Fête du nougat et des loukoums à Yablanitsa…

Ce samedi,  sur la place de la « Renaissance » à Yablanitsa /en Bulgarie du Nord/ des lycéens organisent la première édition du Festival du nougat et des loukoums, voulant inspirer leurs camarades de classe et leur montrer que l’esprit d’entreprise est en chacun de nous et qu’il suffit d’y croire et de travailler dur pour y arriver.
Le sympathique évènement nous est présenté par Galin Alexandrov, 15 ans, du village Roumiantsévo, un des organisateurs de la fête :

Galin Alexandrov" Les visiteurs pourront déguster le nougat de Yablanitsa et les loukoums de la région qui se distinguent par leur goût traditionnel. Nous avons aussi prévu des spectacles de chants et de danses, mais aussi des démonstrations de la fabrication artisanale de ces friandises que petits et grands connaissent depuis des siècles…
Notre initiative bénéficie du soutien des institutions et des anciens, sans parler de l’enthousiasme de nos camarades de classe.
J’espère qu’une fois le festival terminé, les jeunes de la région se mobiliseront davantage et proposeront d’organiser d’autres évènements qui mettent en valeur la région. "
Et pourtant, l’organisation de la fête du nougat n’a pas été facile…
„Il a fallu, pour commencer, rencontrer les autorités municipales et les convaincre du bien-fondé de cette initiative. Puis, nous sommes allés chercher des adeptes du côté des producteurs de nougat et des riverains. Et c’est ainsi que petit à petit, nous avons réussi à mettre en place le programme du festival et à tisser tout un réseau pour garantir le succès de cette entreprise. Bien sûr, il a fallu dissiper les doutes et le scepticisme des uns et des autres, qui ne croyaient pas qu’une telle fête puisse être organisée par des lycéens. Et pourtant nous avions une devise « La création par la force du dialogue et de l’amitié » qui a guidé nos pas…

Galin Alexandrov espère que cette fête du nougat et des loukoums de Yablanitsa donnera lieu à une belle tradition :  
„Nous aurions souhaité éveiller l’esprit d’entreprise chez les jeunes en leur donnant l’exemple. Et leur faire comprendre surtout qu’on a beau habiter une petite ville ou un village, tout est possible et les rêves sont à portée de main. Pour que le changement s’opère, il faut y croire. Et le dialogue intergénérationnel est pour beaucoup dans la transmission des traditions…

Récit : Sonia Vasséva

Photos: archives personnelles

Galerie

Tous les articles

Village Krinichnoe, Ukraine

Iliana Yotova : "Le laisser-aller au sein de l’UE est plus dangereux que certaines réformes !"

Je vous remercie de la possibilité d’intervenir sur Radio Bulgarie étant donné que vos émissions sont diffusées également à l’intention de nos compatriotes en dehors de la Bulgarie – c’est une grande priorité aussi bien pour notre..

Publié le 23/05/19 à 16:09

Festival du street art à Bankya

Des prestidigitateurs, jongleurs, clowns, musiciens et autres artistes talentueux ont diverti petits et grands lors du premier Festival du Street Art en Bulgarie, qui s'est déroulé le week-end dernier à Bankya. L’ambiance festive a coïncidé avec un très..

Publié le 23/05/19 à 16:00

Regain d'intérêt pour la formation par alternance

Depuis le milieu du siècle dernier en Bulgarie les études classiques sont toujours allées de pair avec la formation professionnelle. Au début des années 80, pendant presque dix ans, les deux systèmes avaient été réunis dans les dits complexes..

Publié le 21/05/19 à 13:39