30 lacs bulgares pour une mission de charité…

Téodor Tsvétkov : „Forcément, on se retrouve un jour dans l’impasse et l’important c’est d'être entouré d'êtres humains prêts à vous aider“

Il traversera à la nage 30 lacs de Bulgarie, pas pour établir un record, mais pour récolter des fonds et venir en aide à des femmes atteintes du cancer du sein. Son nom est Téodor Tsvétkov et il n’a que 24 ans. Le lancement de la campagne a eu lieu le 31 mai avec une traversée à la nage du lac « Naniovo blato », près du vllage Goliama Brestnitsa, région de Lovech /Bulgarie du Nord/. Jusqu’au 20 juin, il traversera à la nage les eaux des lacs autour de Sofia, puis ceux de Karliévo, Blagoevgrad, Smolian, Bourgas, Balchik et Kavarna sur la côte de la mer Noire. Et à chaque fois, il sera accompagné de ses amis qui le suivront dans les différentes étapes de son challenge.

Mon intérêt pour les œuvres caritatives date de mon enfance, j’ai toujours aimé tendre la main à des personnes dans le besoin. Et comme je suis fan de natation, j’ai décidé de concilier le sport et la bonne cause, nous confie Téodor Tsvétkov et d’ajouter :

Deyan Kostadinov, Téodor Tsvétkov et son frère Valentin   Photo: Guérgana ManchévaChacun choisit le sport qu’il voudra pratiquer et qui lui convient le mieux, moi, j’ai toujours voulu être nageur et je dois dire que mes performances sont celles d’un professionnel. J’ai tout appris par moi-même, sans entraîneur. Je nage dans un bassin de 17m. J’ai aussi essayé de nager dans le Danube, mais il y a beaucoup de courants qui vous entraînent et c’est dangereux. J’ai établi mon propre record en nageant 50 km, les pieds liés  en 17h. Et pourtant, ce ne sont pas les records qui m’attirent et qui me mobilisent…Je nage pour une bonne cause et je suis heureux d’être soutenu par mon frère jumeau, Valentin et par mes amis les plus proches. Sur les 30 lacs sélectionnés, je n’en connais qu’un seul, d’où le défi de l’inconnu que je me suis posé. Et j’espère qu’ils seront nombreux à soutenir la fondation « Une sur 8 », même s’il n’y a pas pour l’instant foule. D’ailleurs, j’ai remarqué que les riches ne donnent pas, contrairement aux pauvres qui sont beaucoup plus ouverts aux dons, fussent-ils symboliques…

En plus de sa cause humaine, l’initiative de frères Tsvétkov a aussi des dimensions écologiques, car Téodor a remarqué depuis des années la pollution de plus en plus importante des lacs de Bulgarie, qui de plus, sont affectés par les changements climatiques.


Valentin Tsvétkov nous donne des détails sur une autre initiative :

Nous avons l’intention d’éditer, grâce aux dons, une encyclopédie des lacs de Bulgarie. Les recettes des ventes iront aussi à la fondation des femmes atteintes du cancer du sein. Quant à l’encyclopédie proprement dite, elle présentera les beautés naturelles de la Bulgarie et la richesse de ses bassins d’eau naturels…

Récit : Sonia Vasséva

Photos: BulgarianLakesForOneOfEightFoundation et Guérgana Manchéva


Tous les articles

Journée du parachutisme militaire bulgare

Le 18 octobre, en Bulgarie est marquée la Journée des parachutistes militaires. Il y a 75 ans, le 18 octobre 1944, a lieu le baptême de l’air de la 1e compagnie de parachutistes, lors de l'offensive contre les fortifications de Strajin en..

Publié le 18/10/19 à 11:29

Hommage à Milcho Leviev, grand musicien de jazz et homme charismatique...

Le grand jazzman a tiré sa révérence le 12 octobre dernier à Salonique, en Grèce, où il avait choisi de vivre avec son épouse – la chanteuse Vicky Almazidou. Aujourd’hui   son corps sera exposé à la salle Balgaria et ses nombreux amis et..

Publié le 18/10/19 à 09:00

La rue la plus courte de Sofia, un voyage dans le temps…

Elle est considérée comme la rue la plus courte de Sofia, même si c'est beaucoup plus un passage qu'une rue… Il s’agit de la rue « Malko Tirnovo », qui n’a que 60 m de long, reliant deux artères très animées de Sofia, la place « Alexandre Ier » et..

Publié le 17/10/19 à 12:57