Les traditions antiques bulgares s’invitent à Rome

Affiche italienne de l’exposition

"Us et coutumes de Bulgarie", tel est l’intitulé de l’exposition organisée à Rome dans le cadre de la présidence bulgare du Conseil de l’Union européenne. Il s’agit de 30 photos hautes-en-couleurs exposées dans la Galerie d’Art LUCE, dont la sélection a été faite à l’Association de photographes professionnels de Bulgarie. 16 photographes, membres de l’Association donnent leur regard sur les jolies traditions bulgares qui restent toujours vivantes. Deux d’entre eux, Annie Pétrova et Evguéni Dimitrov ont déclaré à la Radio nationale que Rome est la quatrième capitale où l’exposition est montrée, après Moscou, Budapest et Kazan, capitale du Tatarstan. . 

Снимка

Je crois que nous sommes de bons ambassadeurs de la culture bulgare et des traditions séculaires de notre pays”, a déclaré Annie Pétrova et Evguéni Dimitrov d’ajouter: L’œil de l’appareil se focalise sur des personnages intéressants qui font revivre les us et coutumes de notre pays. Nous n’avons pas demandé l’avis expert d’un ethnographe, mais je pense que nous avons réussi à transmettre la beauté et l’émotion qu’inspire chaque rituel ou coutume bulgare.

Justement en parlant coutume, il y a celles des chanteurs de Noël, des danseurs sur la braise, des concours hippiques avant Pâques, de la danse des lazarines, des koukers et leurs masques à faire froid dans le dos…Autant de rituels dont certains n’ont pas d’analogue en Europe.

Снимка

Tout cela explique l’intérêt du public, sachant que chacun a sa propre perception de l’image et ses propres associations et points de vue. Nous autres, photographes, nous y mettons notre touche, notre angle de vue, ce qui rend l’exposition particulièrement intéressante – explique Evguéni Dimitrov.

Quant à Annie, elle nous transporte à Bansko, au Sud-Ouest de la Bulgarie, où elle est attirée par les métiers d’art et ceux qui les pratiquent toujours, depuis des années. Une vraie galerie de personnages… „J’ai quand même un faible pour la région d’Ivaylovgrad et les tenues traditionnelles, pour les traditions des Bulgares d’Asie mineure qui ont su préserver leur authenticité bulgare au fil des siècles. J’adore cette région qui est pour moi une source d’inspiration et de renouvellement…

Снимка

Même s’ils travaillent pour différents médias et qu’ils entrent souvent en concurrence sur les sujets, les membres de l’Association des photographes professionnels de Bulgarie ne partagent pas moins les mêmes idées. A preuve, l’exposition des "Us et coutumes de Bulgarie" qui restera à Rome jusqu’au 15 février, avant de reprendre sa route pour mieux faire connaître la richesse des traditions bulgares…

Récit : Sonia Vasséva

Photos: photographers.bg

Tous les articles

La Ville de Sofia donne un coup de pouce à l’art contemporain

Un nouveau programme joliment nommé "En Plein Air " est le dernier-né de la stratégie "Sofia – capitale des arts". Son objectif est d’aider à exposer des œuvres d’art dans les espaces publics. A partir de 2019 la Ville de Sofia envisage d’accompagner..

Publié le 16/08/18 à 14:02

"Maison", le premier roman de Caméllia Kutcher sur le long voyage de retour aux sources

Marseille, ville de brassage culturel et de contrastes s’il en est, est le décor de la rencontre entre François, un garçon de 13 ans et Fatima une belle Algérienne, qui l’aidera à mûrir, à se construire et à comprendre le sens de la vie avant de..

Publié le 11/08/18 à 08:35
Boyan Radev

Exposition au "Palais": chefs d’œuvres bulgares et esprit olympique

Une impressionnante exposition a été inaugurée au « Palais » (la Galerie nationale des Beaux-arts à Sofia). C’est en effet le premier palais des rois bulgares (Alexander Battenberg et Ferdinand) après la libération de la Bulgarie du joug ottoman en..

Publié le 10/08/18 à 12:01