„La Musique de l’Europe“ : La Musique des Pays-Bas

La Musique de l’Europe, tel est l'intitulé du cycle de concerts, organisés par la Présidence bulgare du Conseil de l’Union européenne, mettant en valeur la musique de chacun des pays membres. Ainsi, le 7 mai, ce sont les Pays-Bas qui sont à l’honneur grâce aux œuvres de 5 de leurs compositeurs émérites.

La sélection a été faite par la pianiste Angela Tochéva, qui a intitulé le programme « Spectacle des sonorités ». La pianiste est particulièrement attirée par la musique des XXe et XXIe siècles. Elle a reçu de nombreuses récompenses à des concours internationaux pendant ses années d’études à l’Ecole nationale de Musique « Lubomir Pipkov » et au Conservatoire national « Pancho Vladiguérov ». Elle travaille aussi comme pédagogue et depuis 2003, elle intervient en tant qu’artiste libre. Ensemble avec le pianiste et compositeur Mikhaïl Goléminov, ils créent la maison de disques « Orange Factory », qui édite un album de Bela Bartok, et un Best of des études de Skriabine, Debussy et Ligeti, interprétées par la pianiste bulgare. En 2007, elle enregistre un album de compositeurs hollandais, parrainé par le ministère de la Culture du Royaume des Pays-Bas. C’est certainement la raison pour laquelle j’ai été chargée d’organiser le concert du 7 mai, mettant à l’honneur la musique néerlandaise, nous confie Angéla Tiochéva avant d’ajouter :

СнимкаLa musique des Pays-Bas est sélectionnée suivant un critère particulier qui en fait une musique d’exception. J’ai nommé ce critère « la Belle au bois dormant ». Au XVIIe siècle, la musique néerlandaise est la source d’inspiration pour de nombreux compositeurs européens, dont Haendel et Bach, et ce n’est pas par hasard. Orlando di Lasso, Guillaume Dufay, Jan Pieterszoon Sweelinck, sont reconnus comme les maîtres du style polyphonique et fondateurs de l’Ecole polyphonique néerlandaise. Leur musique est une source inépuisable d’énergie, qui pour des raisons différentes, reste toutefois cloisonnée, pour ne pas dire verrouillée dans ses codes, pour ne faire éruption que trois siècles et demi plus tard. Ma vision de la culture musicale rejoint leur esprit de liberté, leur désir d’indépendance et surtout, leur approche constructive du genre.

Le programme que j’ai concocté comprend des œuvres de Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621), qui manie à merveille les principes du langage musical de l’époque. Le public pourra écouter la


« 
Pavana Philippi » qui a une histoire originale. C’est une adaptation d’une œuvre du compositeur anglais Peter Philip qui était derrière les barreaux, injustement accusé d’avoir fomenté un complot contre la reine. Et c’est justement en prison que voit le jour cette œuvre, une vraie perle, une beauté moderne qu’on aurait du mal à imaginer, avec une si longue histoire…

En choisissant les œuvres pour le concert, je suis tombée sur pas moins d’une centaine de compositeurs hollandais du XXe siècle, ce qui a compliqué ma tâche…Willem Frederik Johannes Pijper (1894 - 1947) est certainement le compositeur le plus connu après la Première guerre mondiale et j’ai choisi sa Sonatine N°3. Vient ensuite une œuvre emblématique des années 70 du XXe siècle, la Sonate de  Tristan Keuris, un des compositeurs d’avant-garde qui n’a vécu que pendant 50 ans. Cette sonate me rappelle la 6e Sonate de Lazare Nikolov, un compositeur bulgare que je connais bien. Et je me demande s’il ne s’agit pas de l’air du temps du XXe siècle…Je proposerai aussi au public « For Her » de Geert van Keulen, un grand clarinettiste, peu connu comme compositeur. Une très belle musique, pas facile à assimiler, sobre et très condensée. Je proposerai aussi l’Image de Moreau de Louis Andriessen, qui est probablement le compositeur néerlandais le plus connu. Le concert sera sans intermèdes et se présentera sous forme d’un spectacle de sonorités…

Photos: archives

Tous les articles

L’Académie de musique ancienne "Berlin" avec un premier concert en Bulgarie

36 ans après sa naissance l’Académie de musique ancienne Berlin a créé l’événement à Sofia. Les amateurs de musique aux sonorités qui enchantaient les mélomanes d’il y a quelques siècles se sont donné rendez-vous au Grand Auditorium de la..

Publié le 15/10/18 à 13:19

L’Orchestre de musique traditionnelle de la Radio ou le mystère des instruments bulgares…

C’est un des orchestres emblématiques de la Radio nationale bulgare qui réalise tous les enregistrements en studio, avec ou sans solistes. Et ce 11 octobre, il inaugure sa 66 e saison au Grand Auditorium de la maison de la Radio...

Publié le 10/10/18 à 10:31

Anthony Dontchev: „ La nouvelle saison du Big band – l’émotion à l’état pur “

Le 4 octobre prochain le Big Band de la RNB dirigé par Anthony Dontchev donne le coup d’envoi de sa nouvelle saison à l’Auditorium de la Vieille Maison – le surnom affectueux, qu’on donne à la Maison de la Radio. Le spectacle d’ouverture est dédié..

Publié le 03/10/18 à 14:39