la Commission européenne a remis au premier ministre bulgare un schéma graphique du hub gazier “Balkan”. Selon Boyko Borissov, il assurera au pays l’indépendance énergétique et la possibilité de s’approvisionner en gaz en Russie, mais également en Azerbaïdjan et Roumanie.

S’il y a une question sur laquelle la Bulgarie insistera, ce sera le sujet concernant les fonds de cohésion, a évoqué pour sa part le premier ministre bulgare Boyko Borissov en ajoutant que c’est un engagement pris par le gouvernement. En plus de cela nous considérons que pour les Balkans, pour les nouveaux membres de l’UE, ils sont d’importance vitale.

En ce qui concerne les Balkans occidentaux, Borissov a déclaré qu’il est important que les pays de cette région obtiennent une perspective européenne réaliste.  La perspective la moins risquée pour l’UE est de soutenir la construction des l’infrastructure dans les Balkans – des voies ferrées, des autoroutes, des ports, des stations d’épuration. Il s’agit également des corridors européens de transport 4, 8 et 10, ce qui boostera la compétitivité et attirera des investissements, du tourisme, le rapprochement des cultures et la meilleure connaissance des uns et des autres dans toute l’UE.

Dans son allocution il a également attiré l’attention sur les rapports de l’UE avec la Turquie et la Russie en exprimant l’espoir que des efforts seront faits pour leur normalisation.

Version française: Vladimir Sabev

Tous les articles

La Bulgarie prend la route de l’euro

Les ministres des Finances des pays de l’Eurogroupe ont donné le feu vert à la Bulgarie pour rejoindre l’antichambre de la zone euro et de l’Union bancaire et ont fixé les modalités de ce processus. Cette décision vient à la suite de la volonté..

Publié le 16/07/18 à 11:03

Sofia au sommet de l’OTAN : position réservée quant à l’augmentation des budgets militaires

Le sommet de l’OTAN à Bruxelles qui a pris fin hier restera dans l’histoire de l’organisation par les fortes émotions qu’il a provoquées, relatives à la proposition faite par le président américain Donald Trump, prévoyant une..

Publié le 13/07/18 à 14:03

La 7e édition de la rencontre "16+1" a encore placé la Bulgarie au coeur de l'actualité mondiale

La visite de quatre jours du premier ministre chinois   Li Keqiang en Bulgarie qui s’est terminée dimanche fait la une des médias nationaux d’aujourd’hui. L’accent des commentaires est mis principalement sur l’idée du premier ministre Boyko Borissov..

Publié le 09/07/18 à 14:26