Venez nombreux au défilé des chapeaux de Sofia!

СнимкаCet après-midi une vraie féerie de couleurs et de formes, des sourires et de la bonne humeur vous attendent à Sofia au Quatrième défilé des chapeaux. L’événement est organisé par la Maison des Chapeaux de la modiste Irina Sardaréva et le Musée d’Histoire de Sofia. Point de départ du défilé – le boulevard Vitocha au cœur de la ville, point de chute le Musée d’Histoire de Sofia, au centre historique de la ville. 

« L’histoire du chapeau est hélas bien triste. En 1946 il a été frappé d’interdiction en Bulgarie. Ma mission est de le faire revivre – dit Irina Sardaréva. – Parce que la Bulgare est une très belle femme, énergique et créative. Le chapeau l’aide à changer, à jouer un autre rôle, car nous les femmes sommes des actrices nées, que nous le reconnaissions ou non. Donc, je fais de mon mieux pour l’encourager à sourire davantage en se regardant dans la glace, pour s’admirer, pour ne pas avoir peur  de jouer à la reine.

Le défilé des chapeaux de Sofia est né en 2017 et il se tient  deux fois - au printemps et à l’automne. L’idée n’est pas nouvelle des défilés de ce genre se tiennent à Londres, New York, Barcelone, Ascot et ailleurs. Qu’est-ce qui motive Irina Sardaréva à inviter les gens à coiffer leur couvre-chef favori et l’exhiber dans la rue pour la plus grande joie des passants ?

Снимка«Je me suis dit, pourquoi ne pas faire un défilé pareil à Sofia ? C’est une aventure et une expérience qu’on doit vivre, le public applaudit, les badauds s’attroupent, ce serait génial. Nous allons créer une émotion, qui nous fera vibrer et qui manque ces derniers temps à notre vie plutôt triste et bien encadrée  – explique la modiste. – On nous demande : vous manifestez pour quoi ? Rien de tel, nous ne manifestons pas, nous offrons de l’amour ! J’invite tous ceux qui se sentent bien dans leur corps et dans leur tête à nous rejoindre pour montrer aux yeux de tous qu’on est des personnes de valeur, qui savent bien qui ils sont. Parce que la femme qui porte un chapeau est une personne affirmée et n’a pas peur de le montrer. Et encore, le chapeau impulsera les hommes à redécouvrir le gentleman qui dort en eux. Allez- y, sautez le pas, dénichez votre chapeau et soyez des nôtres ! »

En clôture de l’événement devant le Musée d’Histoire de Sofia, participants et spectateurs au défilé se régaleront de la magie des sons – les élèves de la musicienne Iskra Milkova donneront un petit concert. Il y aura aussi Christophe, jeune musicien de rue, chargé d’ assurer une ambiance festive et d’accompagner le défilé. 

Снимка

« Chaque fois je fais quelque chose de différent ou d’inédit – dit Irina Sardaréva. – Je veux que tout soit spontané, sans apprêts, sans préparatifs, sans timing. Chacun est libre de s’éclater, de s’exprimer comme il l’entend. Je veux que tout soit vrai, que tout parte du cœur. Chanter, danser, montrer fièrement son chapeau, bref vivre pleinement ce moment de joie. »

Il y aura aussi des récompenses.  „La Maison des Capeaux” récompensera le plus beau chapeau, mais aussi le couvre-chef le plus original, le plus joliment décoré et le Musée d’Histoire de Sofia sacrera la plus élégante dame.

« L’amour c’est le plus important dans la vie – l’amour pour les proches, le travail, la nature. C’est ma conviction – dit Irina Sardaréva, - et je fais le défilé des chapeaux parce que je pense que donner de l’amour, donner une énergie positive est essentiel. Quand on donne de l’amour à quelqu’un il nous le rend. Et c’est une chose que les gens oublient bien souvent.  Nous vivons avec les bons souvenirs. Et comme le défilé des chapeaux nous fait de bons souvenirs, les bons souvenirs à leur tour nous rendent heureux... du bonheur à l’état pur! »  

Снимка

Version française Roumiana Markova

Photos: archives personnelles
Tous les articles

Les enfants passés par les écoles de redressement ne sont pas forcément des criminels

La police a affaire à beaucoup d’enfants qui ne sont pas des criminels, a souligné Blagorodna Makéva, directrice adjointe de Direction générale au ministère de l’Intérieur, dans le cadre de l’événement de clôture d’un projet de prévention..

Publié le 14/12/18 à 13:05

Les automobilistes bulgares dans l’œil du cyclone

La vie devient ces deniers temps de plus en plus dure et avec des « virages » de plus en plus dangereux à négocier pour les automobilistes bulgares. Les impôts sur les voitures  d’occasion – préférées pour différentes raisons par la majorité..

Publié le 14/12/18 à 11:19

Kaléidoscope des Balkans

Skopje : L’intervention de Krassimir Karakatchanov attise l’hostilité, alors que nous aspirons à l’amitié L’intervention du vice-premier ministre bulgare Krassimir Karakatchanov donne lieu à une contra-réponse, ainsi que provoque des..

Publié le 11/12/18 à 12:49