Exposition sur l’histoire de la RNB à l’occasion de la Journée mondiale de la radio

Photo: BNR

Aujourd’hui la RNB marque la Journée mondiale de la Radio sous la devise « la Radio et le sport » mais pas seulement. Au foyer central a été présentée une exposition avec des pièces conservées au fil des années et qui nous parlent de la « Vielle maison ». Le directeur du Fonds des archives de la RNB Anton Mitov nous la présente :

La collection rénovée a mis en avant des pièces intéressantes. A commencer par le kimono japonais qui a été offert par la Ville de Kanzawa où les chœurs bulgares se sont produits à l'occasion d'une tournée de concerts. Il est tissé à la main, très beau et mérite d’être vu par tout le monde. Et quelque chose de curieux…récemment s’est trouvée en Bulgarie l’épouse du premier ministre japonais qui accompagnait son mari. Elle a visité la RNB et bien évidemment s’est beaucoup réjouie de voir ce magnifique kimono. Une vitrine à part est destinée à Sirak Skitnik. Vous y prendrez connaissance de sa biographie, y verrez des artefacts qui lui avaient appartenus. Une autre vitrine nous présente les premiers speakers et leurs premiers reportages. Il y a aussi des photos de nos personnalités – dans la plupart des compositeurs ayant travaillé pour la radio. Nous y avons également exposé une partie de nos archives sonores, des disques, des cassettes. Il y a bien naturellement des objets caractérisant la radio – le gong, le micro. Il y a bien sûr de la place pour les primes reçues au cours de toutes ces années de l’existence de la RNB, ainsi que pour le prix Sirak Skitnik, qui est l’œuvre de Vejdi Rachidov.

Le fonds des archives de la RNB s’est vu cette année décerner le grand prix « Sirak Skitnik » pour son projet multimédia. Comment est-il ?

Ce projet multimédia est la page web du fonds des archives. Tout ce qui a été collecté au fil des années s’y trouve – des photos, du son, des textes, de l’information que nous conservons. Ce n’est que la première étape de notre projet. La deuxième étape permettra, contre paiements, à chaque personne qui le souhaite de télécharger du son – qu’il s’agisse d’interviews ou bien de la musique. Ainsi nous allons ouvrir nos archives au large public. Peuvent y être trouvés également des enregistrements que nous avons faits à des occasions différentes mais qui sonnent de manière très moderne.

On dit que la radio transforme le monde en un seul arrondissement et qu’elle est de ce fait la découverte la plus révolutionnaire. Que représente la radio pour vous ?

J’ai écouté aujourd’hui, sur Internet, une radio des Seychelles. Depuis que l’humanité se sert du réseau social, nous tous, nous vivons dans un village. Ce qui veut dire que la RNB peut être écoutée à travers le monde, y compris aux Seychelles. Il m’est arrivé de tomber sur des statistiques qui montrent que nous y sommes écoutés également. Il y a forcément des bulgarophones sous ces latitudes...

Version française : Nina Kounova


Tous les articles

L’Ecole bulgare de Bratislava fête ses 70 ans

Novembre 1948г. A Bratislava, en Slovaquie, ouvre ses portes une école bulgare, qui a pour mission de sauvegarder l’esprit bulgare, la culture et la tradition bulgare au cœur de l’Europe. La première promotion de cette école ne compte que 44..

Publié le 25/05/18 à 10:37

Lancement de la campagne nationale des Lumières

Le 24 mai – Journée de la culture et de l’alphabet slave est une des peu nombreuses fêtes en Bulgarie qui ne nous oppose guère dans le constant conflit entre «- philes » et «- phobes ». Le fait que pas un seul politique ne se soit jamais permis..

Publié le 24/05/18 à 08:00

Quand les enfants racontent des histoires aux enfants…

C’est un recueil de contes qui invite les jeunes lecteurs à un voyage jusqu’au royaume magique de l’Abécédaire, enfourchant un cheval qui rêve de devenir   zèbre, et qui croise sur son chemin un bébé tortue, faisant son marché dans..

Publié le 23/05/18 à 14:20