3e édition du Festival "Master of Art"

Du 12 au 30 avril, Sofia, Plovdiv et Varna accueillent la 3e édition du "Master of Art" , le Festival international de films documentaires des Balkans, qui sera inauguré par DANCING BEETHOVEN, une production suisse et espagnole du réalisateur  Arantxa Aguirr. L’histoire des répétitions de musiciens et danseurs de ballet pour un spectacle d’exception à Tokyo. Le film est produit par la Fondation « Béjart ballet » de Lausanne et la Fondation "Maurice Béjart". Au même moment, les spectateurs pourront voir le documentaire bulgare « Lettres de l’avenir » dont le personnage principal est le compositeur et pianiste Victor Tchoutchkov, ainsi qu’un film hommage à Saint-Exupéry, « Antoine de Saint Exupéry, le dernier romantique » de la réalisatrice Marie Brunet-Debaines.


Le festival "Master of Art" se déroulera par tradition au Palais national de la Culture et comprend 77 titres inédits en Bulgarie dont 10 documentaires bulgares, consacrés à des célébrités dans le domaine de la culture et des arts dont Bjarke Ingels, Kent Nagano, Vassilii Kandinski, Marc Chagal, Antoine de Saint-Exupéry, Lev Tolstoï, Salvador Dali, Maria Callas, Mstsislaw Rostropovitch, Charlie Chaplin, Carlos Saura, pour ne citer que ceux-ci.

Dès sa première édition, le fondateur du festival Nayo Titzine se fixe pour objectif de sélectionner les meilleurs documentaires dans la sphère de la musique, la danse, les arts plastiques, l’architecture, le design et la littérature. Pour la première fois cette année, deux nouvelles catégories viennent s’ajouter au programme, les arts pour enfants et l’art culinaire. Autre nouveauté, la tenue concomitante du festival dans trois villes à la fois, Sofia, Plovdiv et Varna. Et l’on a toutes les raisons de considérer le Festival "Master of Art" comme un évènement d’exception et pas seulement pour la Bulgarie : 

СнимкаEn principe, les festivals cinématographiques permettent au public de mieux connaître les dernières créations du 7e art, nous confie Nayo Titzine. – Et c’est la grande différence avec notre festival qui est beaucoup plus inspirant qu’amusant. Il n’est jamais trop tard de se familiariser avec le grand art et il n’y a pas de « place réservée » pour ceux qui se retrouvent forcément dans la lumière des projecteurs. Prenons par exemple le documentaire « Mouvement en trois actes – le State Opéra de Berlin », où il s’agit aussi bien des ouvreuses que des ténors célébrissimes, ou encore des chefs d’orchestre… Une tradition de plus de 275 ans…  Et je suis sûr que sans être directement impliqué dans les spectacles, les machinistes et autres personnels techniques en charge des décors sont plus ou moins influencés par les personnages et les histoires qui se succèdent sur la scène de l’opéra… Moi-même j’ai tourné pas mal de films documentaires et je me suis dit que c’est ce qui manquait en Bulgarie. Pour ce qui est de mon titre favori, c’est DANCING BEETHOVEN, où l’on retrouve à la fois le légendaire Maurice Béjart, le ballet de Tokyo, le Philharmonique d’Israel et son chef Zoubin Meta et la merveilleuse 9e Symphonie de Beethoven. Le festival "Master of Art" se déroule au moment où la Bulgarie assure la présidence du Conseil de l’Union européenne dont l’hymne est la dernière partie de la 9e symphonie. C’est une des raisons pour laquelle j'ai décidé d’inaugurer le festival par ce film précisement…


Les films documentaires du festival sont programmes à Sofia dans les salles de cinéma "Lumière", "Odéon", la Maison du Cinéma, "Ciné Grand" au centre commercial Park Center, le Centre culturel G8 et salle Euro cinéma. A Plovdiv, les projections seront à la Miason du cinéma Lucky et à Varna, au Centre des festivals, au Contemporary Space et au Cinema Room.

  Photos: masterofartfilmfestival.com
Tous les articles

“La poésie s’invite dans le métro”, ouvrir grand notre esprit aux mots

La poésie a-t-elle sa place dans le métro, ruche bourdonnante de mille voix ? Affirmatif ! Depuis trois ans l’Institut culturel polonais en tandem avec Litteratouren Vestnik (Journal littéraire) s’emploient à nous immerger ne serait-ce que le..

Publié le 21/04/18 à 08:35

Elissavéta Bagriana ou l’éternel féminin

Cette année nous commémorons le 125e anniversaire de la naissance de la grande poétesse bulgare Elissavéta Bagriana /née le 29.04.1893/. A cette occasion la Bibliothèque de la Ville de Sofia accueille l’exposition „Moi – Bagriana” dans le cadre..

Publié le 18/04/18 à 13:47

Sofia, capitale mondiale des œuvres à base de papier…

A l’occasion du Congrès mondial de l’Association des artistes produisant des œuvres à base de papier /IAPMA/ à Sofia, le Palais national de la Culture organise deux expositions dans le cadre du 8 e SOFIA PAPER ART FEST 2018...

Publié le 15/04/18 à 11:25