L’acteur Vladimir Penev: „Le théâtre est un endroit où on éprouve l‘envie de s’envoler“

Par:

Parler des succès et des distinctions d’un homme qui refuse de vivre comme le dictent les conventions sociales, depuis longtemps déformées, est un véritable défi. D’autant plus que l'homme en question souhaite être un exemple à suivre avec son mode de vie et ses comportements “à une époque où les méchants font la loi”. Les associations qui viennent à l’esprit du public bulgare quand il entend le nom de l'acteur Vladimir Penev sont du ressort du grand professionnalisme, de son attention et exigences par rapport aux plus petits détails dans ses rôles au cinéma et au théâtre. Etre connu n’est pas pour moi un objectif en soi-même. Je ne tiens qu’à bien faire mon boulot et être satisfait de ce que je fais – confie l’acteur dans une interview pour Radio Bulgarie Internationale. L’occasion de se retrouver sous les feux de la rampe ne lui échappe pas en acceptant un des rôles principaux de la très populaire série bulgare « Sous couverture ». Le fait que ce soit un drame criminel consacré à la vie dans le monde du crime en Bulgarie est peut-être à l’origine du succès de la série dans 180 pays et cela nous motive à rappeler les raisons de ce succès:

Plan-séquence de la série « Il n’existe pas de formule ou de recette toutes prêtes qu’on doit respecter pour se garantir le succès. Dans « Sous couverture » il y a eu une série d’évènements heureux et de concours de circonstances suite à un scenario  excellent, à des directeurs bien choisis et à des acteurs bien sélectionnés et motivés avec habileté. En plus de cela nous avons disposé de suffisamment de temps et nous n’avions pas à nous presser. C’était une chance qui malheureusement ne nous permet pas de faire beaucoup de conclusions. »

Selon Penev, le manque de suffisamment de temps quand on tourne les épisodes de la série contraint les équipes de laisser de côté certains détails intéressants grâce auxquels on aurait pu émouvoir encore plus le public. En plus de ses rôles au cinéma, l’acteur est connu des Bulgares également comme une voix derrière l’écran. Il a doublé d’innombrables films et dessins animés  et il explique volontiers les secrets du bon doublage en reconnaissant tout de même que par manque d’argent il n’est pas au niveau souhaité en Bulgarie:

« Dans tous les pays quand on fait un doublage on utilise une traduction adaptée qui a pour objectif de synchroniser au maximum les mouvements des lèvres quand on prononce les phrases avec le texte original. C’est très difficile et n’est pas pratiqué en Bulgarie, on se contente du simple doublage. Le texte est présenté par des artistes sur les qualités desquels on compte pour que tout soit acceptable et qu’on reste fidèles au film original. »

Vladimir Pénev a marqué son 60e anniversaire sur scène dans la pièce Le cinéma, tout comme le doublage passent en second plan quand Vlado Penev aborde le sujet de ses rôles dans le théâtre. Il faut avouer que c’est dans le temple de Melpomène qu’il se sent le mieux et qu’il est le plus apprécié par le public. Pour faire le choix des rôles qu’il va interpréter il estime que le sujet doit  être utile et émotionnel car jouer devant le public exige avant tout de mettre l’accent sur les émotions et les sentiments. Le vrai talent de l’acteur consiste à pouvoir établir un équilibre entre les deux faisant de cette manière que le public oublie sa vie quotidienne et à se regarder de côté comme dans un miroir. Le respect de tout un chacun qui a consacré du  temps pour apprécier le travail quotidien des acteurs afin que le théâtre soit une place où tous ensemble se donnent la chance de s’envoler s’ils le peuvent est également très important.

Récemment Vladimir Penev a été décoré par le président de Bulgarie de l’ordre “St.St. Cyrille et Méthode” pour sa considérable contribution à la culture et aux arts, tout comme du titre “Citoyen d’honneur de Sofia”. Selon lui cependant, les deux distinctions lui ont été décernées non seulement pour son travail comme acteur, mais également pour ses activités concernant des idées sociales qui ont attiré l’attention des institutions officielles sur des problèmes concernant comme le milieu urbain, toute la société également.

Version française: Vladimir Sabev

Photos: archives personnelles
Tous les articles

La Bibliothèque nationale „Saint Cyrille et Saint Méthode“ marque ses 140 ans

2018 a été placée sous le signe du 140 e anniversaire de la Bibliothèque nationale « Saint Cyrille et Saint Méthode », une institution phare qui méritait de se retrouver dans le feu des projecteurs, surtout la semaine dernière, lorsque deux..

Publié le 10/12/18 à 12:48

Sofia se joint à la “Soirée du cinéma européen”

La première en son genre « Soirée du cinéma européen » sera marquée à Sofia par la projection du film « The Square» du réalisateur Ruben Ostlund, « Palme d’Or » du festival de Cannes en 2017. Il s’agit d’une nouvelle initiative du programme «..

Publié le 07/12/18 à 16:00

Des étudiants de l’Université de Véliko Tarnovo ont à cœur d’embellir leur ville

Dans les années 60 du siècle dernier, des artistes peintres bulgares connus délaissent leurs ateliers de Sofia pour créer dans l’ancienne capitale Veliko Tarnovo une école de peinture moderne. Ils ont à cœur de former aux beaux-arts la première..

Publié le 07/12/18 à 15:31