Dyana Dafova sur sa participation au projet „Vaishnav Jan To“

Photo: archives

Celui qui est Vishnouïte (dévot de Vishnou, l'Omnipénétrant)
S'exprime seulement comme la Divinité en l'homme – qui sait ressentir la douleur d'autrui,
Fait du bien aux autres êtres et se refuse à accepter la fierté, l'orgueil, en son esprit

C’est un extrait de l’hymne "Vaishnav Jan To » /« CELUI QUI EST VISHNOUÏTE »/, composé au XVe siècle par le poète indien Narsimha Mehta.

Un Vaïshnava (Vishnouïte) se considère comme la créature la moins élevée de toute, il ne diminue personne, n’engendre jamais le moindre mot et action malveillants envers quelqu'un.... Et l’hymne « Vaishnav Jan To » était la prière préférée du grand Mahatma Gandhi, qui l'entonnait chaque matin avant de se consacrer à ses occupations quotidiennes.

2019 est l’année du 150e anniversaire du père de la nation indienne, Mohandas Gandhi de son vrai nom qui est est appelé le « mahatma » ce qui veut dire « grande âme ». Il a fait ses études de droit en Angleterre et il a vécu en Afrique du Sud où il a assisté au racisme envers les noirs. Il s'est inspiré des valeurs de l'hindouisme qui est sa religion. Et à cette occasion, une chanteuse bulgare, Diana Dafova a été invitée à participer à un projet global, rendant hommage à Gandhi.

L’idée de ce projet appartient au gouvernement de l’Inde, et j’ai été invitée à y participer côté bulgare, explique Dyana Dafova. – On y retrouve des artistes connus du monde entier qui interprètent cette prière chère à Mahatma Gandhi. Elle est dans la langue gujarati et ce fut le plus grand défi à relever pour moi. J’ai dû faire un arrangement bulgare qui corresponde au mieux à l’original, tout en associant quelques motifs bulgares. Et comme nous étions toute une équipe, je crois qu’on a réussi, grâce au kaval bulgare de Nédyalko Nédyalkov. L’arrangement est l’œuvre de Danaïl Draganov avec lequel je travaille depuis plus de 20 ans. C’est Krassimir Iliev qui a fait la mise-en-scène. Le clip vidéo parcourt des sites emblématiques de la Bulgarie mis à disposition par le ministère du Tourisme, tels le Vieux Plovdiv et ses maisons de la Renaissance, son amphithéâtre antique, le monastère de Rila, le phénomène rupestre « Les yeux de Dieu »…Le clip est accessible sur une plate-forme, conçue spécialement pour le 150e anniversaire de Gandhi. Il y a quelques jours, j’ai reçu une lettre très touchante dans laquelle la ministre des Affaires étrangères de l’Inde, madame Sushma Swaraj me remercie d’avoir participé à ce projet qui non seulement permet de resserrer les liens entre les différentes cultures, mais qui perpétue l’œuvre de Mahatma Gandhi comme un symbole de paix et de non-violence. Il semblerait que mon interprétation ait plu au public indien et pas que…


Un mois avant de commencer le travail sur le projet Vaishnav Jan To“, Dyana Dafova a présenté le clip d’une de ses dernières chansons « Purification » :

Ce fut une très heureuse coïncidence, l’invitation du gouvernement indien est arrivée au moment où je travaillais sur mon projet « Un monde en harmonie », dont « Purification » fait partie. Les messages que je formule au travers de ma musique sont des messages d’union, réconciliation, paix, tolérance, harmonie et amour entre les humains. Les motifs indiens sont présents et les paroles sont en plusieurs langues, de l’anglais, mais aussi du sanskrit et du hindi. Il s’agit d’un projet international, dont je suis l’auteur et le producteur, alors que les paroles appartiennent à un poète anglais. Nous avons conjugué nos efforts pour montrer la culture indienne dans toutes ses facettes, avec toutefois des références aux traditions européennes. Les images ont été tournées en Inde par un studio américain. J’ai présenté le projet à Sofia et peu après, l’ambassadrice de l’Inde, madame Pudja Kapur m’a proposée de me joindre au projet sur le 150e anniversaire de Gandhi. 2019 sera placée sous le signe de cet anniversaire et nous avons inclus à la fin du clip une des pensées préférés de ce grand homme : «  Si plus d’humains s’aimaient les uns les autres, le monde sera un endroit où il ferait bon vivre ». Je suis sûre que c’est une conviction que nous partageons tous au fond de notre cœur, quelle que soit notre appartenance religieuse…

Tous les articles

Minko Lambov

Minko Lambov : Le Shaka Zulu Orchestra et une première, tout ce qu’il y a de plus „classique “!

Ce 14 février, salle „Balgaria“, haut-lieu de la musique classique fête une première - la présentation bulgare du Concerto pour violon et orchestre de Minko Lambov dans l’interprétation de Svetlin Rousssev violoniste à la carrière internationale - maître..

Publié le 14/02/19 à 09:00
Снимка: hainzl-delage-artists-management.com

Alfred Eschwé: "Je reviendrais avec joie diriger un orchestre en Bulgarie !"

C’est un des chefs d’orchestre de notoriété mondiale que chaque mélomane rêve d’écouter. Et ils ont été nombreux à assister au Concert viennois du Philharmonique de Sofia, dirigé par Alfred Eschwé, réputé fin connaisseur de la musique du roi de..

Publié le 10/02/19 à 10:10

Nina Nikolina présente ses chansons folkloriques préférées en nouvelle version

Nina Nikolina est une chanteuse célèbre ayant enregistré des tubes dans quatre styles musicaux – folklore, ethno, pop et latino. Elle a fait ses études secondaires à l’Ecole nationale d’art « Panayot Pipkov » de la ville de Pléven, avec une..

Publié le 08/02/19 à 11:30