Le sport au profit de la solidarité, la tolérance et l’égalité

Le 10 mars des bénévoles des organisations « Caritas » et « CVS-Bulgarie » attendront petits et grands devant la scène au Jardin de Boris de Sofia où, pour la cinquième fois consécutive aura lieu un événement caritatif intitulé « Baba Marta (fête traditionnelle bulgare) s’est précipitée ». Celui-ci se tient dans le cadre de l’initiative « Migration, interconnexion, développement » (MIND) financée par l’UE, et à la différence des années précédentes, cette année l’événement est orienté non seulement vers les enfants de réfugiés mais aussi vers tous les enfants en situation défavorisée.

Prendront part à l’initiative des enfants avec différents handicaps, des enfants de familles socialement faibles, de petits enfants roms et bien naturellement des enfants ayant cherché et obtenu une protection internationale – explique Martina Raïtchinova de l’association « Caritas ». – Nous voulons soutenir les gens en situation défavorisée, c’est-à-dire non seulement les enfants mais aussi leurs parents car ils éprouvent en effet de grandes difficultés. L’expérience montre que les enfants qui souffrent de différents handicaps vivent toujours dans l’isolement non seulement en raison du manque d’infrastructures adéquates, mais également à cause de l’attitude que nous tous nous manifestons à leur égard. Les enfants bulgares grandissent sans même être au courant de l’existence de ces « autres » enfants. Par cette initiative nous souhaitons montrer notamment à ces enfants « différents » qu’ils ne sont pas seuls, ainsi qu’attirer l’attention de l’opinion publique bulgare qui devra être consciente du fait qu’être différent n’est pas chose grave. Ce qui est cependant grave, c’est d’être seul dans la différence.

Au marathon amusant qui y sera organisé sous le slogan « Ensemble nous pouvons faire plus ! » pourra se joindre chaque personne désireuse de soutenir cette cause, d’apprendre plus sur les enfants en situation défavorisée et de connaître les projets des deux organisations, ainsi que peuvent y participer tous ceux qui aiment faire du sport et qui souhaiteraient passer une belle journée à ciel ouvert. 

Grâce au groupe des amateurs du sport nous avons prévu d’intéressants itinéraires. Ceux-ci sont sélectionnés de manière à ce que tous les enfants puissent y participer. Une partie des terrains est adaptée spécialement aux petits, ainsi qu’aux enfants qui ont des besoins particuliers car nous voulons soutenir surtout les enfants handicapés en les aidant à faire face aux défis avec le concours d’autres enfants et dans le but d’être tous ensemble, de se faire des amis et de comprendre que nous tous sommes réellement égaux. – souligne Martina Raïtchinova.


Des T-shirts seront offerts aux participants au marathon, ainsi que d’autres cadeaux liés à la tradition bulgare de Baba Marta, des décorations spéciales devant cependant être décernées aux vainqueurs. Sont également prévus différents jeux et ateliers, un riche programme sera présenté sur scène préparé par les enfants avec lesquels notre organisation de charité travaille.

Nous avons préparé des danses traditionnelles de différents pays, des danses bulgares, des chansons, des spectacles de théâtre pour enfants. Un atelier pour la fabrication d’origami sera également ouvert et dirigé par un bénévole du Japon. Il y aura également plein de douceurs du monde arabe. Seront aussi présentés dans les différents ateliers des articles fabriqués dans notre entreprise sociale. – précise Martina Raïtchinova.


L’idée de cette initiative qui sera clôturée à 15h00 vise à ce que nous tous, nous nous réunissions pour courir ensemble au nom d’une bonne cause, pour passer une journée lors de laquelle nous allons non seulement nous amuser mais aussi exprimer notre soutien aux enfants en situation défavorisée. Nous avons également pour objectif de montrer à ces gens qu’ils ne sont pas seuls et que tout est possible quand nous sommes unis.S’il est possible de réunir ces enfants pour un marathon, pourquoi ne serait-il pas possible de faciliter leur intégration dans la société.

Version française : Nina Kounova

Crédits photos: Caritas et CVS-Bulgarie


Tous les articles

Regain d'intérêt pour la formation par alternance

Depuis le milieu du siècle dernier en Bulgarie les études classiques sont toujours allées de pair avec la formation professionnelle. Au début des années 80, pendant presque dix ans, les deux systèmes avaient été réunis dans les dits complexes..

Publié le 21/05/19 à 13:39
Екрем Имамоглу (Ekrem İmamoğlu)

Kaleidoscope des Balkans

Nouvelle campagne électorale à Istanbul La nouvelle campagne électorale d’Ekrem Imamoglu pour l’élection du maire d’Istanbul démarre mercredi. Le candidat du Parti républicain du peuple d’opposition s’efforcera de gagner une deuxième fois les..

Publié le 21/05/19 à 10:31

L’éducation, la grande priorité des jeunes de l’UE

Selon des données d’Eurobaromètre, la participation des jeunes gens aux activités de bénévolat, à des organisations internationales ou bien à des élections s’est sensiblement renforcée au cours des dernières années. Plus de la moitié des..

Publié le 20/05/19 à 14:33