La montagne Luline – loin des hommes, en communion avec la nature

Sofia est entourée de montagnes pour le plus grand bonheur de ses habitants, qui ont l’embarras du choix pour décompresser en fin de semaine et fuir la capitale surpeuplée. Luline est une de ses montagnes, pas bien haute, il est vrai, et moins connue, que le Vitocha au pied duquel, pour reprendre sa devise, grandit, mais ne vieillit pas la capitale bulgare. Endroit idéal de randonnée avec ses flancs d’accès aisé, les amateurs dе la nature peuvent y flâner sans se lasser, s’immerger dans la sérénité qui y règne et ouvrir leurs sens au souffle du vent, à la beauté du paysage et au parfum des herbes.

Снимка

Deux fois moins élevée, que le Vitocha, la montagne de Luline culmine à 1256m d’altitude, ce qui en fait un endroit de prédilection pour les petits randonneurs autant que pour les seniors avec leurs problèmes de santé, dit Vladimir Gueorguiev. Et on peut  lui faire confiance, parce qu’il connaît Luline par cœur depuis sa petite enfance. Amoureux de ses beautés, il a lancé son projet „Voir Luline sous un nouveau jour“, pour en étudier l’histoire et la toponymie de l’endroit. Et d’ajouter, qu’il fait bon s’y promener en toute saison, que le printemps et l’automne sont les meilleurs moments, mais aussi l’hiver, quand il n’y a pas beaucoup de neige, et encore l’été, quand le soleil ne tape pas trop fort.

Снимка

„Et le relief n’étant pas très élevé, l’écart de température avec la ville est faible, ce qui ne veut pas dire pour autant que pendant les grosses chaleurs d’été on ne puisse pas s’y mettre au frais“.

Le barrage de Mikhaïlovo

Luline abrite des monastères dont les plus connus sont celui de Klissoura „Sainte Petka“, de Gorna Bania „Saint Cyrille et Saint-Méthode“ et le monastère de Divotino. Fondé en 1046, ce dernier marquera pendant ce siècle ses mille ans d’existence, précise l’historien amateur et en rappelle la légende .

Le monastère de Gorna Bania „St.Cyrille et St. Méthode“

Снимка„Deux paysans ayant trouvé une jarre pleine de pièces d’or l’ont chargée sur le dos de leur âne et se sont dit que là, où l’animal tomberait d’épuisement, ils feraient bâtir un monastère. L’âne s’écroula et rendit son dernier soupir entre deux ruisseaux. Comme convenu, à cet endroit on fit bâtir le monastère de la Sainte Trinité, qui des siècles durant a été un foyer littéraire avec son école monastique. Incendié à trois reprises et trois fois revenu à la vie pendant la domination ottomane, il est restauré en 1902 grâce à la générosité de nombreux donateurs dont le roi Ferdinand. Ces dernières années, le monastère a été agrandi dans le cadre de divers projets et on lui a adjoint une nouvelle église et des dépendances. La route, menant au village tout proche de Mikhaïlovo est asphaltée, ce qui en facilite l’accès en voiture. “

La chapelle de la Toussaint

On quitte le monastère de Gorna Bania pour prendre la route qui mène jusqu’à la très belle chapelle de la Toussaint et, au sujet de laquelle il n’y a pas beaucoup d’information, mais, qui selon Vladimir daterait des années 70 du siècle dernier.

En fouillant les sources et en étudiant le développement de cette région montagneuse et des localités alentour, Vladimir a noté certaines tendances négatives :

„Jusqu’à la fin des années 90 du siècle dernier, la distance entre Bankia petite ville balnéaire et les villages avoisinants était assez considérable. Or, maintenant avec toutes les constructions cette distance a fondu, des terrains boisés ont été décimés suite à la coupe sauvage, les sentiers de randonnée ne sont plus entretenus, certains sont même devenus impraticables. “

Снимка

Les villages dans la montagne de Luline ont été les grandes victimes de l’exode rural, les plus isolés ne comptent plus que quelques habitants – Delian, Zlatoucha, Radouy, et surtout Mala Rakovitza, qu’on ne peut plus atteindre pas la route complètement défoncée. Les villages plus importants sont Draguitchévo, Divotino et Luline, ce dernier est au pied du sommet Raylovo Gradichté (1199 m), dont Vladimir Gueorguiev aime évoquer la légende : 

„On raconte que Raylovo gradichté était un des endroits où les Bulgares avaient opposé une farouche résistance aux assauts ottomans au XIVe s. L’actuel village de Luline est le résultat de la fusion de deux villages – celui de Raylovo et celui de Tzarnel. Une partie des Bulgares blessés auraient fondé leur village au pied du sommet et l’auraient appelé du nom du sommet Raylovo. Les Ottomans appelaient les populations chrétiennes asservies „rayas“. Raylovo est donc devenu le village des rayas“.

Vue du sommet Raylovo gradichté

Krivi kamak, (la- pierre- qui- penche) est un autre sommet proche de Raylovo gradichté. De forme pyramidale, le randonneur découvre depuis ce sommet une vue imprenable sur le Vitocha, et aux dires de Vladimir Gueorguiev, par beau temps, on peut embrasser du regard les sommets du Rila et du Pirin, les villes de Sofia, Bankia et Pernik, ainsi que les villages nichés entre les montagnes de Luline, Viskiar et éparpillés dans la plaine de Sofia.

Le village de Radouy​

Relief montagneux aux dimensions modestes et, quelque part, sous-estimé, Luline n’en est pas moins une montagne qui gagne à être connue. 


Version française :Roumiana Markova

Photos: Miglena Ivanova

Tous les articles

La formation des cadres dans le tourisme constitue une priorité pour le ministère !

Un déficit de cadres dans le tourisme est constaté aussi bien pour la saison estivale que pour la saison hivernale, a déclaré la ministre du Tourisme, Nikolina Anguelkova dans le cadre du Conseil interministériel des personnels du..

Publié le 15/11/18 à 12:53

Depuis le 19e siècle, le village Kossovo coule une vie paisible...

La ronde des saisons tourne comme un carrousel et, plongés dans nos problèmes quotidiens nous autres humains finissons par couper le cordon qui nous relie à la nature. Les années nous pèsent, nous sourions de moins en moins, l’insatisfaction nous..

Publié le 10/11/18 à 08:15

Un réseau social pour la renaissance des villages bulgares

Les villages où la vie a disparu avec la mort de son dernier résident ont augmenté 5 fois pendant les 2 dernières années. Les raisons du dépeuplement nous amènent à de nombreux problèmes, de la solution desquels dépendra le sort..

Publié le 08/11/18 à 10:40