Des dinosaures en Bulgarie ?

A l’époque préhistorique, la Terre a été peuplée par d’énormes reptiles. Et bien que les scientifiques aient longtemps prétendu que le territoire de la Bulgarie d’aujourd’hui avait représenté un fond marin, il s’est avéré qu’il y avait eu ici une énorme île faisant partie de l’archipel européen sur lequel avaient coexisté différents dinosaures.

Il y a 84 millions d’années, dans la région du continent européen avait existé une multitude d’îles entourées d’eaux de mers chaudes riches en amphibiens et autres animaux de mer dont témoignent des vestiges de tortues, de crocodiles, mais également de dinosaures. Les scientifiques les nomment « des nains des îles » étant donné que la nourriture fortement limitée et l’espace réduit dont ils pouvaient bénéficier ne leur permettaient pas d’atteindre les dimensions énormes de leurs confrères continentaux de l’Amérique du nord et du sud.

Les premières traces de ces reptiles antiques sur nos terres avaient été découvertes en 1981 par des spéléologues à proximité du village Drachan de la région de la ville de Vratsa, ces derniers ayant notamment retrouvé des fossiles sortant du mur d’une grotte.

Les premiers vestiges avaient été retrouvés dans la région de la grotte du « Labyrinthe » et avaient en effet appartenu à des dinosaures du groupe des ornithomimosaures - raconte Latinka Christova du Musée des sciences naturelles auprès de l’Académie bulgare des sciences.

La découverte suivante liée aux dinosaures sur nos terres est également due au hasard. En 2012 le paléontologue Andrey Tsonkov fait le tour de la région de Tran (Bulgarie occidentale) pour chercher des fossiles d’animaux invertébrés et trouve au fond d'un ruisseau un os du plus grand reptile qui ait jamais existé. Trois ans plus tard une expédition de scientifiques dont fait également partie Latinka Christova trouve une zone riche en fossiles de dinosaures et l’année dernière y débutent des fouilles.

Malheureusement les fossiles retrouvés à proximité de la ville de Tran sont brisés et mal conservés et il est de ce fait difficile de constater de quel groupe de dinosaures ils font partie. Nous supposons pour le moment qu’il existe trois groupes de dinosaures. Les premiers fragments appartiennent au groupe des titanosaures, les autres fossiles ayant très probablement trait à un grand dinosaure prédateur, le tétrapode.


A la différence des dinosaures, les gens peuvent se détruire les uns les autres.

Nous sommes le plus grand ennemi non seulement de toute la Planète mais également de nous-mêmes – est catégorique Dr Latinka Christova – Les organismes n’ont pas la possibilité de s’adapter rapidement au réchauffement global et ne peuvent non plus se rendre nulle part ailleurs car l’Homme a conquis tout leur territoire. Outre le rythme accéléré avec lequel se produisent les changements climatiques, nous avons surpeuplé la terre et l’avons couverte d’ordures. Il convient de souligner dans cet ordre d’idées que contrairement aux dinosaures, nous avons le choix et nos politiques devraient en effet finir par comprendre que si des mesures urgentes ne sont pas prises dans l’immédiat, dans 20 à 30 ans celles-ci ne serviront plus à rien.

Pour conclure, Latinka Christova souligne qu’ une grande partie des dinosaures a disparu mais que de nombreux sont pourtant restés et nous surprennent chaque jour par leurs couleurs et leurs chants. 

Version française : Nina Kounova

Photos: archives personnelles

Tous les articles

La libération apporte la mode européenne à ces dames de Tarnovo

La libération de la Bulgarie de la domination ottomane donne son feu vert à moult événements et phénomènes qui marqueront notre choix civilisationnel. L’adoption de la Constitution de Tarnovo incarne l’esprit des lois qui présideront à..

Publié le 15/06/19 à 08:15

Samokov – ville des traditions de la Renaissance

Dans le passé récent, la ville de Samokov a été connue comme centre de la culture, de l’éducation et de l’iconographie. La principale impulsion dans son développement est cependant donnée par l’activité d’extraction de minerai de fer qui est..

Publié le 13/06/19 à 14:11

Le trésor d’or de Kralévo, une fierté et peut-être une opportunité à saisir pour Targovichté

Les Thraces croyaient que la vraie vie ne commençait qu’après après la mort. Pour cette raison, ils tenaient à faire leurs adieux avec les défunts de manière solennelle, dans l’opulence, pour qu’il ne manque de rien dans l’au-delà…..

Publié le 08/06/19 à 08:15