Nurgül Salimova, le phénomène du jeu des échecs bulgare!

« Je crois qu’on n’arrive à réaliser des succès que grâce au travail et à la persévérance », dit la jeune fille qui en 2017 enregistre un record comme la plus jeune championne dans l’histoire des échecs bulgares. Actuellement la jeune Bulgare âgée de 15 ans occupe la première place au classement mondial des échecs en double de moins de 16 ans.

Elle commence à apprendre ce jeu dès son plus bas âge. A six ans elle participe déjà à son premier tournoi d’échecs qui est organisé dans la ville danubienne de Silistra. C’est là-bas qu’elle fait connaissance de son entraîneur Jivko Jékov et voilà déjà dix ans que les deux travaillent ensemble.

C’est ainsi que Nurgül, avant même d’avoir six ans, devient championne nationale et aspire à devenir championne du monde comme Antoinetta Stéfanova pour laquelle elle a beaucoup de respect.

J’ai toujours rêvé de devenir championne du monde d' échecs pour femmes. Mais je dois encore travailler fermement et peut-être dois-je-aussi participer à plus de tournois. Je m’entraîne plus de 5 heures par jour mais pour devenir championne du monde je devrais certainement travailler plus. Je suis pourtant convaincue qu’avec du travail assidu et de la persévérance j’y arriverai.

Nurgul en compagnie de son entraîneur Jivko JékovSelon son entraîneur Jivko Jékov, Nurgül dispose déjà du potentiel requis pour réaliser ses rêves, son grand atout étant cependant son calme et sa façon de maîtriser ses nerfs :

Ce qui la rend très forte dans le jeu c’est surtout sa concentration, elle réussit à ne pas faire attention à des facteurs extérieurs qui pourraient la distraire et se consacre entièrement au jeu.

Nurgül vit au village Kreptcha de la région de Targovichté et est en troisième au lycée de la ville d’Opaka (Bulgarie du nord-est).

Si je me sens trop fatiguée, je me permets de me reposer un jour par la semaine, dit-elle et ajoute : Je n’arrête jamais mes entraînements, même pendant les jours de fête pendant lesquels j’étudie et analyse normalement différentes tactiques. Pour faire mes devoirs et apprendre mes leçons, je travaille jusqu’à tard dans la soirée et je me couche d’habitude au petit matin. Je suis toutefois sûre qu’un jour je ne regretterai aucunement cette fatigue.

Version française : Nina Kounova

Photos: archives personnelles

Tous les articles

GR: Les Bulgares 3es au Championnat d'Europe à Bakou

Au Championnat d'Europe de gymnastique rythmique /GR/, la Bulgare Boriana Kaleyn a remporté dimanche la médaille de bronze aux épreuves au ruban et ballon. La veille, l'équipe de Bulgarie /Boriana Kaleyn, Catherine Tasséva, Néviana Vladinova/ et l'ensemble..

Publié le 20/05/19 à 09:25

La légende du football Christo Stoïchkov sous les feux des projecteurs pour son livre biographique

Christo Stoïchkov présente sa biographie avec une tournée estivale en juillet. Cinq villes bulgares accueilleront la star du football pour ses rencontres avec ses fans auxquels il présentera son livre biographique « Christo Stoïchkov. L’Histoire ». Après..

Publié le 19/05/19 à 08:55

L’alpiniste bulgare Ivan Tomov a escaladé le sommet Lhotse

L’alpiniste bulgare Ivan Tomov a escaladé le 4 e plus haut sommet – Lhotse (8 516 m) à 9.40 h heure locale accompagné par la Russe Nastia Runova. La remontée a été effectuée sans oxygène supplémentaire et sans l’aide de sherpas. En septembre..

Publié le 16/05/19 à 16:23