Le tourisme bulgare glisse lentement sur la pente de ses propres succès

Photo: BТА

Ces 4 dernières années ont été vraiment des années fastes pour le tourisme bulgare avec une croissance totale de 31% pendant cette période et une croissance de 4.4% en 2018 par rapport à 2017. Le nombre total des touristes venus en Bulgarie a dépassé les 9 millions, c’est-à-dire plus que la population autochtone, selon des données du Ministère du tourisme ( MT).

Depuis la fin de l’année dernière cependant le tourisme a commencé en douceur à s'étioler et à devenir victime de son succès. Les prévisions pour l’année en cours ne sont pas très optimistes et les observateurs considèrent que la baisse des touristes de certains des plus importants pays pour la Bulgarie – l’Allemagne, la Turquie et la Russie se poursuivra. Après trois années consécutives pendant lesquelles « Fraport Bulgaria » enregistrait une croissance de 50% du trafic aérien, actuellement le concessionnaire des aéroports de Varna et de Bourgas estime que le nombre des passagers diminuera de 5.5 millions à 5.1 millions.Aux marchés principaux du tourisme bulgare viennent s’ajouter maintenant la Grande-Bretagne avec une croissance prévue de 15%, la Pologne – avec 7% et laTchéquie avec 13%.

La situation n’est pas catastrophique de l’avis de la ministre du tourisme Nikolina Anguélkova qui voit le salut de la prochaine saison estivale dans les touristes de Roumanie, Grèce, Serbie, Macédoine du Nord et Israël qui viennent ces derniers temps de plus en plus souvent et qui sont de plus en plus nombreux en Bulgarie. En fait, c’est justement ces touristes-là qui ont sauvé la dernière saison de ski en remplissant les hôtels et les pistes dans les 3 grandes stations de sports d’hiver de Bansko, Borovets et Pamporovo.

Le problème principal de l’industrie touristique bulgare ces derniers temps reste la pénurie de main d’œuvre. Il manque des Bulgares prêts à ne travailler que quelques mois au bord de la mer ou en montagne pour des salaires peu attrayants. C’est pour cette raison que les autorités ont mis au point et appliquent un programme spécial pour attirer des ressortissants étrangers qui pourraient travailler comme serveurs, femmes de chambre, du personnel à la cuisine et toutes autres professions dans le tourisme. L’année dernière on a  embauché surtout d’Ukraine, de Moldavie et de Biélorussie. Cette solution n’est toutefois pas durable et ne saurait être une pratique courante et c’est pour cette raison qu’une des grandes ambitions du MT concerne la transformation de la Bulgarie en destination préférée par les touristes pendant toute l’année, souligne Nikolina Anguélkova. Car  le pays ce ne sont pas uniquement les plages et les pistes de ski en montagne, c’est un pays avec une riche histoire et culture, un pays qui se range à une des premières places en Europe pour les eaux thermales et pour les centres SPA, un pays aux merveilleuses traditions folkloriques, au patrimoine archéologique remarquable, offrant dans le même temps des vins superbes et une cuisine balkanique délicieuse, une belle nature et un climat clément et doux.

A la veille de la nouvelle saison estivale, les efforts sont orientés vers des mesures visant à réduire l’impact de la chute du nombre des touristes, On compte beaucoup à cet égard sur les Bulgares eux-mêmes. A cette fin le MT a proclamé l’année 2019 Année du tourisme intérieur et a proposé aux hôteliers d’offrir des forfaits de 3 nuitées pour le prix de 2. Il est d’autre part vrai que ces touristes sont de plus en plus aisés et solvables. Mais réaliser cette ambition ne sera pas chose facile car les Bulgares qui préfèrent les vacances à l’étranger deviennent de plus en plus nombreux à visiter la Grace, la Turquie, la Serbie, la Macédoine du Nord et d’autres pays balkaniques voisins. Leur nombre a atteint l’année dernière le chiffre de 6 698 526 selon le ministère du Tourisme...

Tous les articles

Une cyberattaque à l’Agence nationale des recettes remet en cause l’état de la cybersécurité de la Bulgarie

Le 15 juillet les médias et les institutions publiques bulgares ont été informés par un site basé à l’étranger qu’une cyberattaque des bases de données de l’Agence nationale des recettes (ANR) avait été perpétrée sans qu’on s’en..

Publié le 17/07/19 à 14:14
 Ivaïla Sopotenska

La nourriture du futur, de plus en plus conditionnée par la science

Quels seront les aliments de l’avenir, les scientifiques cherchent toujours la réponse à cette question existentielle. Les changements climatiques et les rythmes rapides de croissance de la population mondiale représentent un nouveau..

Publié le 17/07/19 à 11:12

Plateforme internationale innovante en soutien aux freelancers

FreelancersIncubator.com - tel est le nom de la plateforme nouvellement créée dont l'objectif est d’informer les personnes intéressées des démarches à faire pour engager une activité de freelance et des critères sine qua non afin que leur..

Publié le 16/07/19 à 13:48