Festival en hommage à McGahan

Photo: archives

A New Lexington dans l’Ohio aux USA se tiendra la 40e édition consécutive du festival en hommage du grand journaliste américain Januarius MacGahan, qui a sensiblement contribué à la libération de la Bulgarie de la domination ottomane et qui y a perdu la vie. Il commence sa carrière en tant que correspondant de guerre en France. En 1876 il travaille pour le “Daily News” de Londres où il publie une série de reportages sur l’écrasement de l’insurrection d’Avril. Il visite Batak où il y a eu un véritable carnage de citoyens pacifiques. Il publie une émouvante correspondance sur le destin tragique de l’héroïne bulgare Rayna Kniaguinia qui a été torturée par les autorités turques. Ses correspondances font beaucoup de bruit dans le monde entier. Et surtout en Grande-Bretagne où le gouvernement soutient l’intégrité de l’empire Ottoman mais où l’opinion est plutôt favorable à la cause bulgare. Au cours de la guerre russo-turque de libération McGahan est de nouveau un correspondant de guerre. Il écrit sur la défense héroïque du col de Shipka par les Bulgares et les Russes – les Thermopylae bulgares, où est en jeu l’issue de la guerre. Il réussit à atteindre Istanbul où il tombe malade de typhus qui ravage la victorieuse armée russe.

Le premier festival en l’honneur de McGahan a été organisé à l’occasion des 100 ans de sa mort en 1978. Jusque-là le journaliste n’est pas très connu dans sa ville natale bien qu’il y a une pancarte sur l’autoroute menant à la ville sur laquelle on peut lire NEAR BIRTHPLACE OF JANUARIUS MacGAHAN CHAMPION OF BULGARIAN FREEDOM. Il y a 40 ans, un groupe d’Américains d’origine bulgare lancent l’initiative et arrivent à obtenir le soutien de l’opinion locale pour organiser des festivals annuels en hommage du journaliste. L’ambassadeur de Bulgarie aux USA Tihomir Stoychev sera cette année l’invité d’honneur du festival.


Tous les articles

L'épave d'un voilier de l'époque de l'Empire ottoman (XVIII s.), à une profondeur de 301 m. près du littoral sud

La Mer Noire dévoile peu à peu ses secrets

La Mer Noire occupe la frontière Est de la Bulgarie et ce n’est pas par hasard que le peuple raconte beaucoup de légendes sur cette mer. Selon une de ces légendes la mer serait "noire" en raison des nombreux naufrages dont elle serait à l'origine...

Publié le 18/04/19 à 13:47

La Constitution de Tarnovo : 140 ans déjà…

A peine libérée, la Bulgarie est appelée, en vertu du traité de Berlin, à rédiger et faire voter sa propre constitution. Et même si ses députés n’ont pas beaucoup d’expérience, leur enthousiasme renforcé par leur patriotisme et leur sens des..

Publié le 16/04/19 à 12:13

Deultum, la plus ancienne cité romaine en terres bulgares

Colonia Flavia Pacis Deultensium , ou Deultum , est la plus ancienne cité romaine sur les terres bulgares. Elle est située en Thrace sur les bords de la mer Noire (à environ 20 kilomètres au sud de l’actuelle ville de Bourgas ). Elle fut..

Publié le 14/04/19 à 08:10