Autorités au pouvoir et opposition se mobilisent pour les prochaines élections

Photo: dnevnik.bg

Le parti dirigeant de la coalition au pouvoir GERB et la plus grande force de l’opposition – le PS, engagent des préparatifs actifs pour les élections européennes dès ce mois, écrit le quotidien Dnevnik. Lors d’une rencontre nationale convoquée pour le 20 janvier à Sofia, la direction nationale de GERB donnera des instructions à ses structures municipales concernant la tenue des élections pour des députés du Parlement européen, ainsi qu’au sujet des prochaines municipales. Une semaine plus tard, le 26 janvier au NDK aura lieu le congrès du PS qui devra approuver les plates-formes du parti pour le vote européen et pour d’éventuelles législatives anticipées. La principale tâche des deux plus grands partis susmentionnés réside notamment dans le choix des candidats eurodéputés. Ces derniers seront nominés par les structures municipales des partis, mais le rangement final des listes électorales sera bien évidemment effectué au niveau central, soit par la Commission exécutive de GERG et par le Bureau exécutif du PS. Lorsque, dès aujourd’hui, on s’attend à ce que l’actuelle eurodéputée Maria Gabriel soit tête de liste de GERB, il existe une forte tension au sein des socialistes par rapport à leur tête de liste. Selon une information non officielle, à ce jour le président du Parti des socialistes européens Serguey Stanichev ne pense pas se porter candidat pour devenir tête de listes du PS comme ce fut le cas des précédentes européennes, des candidatures hors parti étant plutôt à l’ordre du jour.

On s’attend à ce que le 20 janvier la direction centrale de GERB demande aux structures municipales de passer en revue leurs membres les plus actifs, de former les futurs membres des commissions électorales régionales et des bureaux de vote de manière à ce qu’ils soient à même de faire activement face aux « fake news » en évoquant les activités réelles de l’actuelle gouvernance. Une initiative sera engagée au sujet des européennes intitulée « L’Europe dans notre maison » par le biais de laquelle sera notamment expliqué aux gens ce que la Bulgarie avait réalisé grâce à la solidarité européenne.

Le Quartier électoral national des socialistes a déjà mis en place un projet de plate-forme électorale pour les européennes, dans laquelle les socialistes se déclarent contre l’Europe à deux vitesses et insistent pour une participation plus importante des jeunes gens dans la définition de l’avenir du Vieux continent. La plate-forme en question sera examinée par le Conseil national du parti ce samedi et adoptée définitivement par le Congrès du 26 janvier. On espère que d’ici lors sera aussi adopté un autre document intitulé « Vision pour la Bulgarie ». Cette dernière comprendra également des propositions d’ONG et de citoyens, l’idée étant qu’elle serve de plate-forme électorale des socialistes également pour les prochaines législatives.

Selon le dernier sondage de l’agence « Alpha Research », lors des élections européennes qui se tiendront en mai prochain, GERB bénéficiera de 37,2% des voix des électeurs, les socialistes pouvant s’attendre à un score électoral de 34,3%. Des analystes indépendants n’excluent cependant pas que cette année aient également lieu des législatives anticipées mais croient que ces derniers dépendraient dans une large mesure des résultats du vote européen.

Version française : Nina Kounova


Tous les articles

Veto présidentiel sur le nouveau modèle de financement des partis politiques

Le veto du président Roumen Radev concernant les amendements à la Loi sur le financement des partis politiques a mis à l’épreuve les forces parlementaires qui se voient obligées de réaffirmer ou bien de renoncer carrément aux..

Publié le 18/07/19 à 13:21

Le changement du modèle de financement des partis trace de nouvelles lignes de partage dans la vie politique bulgare

Peu après la tenue des européennes et à trois mois des municipales, une réduction radicale des subventions des partis politiques est prévue dans le pays. L’occasion concrète pour ce faire réside dans un  audit financier..

Publié le 10/07/19 à 12:46

Ivan Iltchev : "Sofia et Skopje ont besoin d’une meilleure communication !"

En 2017, la Bulgarie et la Macédoine du Nord ont signé un Traité d’amitié, de bon voisinage et de coopération. L’assainissement des relations entre les deux pays représente une condition sine qua non pour l’ouverture des..

Publié le 09/07/19 à 13:47