Un tiers des Bulgares n’ont pas les moyens de se chauffer correctement

Photo: BGNES

La presse en Bulgarie accorde une grande attention aux données d’Eurostat selon lesquelles 36.5% des Bulgares ne peuvent pas se permettre un chauffage normal de leur logement. Cet indice range la Bulgarie à la première place dans l’UE, suivie de la Lituanie (où 29% des citoyens ne disposent pas d’assez d’argent pour se chauffer normalement), la Grèce (26%), Chypre (23%) et Portugal (20%). Pour toute l’Union européenne on n’enregistre que 8% de ménages incapables de rester au chaud à la maison. Les plus nantis sont les habitants du Luxembourg, Finlande, Suède et Autriche.

Dans le même temps, plus de 3/5 de la population bulgare (61.7%) ont des difficultés à boucler les fins de mois mais la Bulgarie cette fois-ci n’est pas à la première place mais deuxième après la Grèce (76.8%). Les difficultés financières font aussi partie du quotidien de la moitié des ménages en Croatie (51.4%) et Chypre (59.8%)

Dans les 28 pays de l’Union européenne, 20% de la population aux revenus les plus élevés touchent plus d’un tiers des revenus enregistrés dans les différents pays. En Bulgarie ce taux est le plus important – les 20% les plus aisés touchent 44.2% de tous les revenus. Qui plus est, les revenus des plus aisés augmentent plus vite que ceux des démunis. En Bulgarie, Suède, Chypre et Lituanie la part des revenus des 20% les plus aisés a augmenté de plus de 2% en l’espace de 4 ans. Sur la même période dans plusieurs pays de l’UE la part des plus fortunés diminue ce qui signifie que le montant des salaires les plus bas augmente plus vite, notamment en France et en Grande-Bretagne. On trouve dans ce groupe également la Croatie, la Pologne et la Slovaquie. Le journal « Banker » ajoute de nouvelles nuances au tableau financier peu réjouissant des Bulgares en rappelant que selon les prévisions des syndicats publiées ces derniers jours, les ménages à difficultés énergétiques deviendront plus nombreux car en 2019 on observe une hausse des tarifs du gaz et de l’électricité dans l’industrie. Des hausses des prix du pain, de la viande et des produits laitiers sont également attendues. Selon Eurostat ces produits constituent l’essentiel du panier (30%) de la ménagère bulgare en 2017.

Version française : Vladimir Sabev


Tous les articles

L’imagination et l’art de la décoration des oeufs de Pâques

Les œufs peints, quel meilleur symbole des Pâques orthodoxes - fête de la renaissance et de la lumière ! Les anciennes traditions des œufs peints reviennent au goût du jour, des techniques nouvelles apparaissent et les mains habiles des femmes..

Publié le 25/04/19 à 10:50

L’école bulgare de Lisbonne fête Pâques avec des œufs peints et de la bonne brioche

Reconnaître la patrie dans les mots énoncés d’une voix dans la langue maternelle, les leçons, les impressions transmises par des étrangers et la dessiner en esprit, parée des couleurs sublimes de l’arc-en-ciel. L’école des milliers d’enfants..

Publié le 25/04/19 à 09:45
Стево Пендаровски и Гордана Силяновска Снимки: БГНЕС

Kaléidoscope des Balkans

Un second tour incertain de l’élection présidentielle en Macédoine du Nord Moins de 42% de participation au premier tour de la présidentielle en Macédoine du Nord pour les 1 800 000 électeurs inscrits sur les listes électorales. 4%..

Publié le 23/04/19 à 10:40