Des promoteurs et gardiens de l’esprit national décorés à l’occasion de la Journée des Lumières

Le professeur Minko Balkanski est le « Guide spirituel » de l’année 2018. Le créateur de « l’Institut national de l’éducation » a été décoré pour son apport complet dans l’éducation des enfants bulgares. Le physicien mondialement connu âgé de 91 ans qui est citoyen français et sa fondation « Minyou Balkanski » recherchent, forment et assistent de talentueux Bulgares dans le but de les aider à accéder dans des instituts scientifiques internationaux de renom.

Photo: BTA

« Il est de notre devoir de trouver des guides spirituels modernes – des gens qui s’investissent avec beaucoup d’énergie et de force dans la réalisation de leurs causes, qui souhaitent aller sans cesse de l’avant et à qui nous pouvons faire confiance », a déclaré la présidente de l’Assemblée nationale Tsvéta Karayantchéva lors de la cérémonie de remise des cinquièmes distinctions annuelles « Guide spirituel de l’année 2018 » organisées par la Radio nationale Bulgare. Les personnes décorées ont été désignées parmi 17 candidats proposés par l’équipe journalistique du programme « Christo Botev » de la RNB et parmi plus de 120 autres propositions envoyées sous forme de courriel par les auditeurs de la Radio nationale bulgare. Cette année ont notamment été décorées des personnalités ayant réalisé d’importants acquis dans le domaine de la culture et des lettres et dont les messages spirituels ont fortement retenti dans l’espace médiatique.

Le roman « Tchamkoria » de Milen Rouskov a remporté le premier prix dans la catégorie « Prose » du Portail « Culture » en raison de « son exceptionnelle maîtrise linguistique par laquelle l’auteur fait revivre les années 20 du 20ème siècle à travers les yeux de son principal héros Slavé Jéliazkov, en montrant notamment de quelle manière même les plus petits détails du quotidien peuvent se transformer en refuge pour la dignité ».

Photo: kultura.bg

La distinction spéciale du Portail « Culture » a été accordée à la professeure Klimentina Ivanova « pour son apport exceptionnel dans le domaine de la littérature bulgare ancienne, ainsi que pour sa position civile dans la défense de la vérité à des époques difficiles ». A l’occasion de la Journée des Lumières, le Portail « Culture » a remis pour la cinquième fois consécutive une prime dans le domaine de la littérature et des sciences humaines.

43 noms de la sphère de l’art musical et de danse étaient en lice pour la prime « La lyre en cristal » qui est décernée dans 17 catégories. Le philharmonique de Sofia s’est vu décerner cette distinction pour sa très forte saison 2017/2018 car ayant notamment proposé au public des concerts inoubliables avec la participation de solistes comme Sarah Chang, Patricia Kopatchinskaja, Maxim Vengerov, Thomas Hampson, Yuri Bashmet. Il a été décoré dans la catégorie « Art orchestral ».

Photo: sofiaphilharmonic.com

« C’est un cadeau exceptionnel pour le 90ème anniversaire du Philharmonique de Sofia qui fait d’énormes efforts pour rendre la vie musicale de Sofia encore plus riche. Je voudrais vous promettre que d’autres miracles vous attendent également », a déclaré le directeur du philharmonique Maestro Naïden Todorov. Il s’est vu décerner la décoration spéciale « Lyre en cristal » de Cantus Firmus – une reconnaissance pour son talent comme chef d’orchestre.

Version française : Nina Kounova

Tous les articles

L’histoire passionnante de la photographie bulgare : entre les premiers rêves et les sommets professionnels

Le rêve de l’humanité d’immortaliser des scènes de la vie sur un écran sensible à la lumière date du V- IVe siècle avant Jésus-Christ si pas plus tôt. De nos jours on trouvera rarement quelqu’un qui ne s’émerveille pas et qui ne prenne pas du..

Publié le 19/01/19 à 08:50

Les gants de Miléna Stéfanova, un vrai bijou sur les mains de chaque femme

Miléna Stéfanova se lance dans le tricot dès l'école en apprenant ce métier de sa grand-mère et de sa mère. Son amour pour les belles choses se renforce au fil des années et se transforme en beaux sacs tricotés dont la plupart Miléna offre à..

Publié le 18/01/19 à 15:15
Снимка: архив

Les associations écologiques mettent en garde contre une catastrophe écologique à la frontière bulgaro-serbe

La pollution de la nature et de ses ressources au profit d’intérêts privés constitue un gros problème qui préoccupe depuis des années la population de part et d'autre de la frontière bulgaro-serbe. Des écolos et des hommes publics des deux..

Publié le 18/01/19 à 13:23