Kaléidoscope des Balkans

La lutte contre le crime organisé et la corruption – des problèmes communs aux Balkans occidentaux

Photo: EPA/BGNESLe Parlement Européen a approuvé les rapports sur les avancées faites par la Serbie, le Kosovo, la Macédoine, l’Albanie et le Monténégro sur la voie menant à l’UE. Les textes mettent le doigt sur les problèmes communs des pays des Balkans occidentaux -l’Etat de droit, la lutte contre la criminalité organisée, la corruption. Les deux rapporteurs – David Mcallister pour la Serbie et Igor Scholtès pour le Kosovo ont été unanimes que le Kosovo doit réduire les tarifs douaniers de 100% pour les importations en provenance de Serbie et de Bonsni et Herzégovine. Le Commissaire européen à l’élargissement  Johannes Hahn a qualifié de « lents » les rythmes des réformes au Kosovo. Le texte indique que la normalisation des relations avec le Kosovo est un facteur clé en faveur des progrès accomplis par la Serbie. Et encore, les réformes en cours dans le pays doivent être raffermies et en particulier dans la sphère de l’Etat de droit.

Ballet diplomatique entre la Turquie et l’UE

Photo: turkeytribune.comA l’issue des élections européennes en mai 2020, une rencontre pourrait avoir lieu entre la Turquie et l’UE, à l’exemple de celle, de cette année à Varna, sur la Mer noire bulgare. La rencontre de Varna, dont l’hôte a été le premier ministre bulgare Boyko Borissov a eu lieu en mars dernier avec la participation du président turc Recep Tayyip Erdogan et les présidents de la CE Jean-Claude Juncker et du Conseil européen Donald Tusk. Selon l’agence anatolienne, une série de forums d’un niveau élevé entre Ankara et Bruxelles précéderont la rencontre et porteront sur des problèmes liés à l’énergie, aux transports et à l’économie. Le vice-ministre turc des Affaires étrangères et ministre pour l’UE Faruk Kaymakci a fait savoir via les réseaux sociaux, que la réunion de Bruxelles de la commission de partenariat EU-Turquie a relevé une avancée dans les réformes visant l’adhésion de son pays à l’UE.

La Macédoine a approuvé le changement de son nom

Photo: reuters.comLe Parlement macédonien a donné son feu vert aux remaniements des textes de la Constitution, permettant de procéder au changement du nom du pays. 67 députés ont voté en faveur des remaniements de la loi fondamentale, 23 ont voté contre, 4 se sont abstenus. Les nouveaux textes prévoient de remplacer le nom de République de Macédoine par celui de Macédoine du Nord aux termes de l’accord de Prespa, signé le 17 juin dernier par les premiers ministres de Macédoine et de Grèce – Zoran Zaev et Alexis Tzipras. Cet accord historique a mis fin au litige sur le nom qui opposait les deux pays et a ouvert la voie à la Macédoine pour devenir un membre à part entière de l’OTAN ainsi que d’engager des négociations pour son adhésion à l’UE.

La connexion des gazoducs Transadriatique et Transanatolien est un fait

Photo: azernews.azA la frontière entre la Grèce et la Turquie a été procédé à la connexion entre le Gzoduc Transanatolien (TAP) et le Gazoduc Transadriatique (TAP). Celui-ci part d’Azerbaïdjan, traverse la Géorgie et débouche en Turquie. Le Gazoduc Transadriatique, lui part de la frontière gréco-turque et traversera la Grèce, l'Albanie et la mer Adriatique pour arriver en Italie. La connexion des deux corridors d’acheminement du précieux combustible bleu est une étape importante dans la réalisation  du Corridor gazier Sud européen qui joue en faveur de la sécurité et de la diversification des sources énergétiques. La connexion des deux gazoducs permettra d’acheminer le gaz naturel depuis l’immense gisement Shah Deniz 2 de la Caspienne vers l’Italie via la Grèce. Le lancement du projet est prévu pour 2020. 

Le Kosovo persiste et signe face à la Serbie

Photo: rs.n1info.comIl serait plus probable de faire tomber le gouvernement kosovar que les droits de douane pour la Serbie, c’est ce qu’a fait savoir Avni Arifi, chef du cabinet du premier ministre Ramush Haradinaj, et chef de la délégation de son pays pour le dialogue technique avec la Serbie. Arifi a fait cette déclaration pour le portail d’information Lajmi en réponse à la question sur la conduite à tenir par le cabinet de Pristina, suite à la demande du secrétaire d’Etat américain Mike Pompeo de supprimer les droits de douane pour Belgrade et Sarajevo. Lors de sa rencontre avec le président kosovar Hashim Thaci le diplomate américain a appelé les autorités de Pristina de supprimer les tarifs douaniers, le Kosovo réclamant une augmentation de 100% des tarifs des importations en provenance de Serbie, Bosnie et Herzégovine et d’œuvrer à la normalisation des relations avec Belgrade. La Haute représentante de l’UE pour les Affaires étrangères et la politique sécuritaire Federica Mogherini a adressé la même demande au président Hashim Thaci. 

Près de 60 % des Roumains sont pour l’union avec la Moldavie

Photo: romania-insider.comLa majorité des Roumains se proclament en faveur d’une union de leur pays avec la République de Moldavie, indiquent les sondages de l’institut Avangard. Ils sont 59 % des personnes interrogées à se dire favorables à une union avec leur voisine du Nord-est, 27 % n’approuvent pas une telle démarche et 14 % ne se sont pas prononcés. 85 % des enquêtés se sont déclarés fiers d’être Roumains, 8 % ont soutenu le contraire et 7 % ne se sont pas prononcés. A la question quel est le plus fort pays voisin de la Roumanie 49% ont donné leur préférence à la Hongrie, 19% à l’Ukraine, 14% -à la Moldavie, 11% à la Serbie, 4% à la Bulgarie, et 3% ont donné un nom différent.

En Grèce les médias ont donné le coup d’envoi à une grève générale

Photo: EPA/BGNESLes médias en Grèce ont mené une grève d’un jour, en prévision du grand mouvement syndical de 24 heures de mercredi dernier pour les salaires et les pensions de retraite. Les syndicats, dont le principal groupe du pays GSEE, réclament au gouvernement Tzipras de rehausser les salaires, maintenant que le pays est sorti du troisième programme du plan d’ajustement économique appliqué par l’UE. Les syndicats appellent à augmenter le salaire minimum à 751 euros, contre les 580 euros actuels. La Grèce est sortie de son troisième programme de sauvetage en août dernier, néanmoins elle devra témoigner d’un excédent budgétaire de 3,5% du PIB à l’horizon 2022 et d’un excédent de 2,2% pour 2060, sur la base d’une croissance économique moyenne annuelle de 3%. Le chômage est tombé sous la barre des 20% pour la première fois depuis 2011, mais la majorité des Grecs doivent faire face à impôts lourds et gérer leur quotidien avec des revenus qui accusent une baisse drastique.

Rédigé par: Manuel Savov

Version française : Roumiana Markova

Tous les articles

L’aube du latino et de la salsa en Bulgarie

A l’époque du socialisme, une petite majorité de personnes uniquement bénéficiaient du privilège de voyager à l’étranger et surtout dans des pays ne faisant pas partie du "camp socialiste". Mais il y avait cependant un quartier à Sofia – la cité..

Publié le 10/12/18 à 14:00

Une jeune Bulgare vit dans les forêts vierges de la Norvège pour étudier les loups

Zlatina Hristova de Véliko Tarnovo est une des rares personnes qui osent participer à un programme d’études des loups en Norvège. La Bulgare de 28 ans travaille sur un projet spécial et elle est chargée de faire des photos des bêtes qui sont..

Publié le 09/12/18 à 09:05

Les légumes en conserve, une belle tradition au goût bulgare

Ces derniers temps les nutritionnistes n’ont de cesse de nous aider à changer de régime alimentaire. Pour le bien de l’organisme mais aussi pour le confort de nos papilles gustatives, donc de notre bien-être général, ils nous encouragent à..

Publié le 09/12/18 à 08:20