Les anciennes techniques de fabrication des œufs de Pâques sont encore vivantes

La symbolique de l’œuf a évolué au fil des siècles.Les plus anciens œufs d’autruche incrustés découverts en Afrique étaient âgés d’environ 60 mille ans et avaient servi de cadeaux. Les œufs en or et en argent font partie des traditions funéraires des sumériens et des égyptiens. Les religions païennes de différents peuples considèrent l’œuf comme le symbole de l’Univers, de la fertilité et du renouveau printanier de la nature. Les chrétiens ont adopté les œufs peints en rouge comme le symbole du sang de Jésus Christ. Aujourd’hui les œufs peints symbolisent Pâques et font partie intégrante de ses traditions.

Снимка

Les œufs sont peints normalement au petit matin du jeudi ou du samedi saints par la femme la plus âgée de la famille. Par tradition, le premier œuf est toujours rouge.

СнимкаL’œuf rouge symbolise la fértilité de la nature – explique l’ethnographe Dimitar Vassilev du Musée historique national. – C’est lui le principal symbole qui d’une part est lié à la fécondité, et de l’autre possède la force de chasser le mal et d’apporter la bonne santé dans la maison. La coquille de l’œuf rouge est utilisée pour chasser les mauvaises forces et les magies. Avant les premières semailles les coquilles rouges sont jetées dans les champs. L’œuf rouge est aussi présent dans la décoration des traditionnels pains de Pâques. 

Ce qui est caractéristique pour les œufs colorés c’est qu’ils sont peints à l’aide de la cire et avec un spécial stylo du bout duquel s’écoule de la cire. Deux principales techniques sont utilisées. D’après la première, l’œuf est préalablement quadrillé au crayon, après quoi sont faits les ornements au stylo spécial à la cire. A la fin de la procédure, l’œuf est trempé dans une peinture spéciale à œufs. De cette manière l’œuf est coloré mais ses ornements demeurent blancs. Soit l’œuf est coloré à deux reprises – la première fois avec de la peinture jaune et après la cire, avec de la peinture rouge. Ce qui fait qu’après l’enlèvement de la couverture de cire, on obtient un œuf rouge avec des ornements jaunes. D’après l’autre technique, l’œuf reste blanc, il n’est pas coloré, la cire ayant été utilisée uniquement pour faire les ornements.

Снимка

СнимкаParmi les éléments obligatoires qui pourraient être dessinés sur l’œuf se trouve la croix imposée par le christianisme. Il y a aussi des ornements obligatoires représentant des plantes, des animaux, c’est le plus souvent une poule qui y est dessinée comme symbole universel de la fertilité. Sur les œufs colorés peuvent aussi être écrits des noms comme « Jésus Christ le Sauveur », entre autres.

L’inscription sur les œufs est une tradition bulgare unique, dans de nombreux pays slaves peuvent être vus différents types de cette tradition chrétienne. – racontre Dimitar Vassilev. On ne peut toujours pas dire depuis quand précisément date cette tradition mais une chose est sûre – elle est très ancienne, très probablement elle date du 18ème siècle.

Снимка

Au cours des 15 à 20 dernières années est observée une renaissance des anciens us et traditions, ainsi que des anciennes technologies de colorer les œufs. Chaque année le Musée national d'Histoire organise des ateliers dans lesquels les enfants apprennent gratuitement cet art traditionnel bulgare.

Version française : Nina Kounova

Photos: Dessislava Semkovska


Tous les articles

Victor Jéchev a préféré la coeur de boeuf bulgare aux fourneaux du palais de Windsor

Pendant un an et demi le jeune chef Victor Jéchev s’active aux fourneaux des cuisines du palais de Windsor et soigne les plats préférés du prince Charles. Il fait partie de l’équipe du célèbre chef suisse Anton Mosimann, chargée de concocter..

Publié le 23/09/18 à 08:05

La manie „5 km running“ a conquis la Bulgarie

Chaque samedi à 9h00 pour la saison estivale et à 10h00 en hiver, les plus grands parcs dans les villes de la Bulgarie sont envahis par une foule euphorique qui se prépare à l’aventure des «  5kmrun » – une initiative..

Publié le 22/09/18 à 09:35
Le Prof. Widen Tabakoff , 1964 voit son rêve réalisé – Neil Armstrong foule le sol de la Lune, 20 juillet 1969

Widen Tabakoff – le Bulgare qui a préparé les vols sur la Lune

Les Archives nationales accueillent une exposition exceptionnelle - „L’Univers infini de l’intelligence humaine”. Elle est consacrée à la vie et à l’œuvre du grand chercheur américain d’origine bulgare, le prof. Widen Tabakoff (1919-2015). Il est..

Publié le 21/09/18 à 12:21