Plovdiv 2019 : la capitale européenne de la culture attend sa couronne…


C’est par un somptueux spectacle baptisé "Nous sommes toutes les couleurs", réunissant 1500 artistes, que le 12 janvier la deuxième ville de Bulgarie, Plovdiv endossera officiellement le costume de Capitale européenne de la culture pour 2019, qui se traduira en pratique par la conduite de 300 projets et l’organisation de 500 évènements. C’est une autre ville millénaire, l’Italienne Matéra, qui sera son partenaire, en tant que deuxième capitale européenne de la Culture, là où Mel Gibson a tourné « La Passion du Christ ».

Les préparatifs sont terminés et comme nous l’a confié le maire de Plovdiv, Ivan Totev, nous avons réussi à mobiliser une équipe de professionnels qui a conduit l’ensemble du processus, depuis la candidature jusqu’à la réalisation des projets concrets. Sans oublier l’enthousiasme des riverains qui se sont joints spontanément et ont épousé toutes les belles idées. Nous avons aussi compté sur beaucoup de bénévoles, plusieurs centaines, qui seront tous réunis dès l’inauguration.

L’inauguration officielle aura lieu sur une immense scène en plein centre-ville dont les derniers détails sont précisés :

Plus de 700 invités de marque et délégations ont confirmé leur présence à Plovdiv le 12 janvier et nous voulons que cette cérémonie reste dans le cœur et l’esprit de tous les participants, nous a confié Ivan Totev. - C’est en quelque sorte une avant-première et une annonce de tous les évènements et animations prévus au cours des 12 prochains mois. D’où l’idée de donner le coup d’envoi sur cette grande scène construite spécialement pour l’occasion. Je suis aussi heureux que les médias ont fait la publicité et relayé à travers le monde l’information. Des articles et interviews ont été publiés, CNN a tourné des reportages sur la ville et ses préparatifs en tant que capitale de la culture.


D’après la Commission européenne, le titre de « Capitale européenne de la Culture » permet aux villes sélectionnés de changer de look et de se moderniser, en mettant en valeur leur patrimoine et en attirant plus de visiteurs. Un impact qui se fait ressentir des années durant et qui ne se résume pas à la seule culture. Les capitales européennes sont aussi promises à un bel avenir économique et grouillent de projets. Les explications du maire Ivan Totev :

Sur un plan pragmatique, dès que Plovdiv a été élue Capitale européenne de la Culture, nous avons senti comme une poussée d’adrénaline, un souffle nouveau et un intérêt accru pour la ville elle-même qui accueille de plus en plus de touristes. En l’espace de 5 ans,  de 2011 à 2016, nous sommes passés de 240 000 à 500 000 nuitées dans nos hôtels. Actuellement, nous sommes à 700 000, c’est vous dire combien l’essor de la ville est important ! Nous attirons des investisseurs qui placent leur argent dans la région. C’est ça, l’effet de Plovdiv, capitale européenne de la culture !


Certains économistes voient en Plovdiv le tigre économique de la Bulgarie”. Et ils nont pas tort, et tout est une question de conjugaisons de petits facteurs qui, cumulés, décuplent notre force, ajoute Ivan Totev. Quant au partenariat avec la ville italienne Matéra, elle exerce aussi un effet bénéfique. Le seul fait d’être en partenariat avec une ville italienne donne une valeur ajoutée à notre projet.

Justement, connaissant les différentes potentialités de la Bulgarie et de l’Italie, peut-on dire que Plovdiv a reçu suffisamment d’aide pour gérer au mieux son affiche culturelle ? 

C’est sûr, qu’en termes de culture, l’Italie est une référence mondiale. Comparé à la taille des deux villes, je dois vous dire, que le budget dont nous disposons correspond parfaitement à la ville de Plovdiv. Bien sûr, nous sommes loin de ce qu’ont reçu Liverpool ou Marseille /anciennes capitales de la culture/, mais je pense qu’avec un partenaire tel que la Ville de Matéra, nous n’avons aucune raison d’en vouloir plus. Nous bénéficions d’un soutien très solide, même si Matera fait partie de l’Italie, et que l’Italie est encore une fois une référence mondiale en termes de patrimoine et de culture…

Récit : Sonia Vasséva

Photos: BGNES et plovdiv2019.eu

Tous les articles

Pas de vacances d’été pour l’opéra bulgare

Le festival annuel d’opéra de Bélogradchik “Opéra des sommets – les Rochers de Bélogradchik” est inauguré pour la 4e fois par un spectacle de l’Opéra  de Sofia. Ces remarquables rochers sont peut-être le meilleur décor pour « La chevauchée des..

Publié le 20/07/19 à 08:00

6e Festival “180°: laboratoire des arts innovants”

La musique, la danse et le cinéma seront à l’honneur dans le cadre du Festival   “180 ° - laboratoire des arts innovants ” qui se tiendra du 20 au 26 juillet à Sofia... Cette année, le festival sera placé sous le..

Publié le 18/07/19 à 14:08

Une académie internationale des Arts s’invite à Sozopol

A Sozopol, la deuxième moitié du mois de juillet se déroulera sous le signe de l’art, de la culture et de la musique. La célèbre villégiature adorée par des générations de Bulgares pour son charme et son esprit tout particulier représente également un..

Publié le 15/07/19 à 10:59