In memoriam Tontcho Roussev

Photo: archives


Tontcho Roussev – un des compositeurs bulgares de la chanson pop les plus aimés nous a quittés le 10 avril après une brève maladie. La triste nouvelle a été communiquéе par sa famille. Il nous laisse plus de mille chansons dont des dizaines de tubes, aimés et fredonnés par plus d’une génération. Tontcho Roussev est né le 20 avril 1932 dans la belle ville de Bourgas, sur la Mer Noire, dans une famille de cheminots, des gens simples qui aiment la musique. Il joue de la trompette depuis ses années d’école. Son bac en poche, il est embauché à l’usine de matériel ferroviaire et en vrai amoureux de la musique il y crée une fanfare de 60 musiciens. Il travaille à l’usine sans abandonner pour autant la trompette, il prend des leçons, désireux de se perfectionner dans l’art de jouer de son instrument favori. Il décide d’étudier la chimie mais des amis musiciens le persuadent de se présenter aux examens d’admission au Conservatoire de Musique. Il est admis dans la classe de trompette du professeur Petar Karparov et son diplôme en poche, il fait partie de plusieurs orchestres symphoniques. Pourtant c’est sa rencontre avec le compositeur Maurice Aladjem – saxophoniste, compositeur et arrangeur connu qui scelle son destin. Celui-ci l’invite à rejoindre son orchestre, qui joue de la musique de variétés, comme on disait à l’époque. Tontcho Roussev se lance dans l’écriture de chansons pop un peu à l’aventure, il veut s’essayer à la composition. Et la grande surprise est au rendez-vous, ses premières compositions signent son cachet, sa voix propre, son style – mélodie légère, qui coule de source, enchaînement naturel et spontané avec le texte, don de transmettre les diverses émotions dans leur plénitude. Tous les chanteurs bulgares de musique pop rêvaient d’interpréter ses chansons. Il a énormément écrit pour les plus grandes voix de la musique pop bulgare Lili Ivanova, Vassil Naydénov, Silvia Katzarova, le duo Rython, et bien d’autres encore. Ses chansons ont interprété également l’allemande Dagmar Frederic, le russe Filip Kirkorov, la cubaine Farah Maria, notamment. Le compositeur a été récompensé par des dizaines de prix prestigieux dont l’Orphée d’Or - emblème de la musique pop bulgare. En 2007, Tontcho Roussev a été décoré de l’ordre Stara Planina pour son apport à la culture bulgare et en 2017 il est devenu le premier chevalier de la Croix d‘Argent de Saint- Nicolas, récompense de la Ville de Bourgas. 

Tous les articles

Dobri Paliev, l'homme qui puisait son énergie de la musique

Pédagogue, interprète, compositeur, artiste complet, le professeur Dobri Paliev est une des figures de proue de l’histoire de la musique bulgare. Le 20 avril, il aurait eu 90 ans. A cette occasion, la salle Bulgaria accueille un grand concert..

Publié le 22/04/18 à 08:00
Le duo „Diagonal“

ppIANISSIMO – cuvée 2018

Le 13 avril a été donné le coup d’envoi du Festival International de Musique contemporaine de piano pPianissimo avec le récital de Ricardo Descalzo pour piano étendu. Ensuite les mélomanes ont applaudi le jazz concert du David Helbock Trio..

Publié le 20/04/18 à 10:48

Pour Alexandre Somov le public et l’émotion de la musique sont la meilleure des récompenses

Brillant violoncelliste, qui, ces dernières années, mène de front une carrière d’enseignant, Alexandre Somov est un des jeunes musiciens bulgares les plus connus. Adolescent, il fait ses premiers enregistrements à la Radio nationale bulgare, d’ailleurs..

Publié le 18/04/18 à 11:20