Un restaurant, Zéro déchet!

Notre choix de vivre au quotidien en harmonie avec la Planète peut s’avérer en même temps une chance unique de la sauver – surtout si nous entraînons d’autres gens à se joindre à des initiatives de protection de l’environnement. A l’occasion de la Journée mondiale de protection de l’environnement nous vous présentons l’histoire d’une jeune femme adepte de la philosophie du 0 déchet qui applique ses principes dans son restaurant nouvellement ouvert.

Il y trois ans Blajka Dimitrova ouvre une cuisine et réalise ainsi ses deux plus grands rêves – faire des livraisons à domicile d’un menu sain, et assurer de l’emploi à des jeunes gens en situation défavorisée. Etant donné qu’elle arrive à bien remplir ces deux tâches, Blajka se pose un nouvel objectif qui consiste en la transformation de la cuisine en un restaurant dont tous les déchets sont recyclables.

J’ai pris cette décision car étant horrifiée de la quantité d’ordures à jeter tous les jours – nous raconte Blajka Dimitrova – Nous préparons de nombreux plats ce qui signifie que nous accumulons forcément beaucoup d’emballages, de pelures de fruits et de légumes, des déchets de la consommation de café et de thé. C’est pourquoi quand nous avons pris connaissance de la philosophie du Zéro déchet nous avons dans l’immédiat décidé de réexaminer la façon dont fonctionne notre cuisine. Je suis donc entrée en contact avec des livreurs qui se sont engagés de nous fournir des produits sans emballages plastiques et ainsi nous faisions nos courses dans de petites boites en carton et dans des sachets en papier.

Les employés du restaurant respectent strictement les cinq principes de base de la philosophie du déchet zéro qui sont : renoncer à tout ce qui n’est pas nécessaire, diminuer la consommation, choisir des produits à multiple usage, recycler et composter les déchets, entre autres. Ceux-ci avouent ne pas réussir pour l’instant à se débarrasser à 100% des déchets, ce qui fait qu’ils jettent toutefois ceux qui restent dans les poubelles de tri sélectif des déchets. Le restaurant dispose cependant de son propre composteur dans lequel tout déchet biologique, les serviettes en papier, les fleurs et les autres ordures sont transformés en terreau. Nous envisageons également de créer notre propre jardin ce qui nous permettra de boucler ainsi le cycle et de ne compter que sur notre propre production.

Par quoi le premier restaurant avec zéro déchet diffère de la manière dont fonctionnent les autres lieux de restauration ?

Une partie de la philosophie que nous appliquons réside dans l’usage de produits entiers – répond Blajka Dimitrova. - Il existe à travers le monde de nombreux exemples de restaurants dans lesquels les pelures des fruits et des légumes sont utilisées pour la fabrication de « plats gourmet ». Nous préparons par exemple des chips à partir des pelures de pommes de terre…


Pour le moment l’idée d’un tel restaurant est accueillie positivement par la majorité de ses visiteurs, se réjouit la propriétaire. Je n’ose pas utiliser le mot « éduquer » mais il pourtant est vrai que nous essayons de changer les habitudes des restaurateurs en leur montrant qu’il existe également d’autres moyens de cuisiner…, ajoute-t-elle.

La cuisine comme nous appelons toujours notre restaurant a été ouverte au départ pour donner une chance de réalisation aux jeunes gens en situation défavorisée ayant grandi en institution ou bien dans des orphelinats, ou bien qui ont différents handicaps – souligne une nouvelle fois Blajka Dimitrova. – depuis que celle-ci existe y sont passés plus de 10 jeunes gens. Actuellement y travaille un jeune homme sourd-muet qui est aide-cuisinier, bientôt un autre jeune homme en fauteuil roulant nous rejoindra dans notre travail, alors qu’un jeune homme de 19 ans qui a longuement travaillé en cuisine a été récemment promu gérant du restaurant en mon absence.

Version française : Nina Kounova

Photos: archives personnelles

Tous les articles

Journée du parachutisme militaire bulgare

Le 18 octobre, en Bulgarie est marquée la Journée des parachutistes militaires. Il y a 75 ans, le 18 octobre 1944, a lieu le baptême de l’air de la 1e compagnie de parachutistes, lors de l'offensive contre les fortifications de Strajin en..

Publié le 18/10/19 à 11:29

Hommage à Milcho Leviev, grand musicien de jazz et homme charismatique...

Le grand jazzman a tiré sa révérence le 12 octobre dernier à Salonique, en Grèce, où il avait choisi de vivre avec son épouse – la chanteuse Vicky Almazidou. Aujourd’hui   son corps sera exposé à la salle Balgaria et ses nombreux amis et..

Publié le 18/10/19 à 09:00

La rue la plus courte de Sofia, un voyage dans le temps…

Elle est considérée comme la rue la plus courte de Sofia, même si c'est beaucoup plus un passage qu'une rue… Il s’agit de la rue « Malko Tirnovo », qui n’a que 60 m de long, reliant deux artères très animées de Sofia, la place « Alexandre Ier » et..

Publié le 17/10/19 à 12:57