Les traditions et la modernité ont rassemblé beaucoup de jeunes mamans dans plusieurs villes bulgares

La semaine de l’allaitement est terminée. En réalité elle dure plus de 7 jours (du 1 au 7 août) et elle suscite un grand intérêt parmi les jeunes femmes qui ont des bébés et parmi celles qui sont enceintes. C’est l’Alliance mondiale de soutien actif à l’allaitement qui a donné le coup de départ à ces campagnes en 1992. Cette année cette semaine en Bulgarie a organisé des rencontres intéressantes à Sofia et dans 7 autres villes départementales. Les jeunes femmes se sont entretenues avec des experts pour recevoir des conseils précieux en matière de nourriture saine pour les bébés. Des livres et des films utiles aux mamans ont également été présentés.

Dans plusieurs endroits dans le pays des jeunes mamans se sont rassemblées pour donner à téter leurs progéniture. Un objet ethnographique intéressant a été montré à Veliko Tarnovo – une chemise traditionnelle bulgare de 100 ans brodée pour une femme allaitante. Cette chemise avait des fentes spéciales au niveau des seins qui servaient à allaiter le bébé sans choquer personne.

Tous les articles

20% des étudiants ayant fait des stages dans le cadre de projets européens ont reçu des offres d’emploi

Plus de 45 mille étudiants ont fait des stages, financés par un projet européen du ministère de l’Education et de la science. Environ 20% de ces étudiants ont reçu des offres d’embauche bien que 90% d’eux aient déclaré qu’ils souhaiteraient rester et..

Publié le 16/12/18 à 10:10

La femme bulgare travaille deux fois plus longtemps qu’il y a 20 ans

L’âge de retraite de la femme bulgare ces dernières décennies a augmenté de 10 ans. Si on y ajoute les dix années de plus pour avoir un enfant, il ressort que la Bulgare passe 20 ans de plus dans sa vie au travail en s’abstenant de tomber..

Publié le 15/12/18 à 09:35

Les enfants passés par les écoles de redressement ne sont pas forcément des criminels

La police a affaire à beaucoup d’enfants qui ne sont pas des criminels, a souligné Blagorodna Makéva, directrice adjointe de Direction générale au ministère de l’Intérieur, dans le cadre de l’événement de clôture d’un projet de prévention..

Publié le 14/12/18 à 13:05