L’Association MECHTRA donne une seconde vie aux anciennes maisons de la Renaissance

Un groupe de jeunes architectes et ingénieurs, très attachés à la beauté des maisons bulgares construites à l’époque de la Renaissance /19e siècle/, a voulu puiser dans le patrimoine bulgare pour mieux connaître les techniques des bâtisseurs autodidactes d’antan…pour les appliquer dans la réhabilitation des bâtiments plus ou moins abîmés par le temps…

Снимка

C’est ainsi que voit le jour l’Association « MECHTRA » dont l’objectif premier est de développer des formations alternatives pour mieux préserver le patrimoine historique et architectural bulgare, grâce au partage des connaissances et techniques héritées des anciens maîtres artisans et autres bâtisseurs… 

Снимка

Leur premier projet les conduits au village Dolen, une réserve architecturale dans le massif du Rhodope, où ils commencent par répertorier toutes les maisons de la Renaissance, rencontrent leurs habitants qui les initient aux techniques et procédés utilisés dans le passé pour construire des bâtiments solides. Surtout que les maçons de l’époque étaient connus pour leurs toitures recouvertes de dalles en pierre. Et même si ces méthodes sont anciennes, voire même dépassées par les technologies modernes, elles peuvent toujours servir de base ou apporté un surcroît d’originalité au nouveau bâti.

Снимка

En tant qu’architectes et ingénieurs, nous sommes convaincus de l’importance des travaux pratiques dans le cursus universitaire, pour pouvoir toucher et évaluer les qualités des différents matériaux, nous confie l’architecte Irina Arguirova. – Les maisons de la Renaissance sont représentatives du patrimoine culturel de la Bulgarie et je pense que les techniques du passé doivent être sauvegardées et surtout transmises aux futures générations. Nous prônons donc des méthodes de rénovation et réhabilitation à l’identique pour que les propriétaires de ces maisons prennent conscience du véritable trésor qu’ils possèdent. A ce titre, nous les encourageons à s’appuyer sur les méthodes traditionnelles au plus près de la nature…

Pétya et Irina

La Bulgarie dispose de 15 réserves architecturales, qui malheureusement ne sont pas en très bon état. A cause, entre autres, de la négligence de leurs propriétaires qui ne font aucun effort pour préserver leur patrimoine familial. Et l’on est en droit de se poser la question de savoir à qui incombe la responsabilité ? Aux propriétaires /ou à leurs descendants/, aux collectivités territoriales ou à l’Etat ?

Снимка

On est tous responsable quand il s’agit de maisons anciennes, estime l’architecte Pétya Grouéva. – La responsabilité est partagée et chacun y met du sien, dans la mesure de ses moyens. Mais si les propriétaires qui habitent ces belles maisons ne pensent pas à les entretenir et rejettent tout sur l’Etat ou les autorités de leur commune, on ne parviendra pas à grand-chose. Tout le monde doit être impliqué dans ce processus…

Dans quelques jours, les ingénieurs et architectes de l’Association MECHTRA prendront de nouveau la route pour visiter des ateliers de maçonnerie dans différentes régions de la Bulgarie…

Снимка

СнимкаNotre première escale sera au village Lozen, dans le Rhodope oriental, pour nous initier aux techniques des murs de pierre et des briques et tuiles à l’ancienne. Nous allons présenter les styles et procédés d’architecture et de construction typiques de la région.

Fin août, en collaboration avec le Musée ethnographique « Etar » à ciel ouvert, nous allons organiser pour la troisième année consécutive une formation sur le thème « l’Univers de l’architecture des villes de montagne ». Puis, nous avons prévu une étude de terrain dans la Stara planina, pour mieux connaître les techniques des anciens maçons de neuf villages de la région. Enfin et pour boucler la boucle, nous organiserons une grande exposition qui montrera les résultats de nos recherches, preuves matérielles à l’appui…


Récit : Sonia Vasséva


Photos: meshtrango.com

Tous les articles

Les institutions unissent leurs efforts pour protéger les médecins des cas fréquents d’agression

Les fréquents cas d’agression sur des médecins de la part de leurs patients dont nous sommes témoins ces derniers temps ont inspiré l’Ordre des médecins bulgares (OMB) à lancer une campagne contre la violence sur des médecins sous le slogan « Sauver des..

Publié le 20/02/19 à 14:04

Nikolay Tabakov ou la magie de la lumière…

Cela fait 13 ans que je suis voué corps et âme à la lumière : au début je fabriquais des bougies, puis je suis passé aux lampes et autres luminaires. C’est ainsi que commence son récit Nikolay Tabakov, dont les lampes d’exception..

Publié le 20/02/19 à 13:11

146 ans après la pendaison de l’Apôtre, nous sommes toujours à la recherche de la vérité sur notre liberté

Dans la conscience collective bulgare le nom de Vassil Levski est perçu comme celui d’un saint. Les préceptes de l’Apôtre concernant la République pure et sainte, la liberté et l’égalité, sont d’actualité aujourd’hui encore – 146 ans après sa mort...

Publié le 19/02/19 à 13:29